Francois-Jean Orceau de Fontette

Francois-Jean Orceau de Fontette

François-Jean Orceau de Fontette

François-Jean Orceau de Fontette est un officier de l'Ancien Régime, né à Paris le 14 octobre 1718 et décédé à Rouen en août 1794.

Sommaire

Biographie

François-Jean Orceau de Fontette est le fils de François Orceau de Fontette, seigneur d'Arennes, trésorier générale des galères.

Il est nommé conseiller du Parlement de Normandie en 1738, maître des requêtes en 1745 et président du Grand Conseil en 1750.

Louis XV le nomme intendant de la généralité de Caen en août 1752. D'un tempérament autoritaire, il se heurte fréquemment aux édiles de la capitale bas-normande, mais devient un acteur important du développement de la ville.

En 1753, il achète la terre et la seigneurie de Tilly qui est alors érigée en marquisat de Tilly d'Orceau. Il fait reconstruire le château de Tilly (détruit en 1944) où il se retire de plus en plus fréquemment. Il fait également faire les routes qui relient Tilly à Caen, Bayeux, Saint-Lô et Falaise[1]. Il quitte définitivement la Généralité de Caen en octobre 1775.

Pendant la Terreur, il meurt dans une prison de Rouen.

Œuvre

Il joue un rôle novateur en diminuant la corvée royale dans la généralité de Caen. Il crée également des ateliers de charité, destinés à venir en aide aux plus pauvres.

Il serait l'un des inventeurs de la teurgoule. En 1757, pour éviter l'explosion d'émeutes suite à la disette, il fit venir une cargaison de riz et proposa une recette pour cuisiner cette céréale alors très peu répandue en Europe.

Il est surtout connu pour ses grands travaux de réaménagement urbain. En 1754, il confie à l'ingénieur de la généralité, Loguet, le soin de démolir le Châtelet du pont Saint-Pierre pour améliorer la circulation, malgré l'opposition des échevins qui refusent de voir détruit l'ancien hôtel de ville[2]. Il encourage également le réaménagement de la place Saint-Sauveur. Il fait araser les fortifications de Caen et crée une nouvelle rue dans les jardins de l'Abbaye aux Hommes afin de décongestionner la circulation. Ce sont l'actuelle rue Guillaume-le-Conquérant (ancienne rue Saint-Benoît) et la place Fontette.

Notes et références

  1. Grégoire Jacques Lange, Éphémérides normandes, ou Recueil chronologique, historique et monumental sur la Normandie, tome 1, Caen, 1833, p. 426-427
  2. Pascal Liévaux, « Les architectes du roi et l'architecture communale des villes atlantiques » dans Hélène Rousteau-Chambon (dir.) Jacques V Gabriel et les architectes de la façade atlantique, Actes du colloque de Nantes du 26-28 septembre 2002, Paris, Éditions Picard, 2004, pp. 179-181

Bibliographie

  • Nobiliaire de Normandie
  • Portail de Caen Portail de Caen
Ce document provient de « Fran%C3%A7ois-Jean Orceau de Fontette ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Francois-Jean Orceau de Fontette de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • François-Jean Orceau De Fontette — est un officier de l Ancien Régime, né à Paris le 14 octobre 1718 et décédé à Rouen en août 1794. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvre 3 N …   Wikipédia en Français

  • François-jean orceau de fontette — est un officier de l Ancien Régime, né à Paris le 14 octobre 1718 et décédé à Rouen en août 1794. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvre 3 N …   Wikipédia en Français

  • François-Jean Orceau de Fontette — François Jean Orceau de Fontette, né à Paris le 14 octobre 1718 et mort à Rouen le 6 avril 1794, est un officier de l Ancien Régime. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvre 3 …   Wikipédia en Français

  • Fortifications de Caen — Les fortifications de Caen ont longtemps été un signe de la richesse de la cité, bien qu’elles n’aient pas permis de protéger la ville des agressions extérieures, notamment pendant la guerre de Cent Ans. Le premier témoignage historique de… …   Wikipédia en Français

  • Remparts de Caen — Fortifications de Caen Les fortifications de Caen ont longtemps été un signe de la richesse de la cité, bien qu’elles n’aient pas permis de protéger la ville des agressions extérieures, notamment pendant la Guerre de Cent ans. Le premier… …   Wikipédia en Français

  • Remparts de caen — Fortifications de Caen Les fortifications de Caen ont longtemps été un signe de la richesse de la cité, bien qu’elles n’aient pas permis de protéger la ville des agressions extérieures, notamment pendant la Guerre de Cent ans. Le premier… …   Wikipédia en Français

  • Chronologie de Caen — Cette page tend à recenser les grands évènements qui ont marqué l histoire de la ville de Caen, capitale de la Basse Normandie, et sa proche couronne. Il s agit aussi de montrer comment la ville s est développée autour d équipements divers pour… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de Caen — Cet article traite de l histoire de Caen. Sommaire 1 Antiquité et haut Moyen Âge 2 La ville au Moyen Âge 2.1 Caen sous les ducs de Normandie 2.2 …   Wikipédia en Français

  • Hotels particuliers de Caen — Hôtels particuliers de Caen Caen, capitale de la Basse Normandie, abrita de nombreuses familles nobles et bourgeoises qui se firent construire des hôtels particuliers. Les bombardements de 1944 en détruisirent une grande partie, notamment dans le …   Wikipédia en Français

  • Hôtels Particuliers De Caen — Caen, capitale de la Basse Normandie, abrita de nombreuses familles nobles et bourgeoises qui se firent construire des hôtels particuliers. Les bombardements de 1944 en détruisirent une grande partie, notamment dans le quartier Saint Jean.… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»