François Déziel


François Déziel

François Déziel (Saint-Mathieu, Mauricie, Québec, 10 juillet 1914 - Montréal, 9 mai 1992) est un peintre québécois.

Biographie

François Déziel est né à Saint-Mathieu en Mauricie (Québec), le 10 juillet 1914 d’Henri Déziel, cultivateur, et de Laura Hill, qui eurent, au total, onze enfants.

Un accident survenu près de la ferme familiale transforma radicalement l’existence de François Déziel, à peine âgé de 6 ans. En effet, monté imprudemment sur un chariot à foin, il en tomba et se brisa le bassin et les deux hanches. Faute de médecin spécialiste pour le traiter, ses fractures et une arthrite tuberculeuse de la hanche provoquèrent un handicap permanent. Plusieurs années plus tard, il consulta un éminent spécialiste de Montréal, le docteur Ed. J. Samson, orthopédiste, qui, suite à quelques opérations chirurgicales, lui permit de marcher à nouveau relativement normalement.

Sur le plan des études, François Déziel avait fréquenté l’école primaire dans la région de Shawinigan, où il a également fait ses études secondaires. Très tôt, il s’adonna au dessin. En 1937, il dénicha un emploi au Laboratoire de recherches forestières de l’Université McGill, tout en poursuivant des cours de dessin et de peinture à l’École des Beaux-Arts de Montréal, à raison de trois soirs par semaine. Il en sera ainsi durant huit ans.

Il suivit des cours auprès de grands maîtres dont Alfred Laliberté, en modelage et sculpture, et de Joseph A. Saint-Charles, l’un des plus grands portraitistes de son époque. Ayant quitter son emploi au laboratoire en juillet 1944, il fut diplômé de l’École des Beaux-Arts au printemps de 1945. Il aurait alors dit: «Me voilà peintre». C'est d'ailleurs en cette année qu'il réalisa la magnifique toile "Boucherie chez mon oncle Freddy", une de ses plus grandes œuvres, s'il en est.

Dès 1949, il innova en peignant à ciel ouvert, devant les passants au coin des rues, entouré de ses tableaux à vendre. Des artistes comme Dumouchel et Borduas prirent la relève. Puis d’autres, un peu partout dans le vieux Montréal. Grand ami du peintre Léo Ayotte, François Déziel fit avec lui une exposition de peintures à Shawinigan en 1951 et c’est alors que le maire de l’endroit, François Roy, lui décerna le titre de «Peintre de la Mauricie». Il entreprit ensuite de donner lui-même des cours à son atelier situé sur la rue Delorimier, à Montréal. De plus, suite à des démarches entreprises en 1950, il créa le Square des Arts en 1958, secondé de René Durocher. Cette activité fut par la suite administrée par la Ville de Montréal. François Déziel donna aussi des cours à Shawinigan dès le début des années 1960.

En 1967, l’artiste fut également présent à la Ronde, lors de l’exposition internationale de Montréal, pour y réaliser plus de 700 portraits au fusain. En 1968, suite à l’aide financière obtenue de ses nombreux amis et amies, il alla séjourné à Paris. En 1969, ses cours d’arts ont été déplacés du Salon des Cèdres, à l’Hôtel Shawinigan, pour se donner dans un local plus grand au Centre culturel de Shawinigan, récemment inauguré. Il donna aussi des cours à Trois-Rivières.

Il y eut plusieurs expositions des œuvres de François Déziel, soit en solo, soit en compagnie de d’autres artistes. Déziel a également à son actif la réalisation d’un immense totem à la mémoire d’un pionnier, Amable Leblanc, qui vécut sur une île du Lac Simon. François Déziel fut, par ailleurs, fortement impliqué dans l’Union canadienne des infirmes, organisme fondé en 1941, d’abord comme secrétaire pour en devenir le directeur en 1951.

L’artiste est décédé en 1992, à l’Hôpital Santa-Cabrini de Montréal, à l’âge de 77 ans. Son service funèbre fut chanté à l’église paroissiale de Saint-Gérard-des-Laurentides de Shawinigan et sa dépouille mortelle fut inhumée dans le cimetière de cette même paroisse.

Les archives du Séminaire de Trois-Rivières (Séminaire St-Joseph) détiennent le "Fonds François-Déziel", constitué de 1322 photographies, 263 diapositives, 1 plan, 1 carte géographique, 3 enregistrements sonores, 1 cassette vidéo, 13 dessins humoristiques sur cartes postales, plusieurs dessins, 1 croquis, 1 ruban, des mèches de cheveux et 1 plaque d’imprimerie. (Fonds FN-0664).



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article François Déziel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Francois Deziel — François Déziel François Déziel (Saint Mathieu, Mauricie, Québec, 10 juillet 1914 Montréal, 9 mai 1992) est un peintre québécois. Biographie François Déziel est né à Saint Mathieu en Mauricie (Québec), le 10 juillet 1914 d’Henri Déziel,… …   Wikipédia en Français

  • Déziel — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. François Déziel (Saint Mathieu, Mauricie, Québec, 10 juillet 1914 Montréal, 9 mai 1992) est un peintre québécois. Joseph David Déziel (1806 1882) est un… …   Wikipédia en Français

  • Joseph-David Deziel — Joseph David Déziel Mgr Joseph David Déziel (1806 1882) est un prêtre canadien surnommé le « grand bâtisseur » de Lévis. Sommaire 1 Biographie 2 Fondateur de la ville de Lévis 3 Fondateur des premières institutions d enseignement de… …   Wikipédia en Français

  • Joseph-david déziel — Mgr Joseph David Déziel (1806 1882) est un prêtre canadien surnommé le « grand bâtisseur » de Lévis. Sommaire 1 Biographie 2 Fondateur de la ville de Lévis 3 Fondateur des premières institutions d enseignement de Lévis …   Wikipédia en Français

  • Saint-François (circonscription provinciale) — Pour les articles homonymes, voir Saint François. Saint François Circonscription électorale provinciale Données clés Province  Québec ( …   Wikipédia en Français

  • Saint-François (electoral district) — Saint François is a provincial electoral district in Quebec, Canada that elects members to the National Assembly of Quebec. The riding was created in 1972 from parts of Compton, Richmond and Sherbrooke. It includes portions of southern and… …   Wikipedia

  • Liste De Peintres Québécois — Peintres et sculpteurs québécois Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Edmund Alleyn Madeleine Arbour Luc Archambault Napol …   Wikipédia en Français

  • Liste de peintres quebecois — Peintres et sculpteurs québécois Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Edmund Alleyn Madeleine Arbour Luc Archambault Napol …   Wikipédia en Français

  • Liste de peintres québécois — Peintres et sculpteurs québécois Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Edmund Alleyn Madeleine Arbour Luc Archambault Napol …   Wikipédia en Français

  • Liste des peintres et sculpteurs québécois — Peintres et sculpteurs québécois Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Edmund Alleyn Madeleine Arbour Luc Archambault Napol …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.