François Magendie


François Magendie
François Magendie (1822)

François Magendie, né à Bordeaux le 6 octobre 1783 et mort à Sannois le 7 octobre 1855, est un médecin français. Professeur de médecine au Collège de France, il exerça à l'Hôtel-Dieu de Paris.

Sommaire

Biographie

Il est élu membre de l’Académie des sciences en 1821. En 1831, il est nommé professeur à la chaire de médecine du Collège de France (1830-1855), où il a comme élève Claude Bernard à partir de 1841.

Travaux

Il fit la première démonstration expérimentale de la différence entre les nerfs moteurs et les nerfs sensitifs. Il précisa les découvertes faites par Charles Bell et montra la distinction entre racines motrices et racines sensitives des nerfs rachidiens, les premières conduisant les influx moteurs activant les muscles, les secondes véhiculant les messages sensitifs des récepteurs de la peau et des muscles (loi de Bell et Magendie).

Son nom a été donné à une structure anatomique du cerveau, le trou de Magendie, orifice situé en avant du cervelet, seule communication entre les cavités épendymaires et les espaces sous-arachnoïdiens.

En 1843, François Magendie qualifia la phrénologie de pseudoscience.

Publications

  • Précis de physiologie (1816)
  • Leçons sur les fonctions et les maladies du système nerveux (1839) Texte en ligne 1 2.

Hommages

Son nom a été donné à plusieurs écoles dont l'école Magendie de Sannois et le lycée François-Magendie de Bordeaux, ainsi qu'à l'Institut François-Magendie de neurosciences. De nombreuses rues portent son nom dont la rue Magendie à Paris, une rue de Bordeaux ainsi qu'une rue de Toulouse.

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article François Magendie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • François Magendie — in 1822 Born 6 October 1783 …   Wikipedia

  • François Magendie — Magendie im Jahr 1822 François Magendie (* 6. Oktober 1783 in Bordeaux; † 7. Oktober 1855 in Sannois (Val d’Oise) bei Paris) war ein französischer Mediziner, Anatom, Physiologe und gilt als einer der Vorreiter der modernen Arzneimi …   Deutsch Wikipedia

  • François Magendie — Saltar a navegación, búsqueda François Magendie Retrato de François Magendie en 1822 Nacimiento …   Wikipedia Español

  • Francois Magendie — François Magendie François Magendie (1822) François Magendie, né à Bordeaux le 6 octobre 1783 et mort à Sannois le 7 octobre 1855, est un médecin français. Professeur de médecine au Collège de France, il exerça à l …   Wikipédia en Français

  • Magendie — ist der Familienname folgender Personen: François Magendie (1783–1855), französischer Physiologe Jean Jacques Magendie (1766–1835), Offizier in der Französischen Marine Siehe auch: Hertwig Magendie Syndrom …   Deutsch Wikipedia

  • François Achille Longet — François Achille Longet, né le 25 mai 1811 à Saint Germain en Laye et mort en 1871, est un anatomiste et physiologiste français. François Achille Longet était un l élève de François Magendie (1783 1855). Il fut un pionnier dans le domaine de la… …   Wikipédia en Français

  • François Achille Longet — (May 25, 1811 1871) was a French anatomist and physiologist who was a native of Saint Germain en Laye. He was a student of François Magendie (1783 1855), and a pioneer in the field of experimental physiology. In 1853 he attained the chair of… …   Wikipedia

  • MAGENDIE (F.) — MAGENDIE FRANÇOIS (1783 1855) Médecin français, un des pionniers de la physiologie expérimentale. Son père, chirurgien renommé de Bordeaux, vient à Paris avec son fils au début de la Révolution; mais, passionné par les idées nouvelles, il ne… …   Encyclopédie Universelle

  • Magendie —   [maʒɛ̃ di], François, französischer Physiologe, * Bordeaux 6. 10. 1783, ✝ Sannois (bei Paris) 7. 10. 1855; ab 1835 Professor am Collège de France; Mitbegründer der modernen Experimentalphysiologie; entdeckte etwa gleichzeitig mit C. Bell den… …   Universal-Lexikon

  • Magendie — (spr. schängdī ), François, Physiolog, geb. 15. Okt. 1783 in Bordeaux, gest. 7. Okt. 1855 in Sannois bei Paris, studierte in Paris, ward Arzt am Hôtel Dieu und 1831 Professor am Collège de France. M. ist der Schöpfer der neuen exakten Physiologie …   Meyers Großes Konversations-Lexikon