Frantic


Frantic

Frantic

Réalisation Roman Polanski
Scénario Roman Polanski
Gérard Brach
Robert Towne (non crédité)
Jeff Gross (non crédité)
Sociétés de production Warner Bros.
The Mount Company
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de France France
Genre Drame, thriller policier
Sortie 1988
Durée 120 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Frantic est un film franco-américain réalisé par Roman Polanski, sorti en 1988.

Sommaire

Synopsis

À l'occasion d'un colloque, un chirurgien américain, le docteur Walker, et sa femme reviennent à Paris, lieu de leur voyage de noces. Dès leur arrivée, tout se bouscule : sa femme est enlevée et le chirurgien est alors confronté à la police française qui ne fait visiblement aucun effort pour lui venir en aide. Aussi va-t-il lui-même mener son enquête, remonter la filière jusqu'à une mystérieuse et troublante inconnue.

Fiche technique

Distribution

Bande originale

  • I've Seen That Face Before (Libertango), interprété par Grace Jones
  • I'm Gonna' Lose You, interprété par Simply Red
  • The More I See You, interprété par Chris Montez
  • Jah Rastafari, interprété par Culture
  • I Love Paris, composé par Cole Porter
  • San Francisco (Be Sure To Wear Some Flowers In Your Hair), composé par John Phillips
  • Chicago Song, interprété par David Sanborn
  • The Song From Moulin Rouge (Where Is Your Heart), interprété par The 101 Strings Orchestra
  • Something Tells Me, interprété par Tiger Moon

Lieux de tournage

Références et clins d'œil

Frantic regorge de références et de clins d'œil à nombre de grands films ayant eu Paris pour cadre.

Dans Charade de Stanley Donen une naïve Américaine est secondée par un trouble séducteur local comme l'est Harrison Ford, on y entre à l'ambassade des États-Unis comme dans un moulin quand ici Polanski prend un malin plaisir à en décrire les tracasseries contemporaines d'admission.

Les scènes de cour et de chute de Le Locataire trouvent un écho inversé avec celles de glissade quasi burlesque au-dessus du logis d' Emmanuelle Seigner, où d'abord Harrison Ford manque choir avant qu'il ne sauve de la chute Emmanuelle Seigner, suite de non chutes inversant la dramaturgie du Locataire où une première chute féminine entraîne celle de son successeur masculin.

Dominique Pinon est à nouveau un clochard parisien utile au héros, comme il l'était déjà dans La Légende du saint buveur pour Rutger Hauer, qui collabore d'ailleurs avec Harrison Ford pour Blade Runner, .

L'immeuble à côté de La Maison de la Radio qui est la toile de fond bien visible de la scène d'attente sur le pont Beaugrenelle est celui où les deux héros de L'Ami américain de Wim Wenders se retrouvent.

Le burlesque de la scène de traversée du toit n'est pas sans ironiser sur les facilités acrobatiques d'Indiana Jones une fois dépourvu de son fouet.

La scène finale où un homme brisé doit laisser derrière lui une femme assassinée dans un pays qui n'est pas le sien n'est pas sans évoquer la propre vie de Roman Polanski et l'assassinat de Sharon Tate, sa première femme. L'ironie mordante dont Polanski fait preuve vis-à-vis de la France, cette « franchouillardise » si largement diffusée par les radios et télévisions françaises, est illustrée par la présence d'Yves Rénier, comédien de séries policières issues de TF1, Marc Dudicourt est un patron de café dont le Flambart de Vidocq ne renierait pas la truculence, et la radio est celle évoquée à travers le choix de Gérard Klein, ancien animateur populaire de France Inter, un des rares - voire seul ami français, venant de la radio dont la maison est accolée à l'immeuble où Bruno Ganz et Gérard Blain (et pas Klein) se retrouvent dans l'œuvre noire de Wenders - relais désintéressés de l'intrigue. Un contrepoint possible est à chercher du côté de Marcel Bluwal, ici dans le rôle du chef du duo d'espions israéliens, homme de théâtre et de mise en scène télévisée exigeante bien connu, étrangement présenté au générique comme "l'homme au tweed", comme si l'élégance que doit lui prêter Polanski occultait tout autre aspect.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Frantic de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Frantic — Saltar a navegación, búsqueda «Frantic» Sencillo de Metallica del álbum St. Anger Publicación 15 de septiembre de 2003 Formato CD y vinilo 12 …   Wikipedia Español

  • Frantic — may refer to:* Frantic (film), a 1988 film directed by Roman Polanski and starring Harrison Ford * Frantic Films, a Canadian Visual Effects company * Frantic (song), a song by Metallica * Frantic (album), an album by British singer Bryan Ferry *… …   Wikipedia

  • frantic — fran‧tic [ˈfræntɪk] adjective FINANCE if there is frantic trading on the stock market, people buy and sell a lot of currency, shares, Commodities, etc in an urgent and unorganized way: • The Bundesbank s assistance was crucial in a day of frantic …   Financial and business terms

  • Frantic — Fran tic, a. [OE. frentik, frenetik, F. frentique, L. phreneticus, from Gr. ?. See {Frenzy}, and cf. {Frenetic}, {Phrenetic}.] Mad; raving; furious; violent; wild and disorderly; distracted. [1913 Webster] Die, frantic wretch, for this accursed… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • frantic — index frenetic, hot blooded Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • frantic — mid 14c., insane, unexplained variant of M.E. frentik (see FRENETIC (Cf. frenetic)). Transferred meaning affected by wild excitement is from late 15c. Of the adv. forms, frantically (1749) is later than franticly (1540s) …   Etymology dictionary

  • Frantic —    Film policier de Roman Polanski, avec Harrison Ford, Emmanuelle Seigner, Betty Buckley, Gérard Klein.   Pays: États Unis   Date de sortie: 1987   Technique: couleurs   Durée: 1 h 59    Résumé    Un cardiologue américain venu à Paris pour un… …   Dictionnaire mondial des Films

  • frantic — adj *furious, frenzied, wild, frenetic, delirious, rabid Analogous words: crazy, crazed, mad, *insane: hysterical (see corresponding noun at MANIA): *iriational, unreasonable …   New Dictionary of Synonyms

  • frantic — [adj] distressed, distracted agitated, angry, at wits’ end*, berserk, beside oneself*, corybantic, crazy, delirious, deranged, distraught, excited, flipped out*, fraught, freaked out*, frenetic, frenzied, furious, hectic, hot and bothered*, hot… …   New thesaurus

  • frantic — ► ADJECTIVE 1) distraught with fear, anxiety, etc. 2) done in a hurried and chaotic way. DERIVATIVES frantically adverb franticness noun. ORIGIN Old French frenetique violently mad , from Greek phrenitis (see FRENETIC(Cf. ↑ …   English terms dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.