Force (Italie)


Force (Italie)
Force
Administration
Pays Drapeau d'Italie Italie
Région Coat of arms of Marche.svg Marches 
Province Provincia di Ascoli Piceno-Stemma.png Ascoli Piceno 
Code ISTAT 044021
Code postal 63045
Préfixe tel. 0736
Culture et démographie
Population 1 444 hab. (31-12-2010[1])
Densité 42 hab./km²
Géographie
Coordonnées 42° 58′ 00″ N 13° 29′ 00″ E / 42.96667, 13.4833342° 58′ 00″ Nord
       13° 29′ 00″ Est
/ 42.96667, 13.48333
  
Superficie 34 km²
Voir la carte administrative
Force
Voir la carte topographique
Force

Force est une commune italienne d'environ 1 500 habitants, située dans la province d'Ascoli Piceno, dans la région Marches, en Italie centrale.

Sommaire

Géographie

Histoire

Économie

Culture

Monuments et patrimoine


Administration

Liste des maires (sindaci) successifs
Période Identité Parti Qualité
       
Toutes les données ne nous sont pas encore connues.

Hameaux

Communes limitrophes

Comunanza, Montefalcone Appennino, Montelparo, Palmiano, Rotella, Santa Vittoria in Matenano, Venarotta



Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Force (Italie) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ITALIE - Histoire — Péninsule méditerranéenne, fortement ancrée au monde alpin, l’Italie est un pont naturel entre l’Orient et l’Occident, et participe au destin de ces deux mondes. Seule région occidentale vraiment marquée par les civilisations méditerranéennes… …   Encyclopédie Universelle

  • ITALIE - La vie politique depuis 1945 — Après plus de quarante ans de grande stabilité politique, l’Italie est entrée, depuis la fin des années 1980, dans une ère de bouleversements sans équivalent en Europe. Sous la pression des événements internationaux et de ses propres déficiences …   Encyclopédie Universelle

  • Force India — Localisation …   Wikipédia en Français

  • ITALIE - Langue et littérature — Traiter de l’esthétique d’une langue, c’est se faire chasseur d’ombres. La linguistique moderne a assez démontré qu’une langue en soi n’est ni belle ni laide, que les considérations par lesquelles on justifie tel ou tel choix sont inspirées par… …   Encyclopédie Universelle

  • Force Intérimaire Des Nations Unies Au Liban — La Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL) a été mise en place par les résolutions 425 (1978) et 426 des Nations unies en mars 1978 à l initiative du général français Jean Cuq, suite à l escalade de la violence le long de la… …   Wikipédia en Français

  • Force Intérimaire de l'ONU au Liban (FINUL) — Force intérimaire des Nations unies au Liban La Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL) a été mise en place par les résolutions 425 (1978) et 426 des Nations unies en mars 1978 à l initiative du général français Jean Cuq, suite à l… …   Wikipédia en Français

  • Force interimaire des Nations unies au Liban — Force intérimaire des Nations unies au Liban La Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL) a été mise en place par les résolutions 425 (1978) et 426 des Nations unies en mars 1978 à l initiative du général français Jean Cuq, suite à l… …   Wikipédia en Français

  • Force intérimaire de l'ONU au Liban - FINUL — Force intérimaire des Nations unies au Liban La Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL) a été mise en place par les résolutions 425 (1978) et 426 des Nations unies en mars 1978 à l initiative du général français Jean Cuq, suite à l… …   Wikipédia en Français

  • Force intérimaire des nations unies au liban — La Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL) a été mise en place par les résolutions 425 (1978) et 426 des Nations unies en mars 1978 à l initiative du général français Jean Cuq, suite à l escalade de la violence le long de la… …   Wikipédia en Français

  • Force expeditionnaire bresilienne — Force expéditionnaire brésilienne La Force expéditionnaire brésilienne (Força Expedicionària Brasileira ou FEB) est un corps de 23 500 soldats de l armée de l air, de terre et la Marine brésilienne qui partit combattre durant la Seconde… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.