Football Club De Grenoble Rugby


Football Club De Grenoble Rugby

Football club de Grenoble rugby

FC Grenoble Rugby union pictogram white.svg
Logo
Généralités
Nom complet Football Club de Grenoble Rugby
Date de fondation 1892
Couleurs Rouge et bleu
Stade Stade Lesdiguières
(12 000 places)
Siège Annexe du Stade Lesdiguières
Avenue Albert Reynier
38100 Grenoble
Championnat actuel Pro D2
Président Marc Chérèque
Entraîneur Franck Corrihons
Sylvain Bégon
Site web fcgrugby.com
Actualités
Soccerball current event.svg
Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France de rugby Pro D2 en 2009-2010

Le Football Club de Grenoble Rugby (FC Grenoble) est un club de rugby à XV français fondé en 1892 et basé à Grenoble (Isère). Le club grenoblois est présidé par Marc Chérèque. L'équipe première, entraînée par Franck Corrihons et Sylvain Bégon, évolue actuellement en Pro D2 (deuxième division française).

Le FC Grenoble évolue au Stade Lesdiguières. Le club a remporté à une reprise le championnat de France en 1954 et y a été finaliste en 1993.

Rétrogradé en Fédérale 1 en 2005, le club grenoblois évolue en Pro D2 depuis 2006.

Sommaire

Historique

Les origines

Grenoble appartient au cercle très fermé des clubs français apparus au XIXe siècle. Il naît en effet en 1892, année du premier Championnat de France de rugby, sous l'impulsion de jeunes gens du Lycée Champollion qui lui donnent le nom d'Association Athlétique du Lycée, avec pour but de favoriser les activités physiques. D'autres associations voient ensuite le jour : le Cercle Sportif (1896), puis le Stade Grenoblois (1897, par d’anciens lycéens) qui va dominer le rugby de la région et qui, peu après, participe à la fondation du comité des Alpes.

En 1906 est fondée l’Union Athlétique Grenobloise. D’autres clubs existent, comme l'Amicale Sportive ou le Racing, lancé par les élèves de l’Ecole normale d’instituteurs.

Mais en 1911, certains commencent à penser que cette dispersion nuit à la compétitivité du rugby grenoblois. L’émergence d’un club regroupant toutes les forces de la ville s’impose à Jean Coin, qui, le 1er septembre 1911, fédère les différentes associations au sein du Football Club de Grenoble. Le rugby était alors connu souvent comme une simple variante de football, d’où son nom, qui n’a rien à voir avec le ballon rond.

Premiers succès

Après un titre de champion des Alpes dès 1912, le FCG atteint en 1918 la finale de la Coupe de l'Espérance, qui remplaça le championnat de France pendant la Première Guerre mondiale (défaite face au Racing club de France 22-9). Un nouveau titre de champion des Alpes confirme toutefois sa suprématie régionale en 1919.

Grenoble participe ensuite régulièrement aux phases finales du championnat, mais sans réellement briller. Les premiers internationaux sont appelés en équipe de France, le premier étant l’arrière Edmond Besset, sélectionné en 1924 contre l’Écosse (ce sera sa seule sélection), accompagné pour ce match par Félix Lasserre, son nouveau coéquipier en club, mais déjà sélectionné avec Bayonne et Cognac et qui sera même deux fois capitaine du XV de France en tant que Grenoblois. L’ailier Edmond Vellat connaîtra cinq sélections à partir en 1927 et 1928. C’est lui qui marquera l’essai de la première victoire française contre l’Angleterre (3-0) en 1927.

En 1931, le FC Grenoble fait partie des 12 puis 14 clubs dissidents qui quittent la FFR pour créer leur propre organisation, l’Union française de rugby amateur (UFRA), en raison des maux dont souffrait le rugby français d’alors (« championnite », débauchage de joueurs, amateurisme marron, violence etc.). Il rentre dans le giron fédéral avec les autres en 1932. Grenoble se remet difficilement de cet épisode, ne parvenant à disputer qu’un huitième de finale en 1939.

