Fourmillement


Fourmillement

Paresthésie

La paresthésie (aussi appelée fourmillement) est un trouble de la sensibilité, désagréable et non douloureux, donnant la sensation de palper du coton, et pouvant s'accompagner d'une anesthésie (disparition plus ou moins importante de la sensibilité), de picotements, d'une raideur cutanée et parfois d'une sensation de "chaud-froid".

Causes

Les paresthésies surviennent soit spontanément soit après l’atteinte d'un nerf ou d'un vaisseau sanguin.

L’altération de la circulation sanguine est due à la détérioration de la paroi des vaisseaux ou à la compression, souvent transitoire, d'un membre.

Les paresthésies peuvent également être le résultat d'une pathologie plus lourde :

  • Complication du diabète (élévation anormale du taux de sucre dans le sang)
  • Polynévrite : atteinte du système nerveux entraînant une dégradation de la myéline (substance grasse formant la gaine des cellules nerveuses : neurones) du système nerveux périphérique (système nerveux excepté le cerveau et la moelle épinière). La polynévrite a diverses origines (intoxication par des produits industriels, carence en vitamines du groupe B, hérédité, diabète)
  • Syndrome du canal carpien : caractérisé par un engourdissement des doigts essentiellement la nuit ou le matin au réveil. Il est dû à la compression d’un nerf du bras ou d’un nerf médian, qui s’effectue au niveau du canal carpien, c’est-à-dire dans le poignet, et pouvant entraîner une paralysie des doigts.
  • Une paresthésie peut également résulter de la neurotoxicité de certains produits utilisés en cancérologie, qui se traduit par des neuropathies périphériques (dont paresthésies et une diminution des réflexes ostéotendineux) généralement réversibles.
  • Ce symptôme peut également être associé à une affection thyroïdienne.
  • Enfin, les fourmillements peuvent être une des manifestations neurologiques de l'anxiété.
  • Une "paresthésie" peut aussi être une séquelle neurologique résultant d'une intervention chirurgicale type ténotomie.

Autres causes

Des composés peuvent provoquer une sensation de picotement sur la langue[1]:

  • Portail de la médecine Portail de la médecine

Notes et références

Ce document provient de « Paresth%C3%A9sie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fourmillement de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fourmillement — [ furmijmɑ̃ ] n. m. • 1636; fourmiement 1545; de fourmier, puis fourmiller 1 ♦ Agitation désordonnée et continuelle d une multitude d êtres. ⇒ grouillement, pullulement. Un fourmillement d insectes. « Ce fourmillement continuel qui caractérise la …   Encyclopédie Universelle

  • fourmillement — Fourmillement. substantif masculin verbal. Picottement comme si on sentoit des fourmis courir sur la peau. Sentir un fourmillement par tout le corps …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Fourmillement — (fr., spr. Furmiljmang), so v.w. Formication …   Pierer's Universal-Lexikon

  • FOURMILLEMENT — n. m. Action de fourmiller. Un fourmillement de vers. Fig., Un fourmillement d’erreurs. Par extension, Sentir un fourmillement par tout le corps …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • fourmillement — (four mi lle man, ll mouillées, et non four mi ye man) s. m. 1°   Action de fourmiller. Le fourmillement d une multitude. 2°   Sensation de picotement comme si des fourmis couraient sur la peau. Sentir un fourmillement. HISTORIQUE    XVIe s.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FOURMILLEMENT — s. m. Picotement, comme si l on sentait des fourmis courir sur la peau. Sentir un fourmillement par tout le corps …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Fourmillement — Four|mil|le|ment [furmijə mã:] das; s <aus gleichbed. fr. fourmillement zu fourmiller »wimmeln«, dies zu fourmi »Ameise« aus lat. formica> (veraltet) das Ameisenlaufen, Kribbeln (Med.) …   Das große Fremdwörterbuch

  • fourmillement — nm. démangeaison, (dans les jambes...) : frèmlyaizon nf. (Thônes), fremelyaizon (Arvillard), fromlyaizon (Albanais) ; aformi / êfromi (Combe Si.018b) <fourmis> nfpl., (a)fromi (018a, Albanais). E. : Agitation …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • formication — [ fɔrmikasjɔ̃ ] n. f. • 1520, repris XIXe; lat. formicatio, de formicare « fourmiller » ♦ Méd. Vieilli Fourmillement. ⇒FORMICATION, subst. fém. Vx, MÉD. Sensation analogue à celle produite par des fourmis sur la peau. Synon. usuel fourmillement.… …   Encyclopédie Universelle

  • fourmiller — [ furmije ] v. intr. <conjug. : 1> • 1552; réfect. de formier (XIIe), lat. formicare 1 ♦ S agiter en grand nombre (comme font les fourmis). ⇒ grouiller, pulluler. ♢ Par ext. Être en grand nombre (sans idée de mouvement). ⇒ abonder. « Cerfs …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.