Foulque II d'Anjou


Foulque II d'Anjou

Foulque II d'Anjou

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Foulques.
Foulque II d'Anjou
Duc de Bretagne

Règne
958-960
Dynastie Ingelgeriens
Titre complet Duc de Bretagne
Prédécesseur Drogon
Successeur Hoël Ier

Autres fonctions
Comte d'Anjou
Période
942 - 958
Président {{{président1}}}
Président(s) de la République {{{président de la république1}}}
Monarque
Gouverneur général {{{gouverneur1}}}
Prédécesseur Foulque Ier
Successeur Geoffroy Ier

Comte de Nantes
Période
958 - 960
Président {{{président2}}}
Président(s) de la République {{{président de la république2}}}
Monarque
Gouverneur général {{{gouverneur2}}}
Prédécesseur Drogon
Successeur Hoël Ier

{{{fonction3}}}
Période
{{{début fonction3}}} - {{{fin fonction3}}}
Président {{{président3}}}
Président(s) de la République {{{président de la république3}}}
Monarque {{{monarque3}}}
Gouverneur général {{{gouverneur3}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur3}}}
Successeur {{{successeur3}}}

{{{fonction4}}}
Période
{{{début fonction4}}} - {{{fin fonction4}}}
Président {{{président4}}}
Président(s) de la République {{{président de la république4}}}
Monarque {{{monarque4}}}
Gouverneur général {{{gouverneur4}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur4}}}
Successeur {{{successeur4}}}

{{{fonction5}}}
Période
{{{début fonction5}}} - {{{fin fonction5}}}
Président {{{président5}}}
Président(s) de la République {{{président de la république5}}}
Monarque {{{monarque5}}}
Gouverneur général {{{gouverneur5}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur5}}}
Successeur {{{successeur5}}}

{{{fonction6}}}
Période
{{{début fonction6}}} - {{{fin fonction6}}}
Président {{{président6}}}
Président(s) de la République {{{président de la république6}}}
Monarque {{{monarque6}}}
Gouverneur général {{{gouverneur6}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur6}}}
Successeur {{{successeur6}}}

{{{fonction7}}}
Période
{{{début fonction7}}} - {{{fin fonction7}}}
Président {{{président7}}}
Président(s) de la République {{{président de la république7}}}
Monarque {{{monarque7}}}
Gouverneur général {{{gouverneur7}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur7}}}
Successeur {{{successeur7}}}

{{{fonction8}}}
Période
{{{début fonction8}}} - {{{fin fonction8}}}
Président {{{président8}}}
Président(s) de la République {{{président de la république8}}}
Monarque {{{monarque8}}}
Gouverneur général {{{gouverneur8}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur8}}}
Successeur {{{successeur8}}}

{{{fonction9}}}
Période
{{{début fonction9}}} - {{{fin fonction9}}}
Président {{{président9}}}
Président(s) de la République {{{président de la république9}}}
Monarque {{{monarque9}}}
Gouverneur général {{{gouverneur9}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur9}}}
Successeur {{{successeur9}}}

{{{fonction10}}}
Période
{{{début fonction10}}} - {{{fin fonction10}}}
Président {{{président10}}}
Président(s) de la République {{{président de la république10}}}
Monarque {{{monarque10}}}
Gouverneur général {{{gouverneur10}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur10}}}
Successeur {{{successeur10}}}

Biographie
Décès 960
Père Foulque Ier
Mère Roscille de Loches
Conjoint(s) Gerberge
Roscille de Blois
Descendance Geoffroy Ier Grisegonel
Guy
Adélaïde d'Anjou
Adèle
Duc de Bretagne

Foulque II (ou Fulco) d'Anjou (le Bon), fut comte d'Anjou au Xe siècle, comte de Nantes et duc de Bretagne entre 958 et 960. Il était de la famille des Ingelgeriens et fils de Foulque Ier le Roux et de Roscille de Loches.

