Francesco Laurana


Francesco Laurana
Portrait d'une princesse, peut-être l'infante Éléonore d'Aragon, v. 1471, musée du Louvre
Armoiries de René d'Anjou, musée du Louvre
Tombeau de Charles IV d'Anjou, comte du Maine, dans la Cathédrale du Mans, sculpture attribuée à Francesco Laurana.

Francesco Laurana (Vrana, env. 1430 - Avignon, 1502), est un sculpteur et un médailleur dalmate[1] du XVe siècle, connu en Croatie sous le nom de Franjo Vranjanin[2].

Sommaire

Biographie

Laurana est né aux environs de 1430 à Vrana, près de Zara (l'actuelle Zadar, Croatie) dans ce qui était à l'époque la Dalmatie vénitienne. Pendant la domination de Venise la même ville s'appelait La Vrana, forme romane de Vrana, qui est le nom donné à l'artiste et sous lequel il est connu en France et en Italie[3].

Il commence son apprentissage chez un sculpteur, puis sa carrière à Naples où il exécute un arc de triomphe au Castel Nuovo pour Alphonse V d'Aragon.

Après le mort de celui-ci, en 1458, il est appelé en France, à la cour de René, duc d'Anjou, comte de Provence et roi de Naples qui le commissionne pour une série de médaillons. Il œuvre non seulement pour le roi René mais aussi pour les princes et les grands officiers qui l'entourent[4].

De 1466 à 1471, Laurana est en Sicile et il y produit la chapelle Mastrantonio et le tombeau de Pietro Speciale dans l'église Saint-François de Palerme, le porche de Sainte-Marguerite in Sciacca, quelques Madones à la cathédrale de Palerme et de Noto, et le buste d'Éléonore d'Aragon maintenant au Palazzo Abatellis.

En 1471, il retourne à Naples où il exécute la sculpture de la Vierge à la chapelle Sainte-Barbara. De 1474 à 1477, il part à Urbino, pour trois ans, où travaille son parent Luciano Laurana.

Il repart ensuite en France, où il introduit le « travail à l'antique », c'est-à-dire le style de la Renaissance italienne. Il se fixa à Marseille où il passa la plus grande partie des dernières années de sa vie[4]. Son atelier produit l'autel Saint-Lazare à la cathédrale de Marseille, le tombeau de Giovanni Cossa à Sainte-Marthe de Tarascon et celui de Charles IV du Maine au Mans et le retable du Calvaire à la Collégiale Saint-Didier d'Avignon.

Ce fut le roi René qui lui passa cette commande, initialement prévue pour l'église des Célestins d'Avignon. Laurana lui proposa une Vierge de l'Espame, terme qui désignait une Vierge défaillante à le vue de son fils portant la croix. Ce thème fut approuvé par le roi en mars 1478[4].

La fille de Laurana ayant épousé Jean de la Barre, peintre avignonnais, Francesco vint s'installer à Avignon en 1498. Il y décéda en 1502 et fut inhumé dans la chapelle de Notre-Dame-la-Belle, qui jouxtait le couvent des Augustins. Celle-ci fur démolie à la fin du XVIe siècle et les restes du peintre furent perdus[5].

Œuvres

Retablo della salita al Calvario, Le Portement de Croix, à la collégiale Saint-Didier d'Avignon

Notes et références

  1. Il est considéré d'origine italienne Francesco Laurana - Britannica on lineFrancesco Laurana - The Getty
  2. Conférence de l'ambassade de Croatie du 04/10/2002, séance publique en Sorbonne, Franjo Vranjanin - Franciscus de Laurana - Un maître de l'art renaissant en Europe
  3. LA VRANA = LAVRANA en latin, et il est lu comme LAURANA parce que la lettre V = U dans les inscriptions latines
  4. a, b et c Joseph Girard, op. cit., p. 328.
  5. Joseph Girard, op. cit., p. 329.
  6. Yves Bridonneau, Naissance de la Provence chrétinne2008, éd: Édisud, p. 31.
  7. a et b Notice de la base Joconde du musée du Louvre
  8. Notice avec mention sources certifiées
  9. Ce masque mortuaire est classé Inv. Gal. 1.46.S.

Bibliographie

  • Joseph Girard, Évocation du Vieil Avignon, Les Éditions de Minuit, Paris, 2000, (ISBN 270731363X)
  • cité par Ernest Lavisse in Histoire de France depuis les origines jusqu'à la révolution, Bayet, Bloch, Paris Hachette

Sources

Voir aussi

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Francesco Laurana de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Francesco Laurana — Saltar a navegación, búsqueda Busto de Leonor de Aragón en la Galleria Nazionale della Sicilia at Palermo, donde se aprecia la forma ovalada del rostro, típica de la escultura de Francesco Laurana. Francesco Laurana (de la Vrana), (c., 1430 antes …   Wikipedia Español

  • Francesco Laurana — Francesco Laurana, 1471: Marmorbüste einer Prinzessin 1471 Francesco Laurana (* 1430 in Vrana bei Zadar, Dalmatien; † 1502 in Avignon) war ein italienischer Bildhauer und Architekt in der Frührenaissance …   Deutsch Wikipedia

  • Francesco Laurana — (de la Vrana), (c. 1430 ndash; before 12 March 1502), was a Dalmatian born sculptor and medallist, in Croatia also known as Frane Vranjanin.Life and worksLaurana was born in Vrana, near Zara, in the Venetian Dalmatia (now Zadar, in Croatia).After …   Wikipedia

  • LAURANA (F.) — LAURANA FRANCESCO (1430 env. env. 1502) Originaire de Zara en Dalmatie et surnommé pour cette raison Dalmata ou Schiavone, Francesco Laurana était sans doute un sculpteur consommé lorsqu’il se vit confier, en 1458, une part importante de la… …   Encyclopédie Universelle

  • Laurana — ist der Name von Francesco Laurana (* 1430; † 1502), italienischer Bildhauer und Architekt in der Frührenaissance Luciano Laurana (* um 1420; † um 1479), Architekt der Spätrenaissance Laurana ist außerdem der italienische Name der Stadt Lovran in …   Deutsch Wikipedia

  • Laurana, Francesco — born с 1430, Vrana, Dalmatia, republic of Venice died before March 12, 1502, Avignon, Fr. Italian sculptor and medalist. His early life is obscure. In 1453 he was commissioned to work on the Castel Nuovo in Naples. From 1461 to 1466 he was in… …   Universalium

  • Francesco — (as used in expressions) Albani, Francesco Francesco Albano Roberto Francesco Romolo Bellarmino Borromini, Francesco Francesco Castelli Cavalli, (Pier) Francesco Pietro Francesco Caletti Bruni Crispi, Francesco Francia, Francesco Francesco di… …   Enciclopedia Universal

  • Francesco Di Giorgio Martini — Extrait du carnet d ingénieur de Francesco di Giorgio Martini 1470 …   Wikipédia en Français

  • Francesco di giorgio martini — Extrait du carnet d ingénieur de Francesco di Giorgio Martini 1470 …   Wikipédia en Français

  • Laurana — Laurana,   1) Francesco, dalmatinisch italienischer Bildhauer, * Vrana (bei Zadar) um 1425/30, ✝ Avignon um 1501/02; erstmals nachweisbar als Mitarbeiter am Triumphbogen des Castel Nuovo in Neapel (1453 ff.). Tätig in Frankreich (1461 66) und ab… …   Universal-Lexikon