Fouine


Fouine
Aide à la lecture d'une taxobox Fouine
Martes foina
Martes foina
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Super-ordre Eutheria
Ordre Carnivora
Sous-ordre Caniformia
Famille Mustelidae
Sous-famille Mustelinae
Genre Martes
Nom binominal
Martes foina
(Erxleben, 1777)
Statut de conservation UICN :

LC  : Préoccupation mineure
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'UICN.

Statut CITES : Cites III.svg Annexe III ,
Révision du 16/03/1989

La fouine (Martes foina) est une espèce de mammifères carnivores d'Europe et d'Asie, au pelage gris-brun, courte sur patte, de mœurs nocturnes, qui s'attaque volontiers aux poules des poulaillers et surtout à leurs œufs. C'est une martre (ou marte) faisant partie de la famille des mustélidés, au même titre que la belette, le blaireau, la loutre ou le putois, petits mammifères carnivores se caractérisant souvent par leur odeur forte.

Sommaire

Description

Sa longueur va de 40 à 54 centimètres et son poids se situe entre 1,1 et 2,3 kilogrammes. La fouine a une espérance de vie de trois ans, l'âge maximal en liberté étant de 10 ans. Élevée par des hommes, elle peut toutefois atteindre l'âge de 18 ans.

La fouine (Martes foina) est très proche de la martre commune (Martes martes), à tel point que lors d'une observation la confusion est possible même si elles ne sont pas interfécondes. Le critère le plus direct pour déterminer l'animal observé consiste à observer la couleur du pelage située sous la gorge, sur le poitrail et le haut des pattes. Chez la martre une tache claire de couleur jaunâtre est observable sur le poitrail, alors que chez la fouine cette tache est franchement blanche, couvrant la gorge, le haut des pattes antérieures et le poitrail (voir l'article sur la martre pour d'autres critères d'identification).

Une autre méthode généralement admise pour différencier une fouine et une martre : le dessous des pattes de martres est poilu au contraire de celui des fouines. Cette spécificité peut aussi être détectée à la lecture des empreintes dans un sol meuble.

Origine du nom

Le nom latin Martes foina signifie martre des hêtres, à rapprocher du mot faîne, du latin fagina, le fruit du hêtre (fagus). Il est à noter qu'en anglais, on la nomme beech marten, de même sens, et en italien faina. La martre commune Martes martes, quant à elle, est souvent nommée martre des sapins ou martre des pins.

Distribution et habitat

distribution

On trouve des fouines dans une grande partie de l'Eurasie. Son aire de distribution va de l'Espagne à la Mongolie, en passant par l'Europe du Sud et l'Europe centrale et l'Asie centrale. Une population de fouines a également été introduite dans l'État américain du Wisconsin dans le but de commercialiser leurs fourrures.

La fouine est capable d'occuper des milieux très variés. Elle vit spécialement dans la campagne (bois et vergers) mais aussi à proximité des habitations et jusque dans les villes, gîtant dans les granges et les greniers. Elle grimpe bien mais ne se risque pas aussi haut que la martre commune, plus liée à la forêt. Il s'agit d'ailleurs de la seule espèce de martre à ne pas vivre exclusivement dans la forêt.

Comportements

Les fouines sont des animaux solitaires, comme la plupart des autres espèces de martres. Elles évitent leurs congénères en dehors des périodes de reproduction. Il s'agit d'animaux territoriaux qui marquent leur territoire avec des secrétions et le défendent au moins contre d'autres fouines de même sexe. La grandeur du territoire est variable, mais reste inférieure à celui de la martre commune. Leur grandeur va de 12 à 210 hectares et varie en fonction du sexe (les territoires des mâles sont plus grands que ceux des femelles), de la saison (ils sont plus petits en hiver), de l'habitat (ils sont plus grands en campagne qu'en ville) et de la nourriture disponible.

Son activité est surtout nocturne. Elle est opportuniste et se nourrit selon les saisons, de petits mammifères, de fruits, d'oiseaux, de déchets trouvés près des habitations. Il lui arrive de dévaster un poulailler lorsqu'elle est à la recherche d'œufs. Excitée par la panique créée chez les poules, elle tue tout ce qui bouge. Bien qu'essentiellement carnivore, les produits végétaux (baies et fruits) constituent une part importante de son alimentation.