Sommaire

Biographie

Sa vie

Il est cité pour la première fois dans une charte de son père de 929, avec sa mère et son frère Guy. Il est encore signataire d'une charte de son père en août 941, et il est probable qu'il lui succéda peu de temps après. Allié aux Robertiens, il est plutôt opposé aux comtes de Blois, mais la mort d'Alain II Barbetorte, duc de Bretagne en 952, redistribue les alliances. Foulque II épouse la veuve d'Alain Barbetorte, et prend le contrôle du comté de Nantes au nom du fils de Barbetorte, Drogon. Ce dernier meurt en 958 dans des conditions mal définies. Foulque II d'Anjou devient comte de Nantes jusqu'en 960[réf. nécessaire], date à laquelle Hoël Ier, né d'un d'un second mariage d'Alain Barbetorte, devint à son tour comte de Nantes.

Foulque céde Saumur au comte de Blois Thibaut le Tricheur, cité que ses successeurs ne réussiront à reprendre que près d'un siècle plus tard. Il prend Méron, à Guillaume III, comte de Poitiers.

Malgré certains méfaits qui lui sont attribués, il laisse par ailleurs le souvenir d'un prince cultivé, poète et artiste. Il est cité pour la dernière fois en septembre 958, lors d'une assemblée regroupant les comtes de Blois, d'Anjou et des seigneurs bretons. Lors de cette assemblée, tenue dans le pays de Veron, Foulque II devient comte de Nantes et même même duc de Bretagne[réf. nécessaire]. En septembre 960, c'est son fils Geoffroy qui est cité comme comte d'Anjou. Il serait donc mort entre ces deux dates.

Foulque le Bon est cité dans la Chronique des exploits des Comtes d'Anjou[1], texte écrit entre 1100 et 1140 par un moine angevin, à la demande de Foulque le Réchin.

Mariages et enfants

En 937, il épouse en premières noces une certaine Gerberge, décédée avant 952. Aucun document ne mentionne son origine. Une hypothèse la considère comme une fille de Ratburn Ier, vicomte de Vienne, et de Gerberge. Ratburn était lui-même fils de Berillo, vicomte de Vienne, et d'Ermengarde, fille de Boson, roi de Provence[2]. Cette hypothèse s'appuie sur l'apparition des prénoms Gerberge et Ermengarde parmi les Ingelgeriens et sur les bonnes relations entre l'Anjou et la Bourgogne à cette époque. Ce dernier argument n'est pas en soit une preuve, mais seulement un indice, et l'apparition du prénom d'Ermengarde peut s'expliquer autrement. Le seul argument restant en faveur de cette hypothèse est le prénom de Gerberge, qui est cependant trop courant pour être exploitable. Une autre hypothèse la donne comme fille de Geoffroy, vicomte d'Orléans et d'Ada[3]. Cette seconde hypothèse a l'avantage d'expliquer l'apparition du prénom Geoffroy parmi les comtes d'Anjou, ainsi que la transmission du comté du Gâtinais.

Foulque et Gerberge ont donné naissance à :

D'autres enfants leur furent attribués par erreur :

  • Dreux ou Drogon qui aurait été évêque du Puy après son frère, mais la liste des évêques du Puy ne mentionne pas d'évêque de ce prénom au Xe siècle, et sa présence dans les généalogies résulte probablement d'une confusion avec Drogon de Bretagne, fils de Roscille de Blois et d'Alain Barbetorte et beau-fils de Foulque II quand ce dernier épousera Roscille de Blois veuve d'Alain Barbetorte.
  • Humbert le Veneur, cité par Mabille en 1871, mais dont l'existence ne s'appuie sur aucun document
  • Bouchard le Vénérable († 1007), comte de Vendôme, également cité par Mabille en 1871, mais sa filiation a été établie depuis.

