Francois-Joseph Fetis


Francois-Joseph Fetis

François-Joseph Fétis

François-Joseph Fétis

François-Joseph Fétis est un compositeur, critique musical et musicographe belge, né à Mons le 25 mars 1784 et mort à Bruxelles le 26 mars 1871. Il a épousé Adélaïde Robert, fille du révolutionnaire Pierre-François-Joseph Robert et de Louise-Félicité de Kéralio, à Paris en 1806. Le fils de ce couple, Edouard Fétis (1812-1909), sera le directeur de la bibliothèque royale de Bruxelles.

Sommaire

Biographie

Après sa formation musicale, d'abord à Mons puis au Conservatoire de Paris, il a obtenu le second prix au concours de l'Institut. Il a occupé ensuite des fonctions d'enseignement dans le nord de la France, en particulier à Douai, avant d'obtenir un poste, en 1821, au Conservatoire de Paris, pour enseigner l'harmonie et la composition. À partir de 1826, il y a été aussi bibliothécaire.

Après avoir rédigé des articles dans d'autres revues, il décide en 1827 de créer une Revue musicale hebdomadaire, qu'il dirige et rédige presque seul, accueillant toutefois les contributions de différents auteurs. Devant la lourdeur de cette tâche, cumulée à celle de directeur de Conservatoire, il accepte en 1834 un rapprochement avec la Gazette musicale de Paris pour former la Revue et gazette musicale de Paris sous la direction de Maurice Schlesinger.

En 1832, il a regagné la Belgique, appelé par le roi pour diriger le nouveau Conservatoire royal de Bruxelles.

Fétis a développé une importante activité d'historien de la musique. Dans ce domaine où il existait encore assez peu de documents, il a publié des livres assez généraux. Il est l'auteur d'un important répertoire de musiciens, qu'il a rédigé presque seul également. Cette œuvre, dont la deuxième édition a été produite en 1860, a été réimprimée en 2001 et rend encore d'importants services aux musicologues, malgré les erreurs ou les partis pris.

Il n'a pas été un compositeur très fécond ni très remarqué, et il est surtout connu pour des œuvres à caractère pédagogique, de la musique instrumentale et de la musique religieuse.

Il a revu l'opéra de Meyerbeer, L'Africaine, après le décès de celui-ci le 23 avril 1863.

Fétis a cédé sa bibliothèque personnelle au royaume de Belgique : le « fonds Fétis » est conservé à la Bibliothèque royale de Belgique, réparti entre les sections Musique, Réserve précieuse et Cabinet des Estampes.

Principaux ouvrages

  • Galerie des musiciens célèbres, compositeurs, chanteurs et instrumentistes, contenant leurs portraits lithographiés par les meilleurs artistes, des fac-similés, et leurs notices biographiques, Paris, l'auteur, s. d.
  • Manuel des compositeurs, directeurs de musique, chefs d'orchestre et de musique militaire, ou Traité méthodique de l'harmonie, des instruments, des voix et de tout ce qui est relatif à la composition, à la direction et à l'exécution de la musique, Paris, l'auteur, s. d.
  • Manuel des principes de musique, à l'usage des professeurs et des élèves de toutes les écoles de musique, particulièrement des écoles primaires (2e éd.), Paris, M. Schlesinger, s. d.
  • Traité de l'accompagnement de la partition sur le piano ou l'orgue, Paris, Pleyel, s. d.
  • La musique mise à la portée de tout le monde : exposé succinct de tout ce qui est nécessaire pour juger de cet art, et pour en parler sans l'avoir étudié, Paris, 1830 (2e éd. : Paris, Paulin, 1834).
  • Curiosités historiques de la musique, complément nécessaire de La Musique mise à la portée de tout le monde, Paris, Janet & Cotelle, 1830.
  • Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique, Paris, 1834-1835 (2e éd. : Paris, Firmin-Didot, 1860). Reproduit en fac-similé en 2001.
  • Méthode des méthodes de piano, ou Traité de l'art de jouer de cet instrument basé sur l'analyse des meilleurs ouvrages qui ont été faits à ce sujet, Paris, M. Schlesinger, 1837.
  • Histoire générale de la musique depuis les temps les plus anciens jusqu'à nos jours, Paris, Firmin-Didot, 1869-1876, 5 volumes.
  • Mèmoire sur l'Harmonie Simultanée des Sons Chez les Grecs et les Romains, Paris, Chez Aubri, 1859.
  • Esquisse de l'histoire de l'harmonie considérée comme art et comme science systématique, Paris, Bourgogne et Martinet, 1840.
  • Traité du contrepoint et de la fugue contenant l'exposé analytique des règles de la composition musicale depuis deux jusqu'à huit parties réelles,..., Paris, C.-M. Ozi.
  • Traité complet de la théorie et de la pratique de l'harmonie, Paris, Schlesinger, 1844. (7e édition, 1861)