Elle s'attaque aux circuits électriques des voitures et à l'isolation des maisons, et elle ronge également le caoutchouc. Elle est pour cela souvent considérée comme “nuisible”. A l'inverse, à l’époque de la Rome antique, elle était adoptée pour capturer les souris et dératiser les habitations. Elle joue encore aujourd'hui un rôle de police sanitaire aux abord des habitations humaines.

Reproduction

La femelle met bas une fois par an, en mars ou en avril, bien que l'accouplement ait eu lieu durant l'été précédent (juin à août). Cette période de huit mois est due à la dormance, mais le temps effectif où la mère porte ses petits est d'un mois.

La portée de la fouine compte de deux à cinq petits qui naissent aveugles et nus. Ils ouvrent les yeux après un mois, sont sevrés après deux mois et sont indépendants à l'automne. La maturité sexuelle est atteinte entre 15 et 27 mois.

L’espérance de vie de la fouine est d’approximativement 12 ans.[1]

Notes

Références

  • Vivre avec la fouine, bulletin mensuel de l’Office National de la Chasse, no 105.
  • Eco-éthologie de la fouine dans le Jura suisse, thèse de doctorat de Nicole Lachat Feller, Université de Neuchâtel, Suisse.
  • Mermod C. & P. Marchesi (1988). Les petits carnivores. Atlas visuel, éd. Payot, Lausanne, 64 p.
  • La fouine, R. Libois & A. Waechter, SFEPM, Encyclopédie des carnivores de France, 1990
  • Fiche informative sur la fouine : http://animal.cheloniophilie.com/Fiches/Fouine.php

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fouine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fouine — [ fwin ] n. f. • foïne 1160; altér. de faïne; lat. pop. °fagina (mustela) « (martre) du hêtre », avec infl. de l a. fr. fou, foe « hêtre » → fouet ♦ Petit mammifère (carnivores) au corps mince et au museau allongé, proche de la martre. La fouine… …   Encyclopédie Universelle

  • fouine — 1. (foui n ) s. f. 1°   Nom vulgaire de la martre des hêtres, petit mammifère carnassier du genre des martres. •   12 janvier 1685 : Monseigneur alla chasser la fouine et le renard, DANGEAU I, 107. •   La fouine s approche des habitations, s… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Fouine — Assez rare, le nom est porté notamment dans le Loiret. Il s agit d un surnom lié à la fouine, sans doute pour désigner un homme rusé …   Noms de famille

  • fouine — FOUINE. s. f. Espece de grosse Belette, qui estrangle les petits oiseaux, les poulets, les pigeons &c. La fiente de fouine sent le musc …   Dictionnaire de l'Académie française

  • FOUINE — s. f. Espèce de martre, animal carnassier, de la grosseur d un chat, qui étrangle les petits oiseaux, les poulets, les pigeons, etc. La fiente de la fouine sent le musc. FOUINE, se dit aussi d Un instrument de fer à deux ou trois fourchons, qu on …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • fouine — akmeninė kiaunė statusas T sritis zoologija | vardynas taksono rangas rūšis atitikmenys: lot. Martes foina angl. beech; rock marten; stone marten vok. europäischer Steinmarder; Hausmarder; Steinmarder rus. белодушка; каменная куница; куница… …   Žinduolių pavadinimų žodynas

  • fouine — Une Fouine, selon aucuns, Felis huius felis. Aucuns l appellent Mustela foenaria, et dient qu il faut escrire Foine, et que le mot vient de Foin, a foeno …   Thresor de la langue françoyse

  • FOUINE — n. f. Mammifère carnassier du genre des martres, à museau allongé …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • fouine — n.f. Indiscret, fouineur. / Action de fouiner …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • fouine — nf. faina (Arvillard.228), fan na (Cordon, Douvaine, Samoëns), fêna (Albertville, Montagny Bozel.), fwina (Villards Thônes), fwin na (Annecy, Leschaux), shin no, R. it. faina => Hêtre ; moutèltà (Thônes), moutaila (228), R. => Belette. E …   Dictionnaire Français-Savoyard