Veuf, Foulque se remaria en 954 avec Roscille de Blois, veuve d'Alain II Barbetorte, duc de Bretagne et comte de Nantes, laquelle veuve était sœur de Thibaut Ier le Tricheur, comte de Blois

Précédé par Foulque II d'Anjou Suivi par
Foulque Ier le Roux
Comte d'Anjou
Geoffroy Ier Grisegonel
Drogon de Bretagne
Duc de Bretagne
Hoël Ier de Bretagne

Sources

Notes et références

  1. Une traduction française en ligne est disponible ici. Il existe également une édition en français sous le nom de Légende dorée des comtes d'Anjou
  2. FranceBalade
  3. Christian Settipani, « Les vicomtes de Châteaudun et leurs alliés », dans Christian Settipani et Katharine S. B. Keats-Rohan, Onomastique et Parenté dans l'Occident médiéval, Prosopographica et genealogica, Oxford, 2000, 310 p. (ISBN 1-900934-01-9), p. 247-261 
  4. Adélaïde d'Anjou sur le site de la Fondation pour la généalogie médiévale
Ce document provient de « Foulque II d%27Anjou ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Foulque II d'Anjou de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Foulque V d'Anjou — Pour les articles homonymes, voir Foulques. Foulque V d Anjou, dit le Jeune, né vers 1091 à Angers, mort le 10 novembre 1143 ou 1144 à Acre, fut comte d Anjou et de Tours de 1109 à 1129, comte du Maine de 1110 à 1129, puis roi de… …   Wikipédia en Français

  • Foulque IV d'Anjou — Pour les articles homonymes, voir Foulques. Foulque IV d Anjou, dit le Réchin ou le Querelleur, né en 1043 à Château Landon, mort le 14 avril 1109 à Angers, fut comte d Anjou et de Tours de 1068 à 1109. Il était de la famille des… …   Wikipédia en Français

  • Foulque Ier d'Anjou — Pour les articles homonymes, voir Foulques. Foulque Ier (ou Fulco) d Anjou, dit le Roux est le premier comte d Anjou de 930 à 942, ayant d abord été vicomte d Angers (avant 898 930) et de Tours (898 909), et comte de Nantes (909 919). Il est de… …   Wikipédia en Français

  • Foulque III d'Anjou — Pour les articles homonymes, voir Foulques. Foulques III, dit Nerra, le Noir, en raison de son teint sombre, né vers 965/70, mort à Metz le 21 juin 1040, fut comte d Anjou de 987 à 1040. Il était de la famille des Ingelgeriens et fils de Geoffroy …   Wikipédia en Français

  • Foulque le Jeune — Foulque V d Anjou Pour les articles homonymes, voir Foulques. Foulque V d Anjou, dit le Jeune, né vers 1091 à Angers, mort le 10 novembre 1143 ou 1144 à Acre, fut comte d Anjou et de Tours de 1109 à 1129, comte du Maine de 1110 à 1129,… …   Wikipédia en Français

  • Foulque le jeune — Foulque V d Anjou Pour les articles homonymes, voir Foulques. Foulque V d Anjou, dit le Jeune, né vers 1091 à Angers, mort le 10 novembre 1143 ou 1144 à Acre, fut comte d Anjou et de Tours de 1109 à 1129, comte du Maine de 1110 à 1129,… …   Wikipédia en Français

  • Foulque Réchin — Foulque IV d Anjou Pour les articles homonymes, voir Foulques. Foulque IV d Anjou, dit le Réchin ou le Querelleur, né en 1043 à Château Landon, mort le 14 avril 1109 à Angers, fut comte d Anjou et de Tours de 1068 à 1109. Il était de la …   Wikipédia en Français

  • Foulque le Réchin — Foulque IV d Anjou Pour les articles homonymes, voir Foulques. Foulque IV d Anjou, dit le Réchin ou le Querelleur, né en 1043 à Château Landon, mort le 14 avril 1109 à Angers, fut comte d Anjou et de Tours de 1068 à 1109. Il était de la …   Wikipédia en Français

  • Foulque III Nerra — Foulque III d Anjou Pour les articles homonymes, voir Foulques. Foulques III, dit Nerra, le Noir, en raison de son teint sombre, né vers 965/70, mort à Metz le 21 juin 1040, fut comte d Anjou de 987 à 1040. Il était de la famille des Ingelgeriens …   Wikipédia en Français

  • Foulque Nerra — Foulque III d Anjou Pour les articles homonymes, voir Foulques. Foulques III, dit Nerra, le Noir, en raison de son teint sombre, né vers 965/70, mort à Metz le 21 juin 1040, fut comte d Anjou de 987 à 1040. Il était de la famille des Ingelgeriens …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.