Références

  • François-Joseph Fétis et la vie musicale de son temps (1784-1871), catalogue d'exposition, Bibliothèque royale Albert Ier, Bruxelles, 1972.
  • Robert Wangermée (éd.), François-Joseph Fétis. Correspondance, Liège, Mardaga, coll. Musique et musicologie, 2007, 622 p. (ISBN 2-87009-947-9).

Lien externe

Commons-logo.svg

  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
Ce document provient de « Fran%C3%A7ois-Joseph F%C3%A9tis ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Francois-Joseph Fetis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Francois-Joseph Fetis — François Joseph Fétis François Joseph Fétis (* 25. März 1784 in Mons; † 26. März 1871 in Brüssel) war ein belgischer Komponist, Musikkritiker und Musikbiograph. Inhaltsverzeichnis 1 …   Deutsch Wikipedia

  • François-Joseph Fétis — Naissance 25 mars 1784 Mons …   Wikipédia en Français

  • François-joseph fétis — François Joseph Fétis est un compositeur, critique musical et musicographe belge, né à Mons le 25 mars 1784 et mort à Bruxelles le 26  …   Wikipédia en Français

  • François-Joseph Fétis — (* 25. März 1784 in Mons; † 26. März 1871 in Brüssel) war ein belgischer Komponist, Musikkritiker und Musikbiograph. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • François-Joseph Fétis — François Joseph Fétis. François Joseph Fétis (Mons, Hainaut, 25 de marzo de 1784 Bruselas, 26 de marzo de 1871) fue un compositor, profesor y musicólogo belga. Fue también uno de los críticos musicales más influyentes del siglo XIX …   Wikipedia Español

  • François-Joseph Fétis — (March 25, 1784 mdash; March 26, 1871) was a Belgian musicologist, composer, critic and teacher. He was one of the most influential music critics of the 19th century, and his enormous compilation of biographical data in the Biographie universelle …   Wikipedia

  • François-Joseph — is a given name, and may refer to:* François Joseph Bélanger (1744 1818), French architect and decorator * François Joseph Bressani (1612 1672), Jesuit priest * François Joseph d Offenstein (1760 1837), French general and military commander *… …   Wikipedia

  • Fétis, François-Joseph — (1784 1871)    Born in Mons on 25 March 1784, François Joseph Fétis studied and worked as a teacher and librarian in Paris. From 1833 until his death he served as the director of the Conservatoire royal de Musique in Brussels. He wrote… …   Historical Dictionary of Brussels

  • François-Joseph Dizi — né à Namur en 14 janvier 1780 et mort à Paris en novembre 1840, est le harpiste le plus renommé de son temps. François Joseph Dizi est le fils d un professeur de violon de Dinant, près de Liège. Tôt versé dans l étude, il débute avec son père… …   Wikipédia en Français

  • Fétis, François-Joseph — ▪ Belgian music scholar born March 25, 1784, Mons, Austrian Netherlands [now in Belgium] died March 26, 1871, Brussels, Belg.       prolific scholar and pioneer scientific investigator of music history and theory. He was also an organist and… …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.