Formation Continue En France

Formation Continue En France

Formation continue en France

La formation continue en France peut prendre diverses modalités comme l'éducation populaire et l'autoformation. Toutefois, le secteur le plus connu est la formation professionnelle continue (FPC), instauré en France depuis la loi du 16 juillet 1971.

Elle est dispensée par une multitude d'organismes aux statuts variés. Elle est cofinancée par des cotisations patronales, une participation de l'État et des collectivités locales.

Le budget annuel de la FC depasse les 30 Milliards €[réf. nécessaire], chiffre considerable en soi et par rapport aux resultats economiques obtenus[réf. nécessaire] : En effet,la FC devrait avoir pour consequence une augmentation directe et indirecte de la productivité des beneficiaires[réf. nécessaire]. Cette amelioration devrait a son tour se traduire par des chiffres positifs sur la balance commerciale de la France. Pourtant,c'est l'inverse qui se produit:le deficit commercial ne cesse de se deteriorer au fil des ans[réf. nécessaire] et l'ecart se creuse avec la meilleure economie europeenne,a savoir l'Allemagne[réf. nécessaire].

Sigles

Le secteur de la formation continue est particulièrement complexe. On y rencontre notamment un grand nombre de sigles.


Note : Les liens sur les sigles sont soit des pages de redirection, soit des pages d'homonymie.
Ces dénominations ne sont pas toutes d'actualité.

La formation continue en France a connu une profonde évolution avec l'accord national interprofessionnel qui apporte d'importantes modifications au régime de la formation professionnelle. L'accord a été signé le 20 septembre 2003, il a été mis en œuvre par la la loi 2004-391 du 4 mai 2004 et divers décrets d'application ont été déposés au cours de l'année 2004. La loi parle ainsi de « formation professionnelle tout au long de la vie ».

La loi 2007-148 du 2 février 2007 a étendu, avec certaines modifications, ce système à la fonction publique.

Une des avancées de cette réforme est la responsabilisation accrue du salarié, qui dans le cadre du droit individuel à la formation (DIF) devient véritablement acteur de sa formation, disposant de 20 heures par an de formation cumulables d'une année à l'autre.

Cette réforme donne un regain de vigueur au secteur et développe les services Web liés à la formation professionnelle : des sites spécialisés proposent ainsi aux salariés de les assister dans leurs recherches de formation.

Il sera intéressant d'étudier l'impact de la réforme dans quelques années : si le nombre d'heures de formation continue augmente, les moyens supplémentaires de financement apparaissent pour l'instant bien insuffisants.

Le DIF et la VAE : Avancée?

Le droit individuel à la formation est incontestablement une avancée dans la mesure où il permet de faire bénéficier chaque salarié, qu'il soit en CDI ou CDD de 20 heures de formation par an cumulables sur 6 ans et ce à son initiative(avec accord de l'employeur mais seulement sur le choix de l'action de formation) ; il concerne l'ensemble des actions de formation prévues par le code du travail à l'exception peut-être des actions d'adaptation au poste de travail qui selon beaucoup de juristes doivent continuer à relever du plan de formation qui est lui toujours à l'initiative de l'employeur.(En ce sens, Philippe Bernier "Droit de la Formation" page 90).

Par ailleurs, le mode de fonctionnement du DIF favorise les formations "courtes" ce qui permet au salarié de mieux diversifier ses compétences ; les formations "longues" sont plutôt mises en place dans le cadre du Congé Individuel de Formation (CIF) plus adapté.

La validation des acquis est un atout pour tout individu qui souhaite accéder à une qualification professionnelle ou un diplôme. Le dispositif reconnaît que la compétence peut-être aussi le fruit de multiples les expériences (professionnelle, personnelle, bénévole...). Cependant, la démarche qui a initié la validation des acquis de l'expérience (VAE) possède aussi une dimension économique dans la mesure où les allègements de formation voire l'obtention d'un diplôme ou d'une qualification peut aujourd'hui se faire sans formation. Le coût réduit pour la collectivité (financeurs État, Région, Organisme paritaire collecteur agréés donc les entreprises...) n'est pas négligeable à l'échelle d'un pays.

Pour appronfondir

Lien externe

  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
Ce document provient de « Formation continue en France ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Formation Continue En France de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Formation continue en france — La formation continue en France peut prendre diverses modalités comme l éducation populaire et l autoformation. Toutefois, le secteur le plus connu est la formation professionnelle continue (FPC), instauré en France depuis la loi du 16 juillet… …   Wikipédia en Français

  • Formation continue en France — La formation continue est le secteur de la formation qui concerne ceux qui ont quitté la formation initiale. En France, elle peut prendre diverses modalités. Elle peut se faire par autoformation ou en suivant des programmes d éducation populaire …   Wikipédia en Français

  • Liste des sigles de la formation continue en France — Formation continue en France La formation continue en France peut prendre diverses modalités comme l éducation populaire et l autoformation. Toutefois, le secteur le plus connu est la formation professionnelle continue (FPC), instauré en France… …   Wikipédia en Français

  • Formation professionnelle continue en France — Formation continue en France La formation continue en France peut prendre diverses modalités comme l éducation populaire et l autoformation. Toutefois, le secteur le plus connu est la formation professionnelle continue (FPC), instauré en France… …   Wikipédia en Français

  • Formation Continue — La formation continue est le secteur de la formation qui concerne ceux qui ont quitté la formation initiale. Le domaine de la formation continue est trop souvent assimilé à la formation professionnelle continue (FPC) qui, bien qu étant le secteur …   Wikipédia en Français

  • Formation continue — La formation continue (formation continuée en Belgique) est le secteur de la formation qui concerne ceux qui ont quitté la formation initiale. Elle peut prendre différentes formes, dont la reprise d’études et validation des acquis et la… …   Wikipédia en Français

  • Formation Continue Obligatoire — à la sécurité La FCOS (Formation continue obligatoire à la sécurité) est, en France, une attestation obligatoire à tout conducteur routier et toute personne affectée à la conduite d un véhicule de plus de 3,5 tonnes de PTAC que ce soit pour… …   Wikipédia en Français

  • Formation Continue Obligatoire À La Sécurité — La FCOS (Formation continue obligatoire à la sécurité) est, en France, une attestation obligatoire à tout conducteur routier et toute personne affectée à la conduite d un véhicule de plus de 3,5 tonnes de PTAC que ce soit pour le transport… …   Wikipédia en Français

  • Formation continue obligatoire a la securite — Formation continue obligatoire à la sécurité La FCOS (Formation continue obligatoire à la sécurité) est, en France, une attestation obligatoire à tout conducteur routier et toute personne affectée à la conduite d un véhicule de plus de… …   Wikipédia en Français

  • Formation continue obligatoire à la sécurité — La FCOS (Formation continue obligatoire à la sécurité) est, en France, une attestation obligatoire à tout conducteur routier et toute personne affectée à la conduite d un véhicule de plus de 3,5 tonnes de PTAC que ce soit pour le transport… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»