Décadence et gloire

L’après guerre est délicate. Grenoble se retrouve en Excellence (Deuxième Division) et ne remonte qu’en 1950, en battant en finale La Voulte. Ce purgatoire fut salutaire : en 1950, 1952 et 1953, l’équipe réserve est championne de France. Et surtout, en 1954, l’équipe première écrit la plus belle page de l’histoire du club. Elle écarte Mazamet en 16e, Agen en 8e, Vienne, lors d’un âpre derby (3-0) en quart, puis Romans lors d’un autre duel serré des Alpes en demi (8-5), et c’est l’apothéose : le 23 mai au Stadium de Toulouse, Grenoble remporte son premier titre de champion de France, au soir d’une courte victoire sur Cognac (5-3). Son joueur emblématique est son demi de mêlée Jean Liénard, ancien treiziste revenu au bercail et futur entraîneur champion de France avec La Voulte en 1970.

Le FCG rugby s’inscrit alors enfin parmi les grands du rugby de l’Hexagone et devient un protagoniste régulier de l’élite : entre 1952 et 1968, il se qualifie systématiquement pour les seizièmes de finale. Il atteint les quarts de finale en 1957, 1959 et 1968, joue deux demi-finales qu’il perd contre l’US Dax en 1963 et contre Montferrand. On relève une finale de Challenge Yves du Manoir en 1969, perdue à nouveau contre Dax, mais impossible d’aller plus haut en championnat.

Le deuxième âge d’or

Le déclin s’amorce alors au point de voir Grenoble plonger en Groupe B entre 1975 et 1978. Le sorcier Jean Liénard monte alors peu à peu une équipe faite d'homme aimant le club. La reconstruction porte ses fruits, et à partir de 1986 s'annonce une belle décennie. Les Isérois disputent une nouvelle finale du Du Manoir perdue en 1986, avant de remporter enfin la compétition en 1987 contre Agen. C’est le deuxième trophée majeur pour le FCG. Les bons résultats s’enchaînent alors en championnat. Entre 1988 et 1996, le club dispute un huitième de finale (1988), trois quarts de finale (1989, 1990, 1996), deux demi-finales (1992, 1994) et une finale (1993).

L'arrivée de Jacques Fouroux aux commandes de l'équipe en 1992 marque la fin d'une ère et le début de celle dite des "Mammouths". L'équipe est à l'origine composée de parfaits inconnus, tel les Olivier Merle, Grégory Kacala, Fabrice Landreau auxquels s'ajoutent la montée de juniors du club comme Olivier Brouzet. L'effectif compta jusqu'à 4 deuxième ligne dans son pack, son point fort. Le FCG tutoie les sommets avec une finale du Championnat de France, la deuxième du club, en 1993. Face à Castres, les efforts des Isérois ne sont guère récompensés malgré des avants surpuissants. Ils doivent s’incliner sur une marge infime (14-11), à la suite d'une erreur d'arbitrage accordant un essai pour Castres après que le grenoblois Franck Hueber ait pourtant aplati le ballon dans son en-but. Le pouvoir fédéral ayant mené une campagne de sensibilisation contre le jeu grenoblois afin qu'il ne se serve pas de ce tremplin pour accéder à la présidence de la fédération, Jacques Fouroux s'en va, persuadé d’avoir été victime d’une cabale ayant coûté la victoire à son équipe. Au cours des années suivantes, suite au départ de Jacques Fouroux vers le XIII, le FCG perd peu à peu ses meilleurs joueurs.

Grenoble se maintient tout de même parmi les meilleurs clubs français : demi-finale en 1994, quart de finale en 1996, qualifié pour les poules finales à quatre en 1995. En 1998-99, sous la houlette de l'entraîneur Michel Ringeval, le club se hisse même jusqu’en demi-finale du Championnat, où il fait trembler l’AS montferrandaise (défaite 17-26).

L’époque contemporaine : le recul

Le recul s’amorce une première fois en 1999-2000. Grenoble doit se contenter d'une 19e place en Championnat de France, tout en étant -paradoxe- la seule équipe à battre en Coupe d’Europe les Anglais de Northampton (futurs vainqueurs de l’épreuve). L'année suivante, le passage de l'élite de 20 à 16 clubs lui est fatal et le club fait partie des six clubs appelés à descendre en deuxième division, après une défaite en barrages contre la Section paloise.

C'est un nouvel entraîneur venant de Périgueux, Jacques Delmas, qui viendra relever le défi : ramener le FCG en première division. Le contrat est rempli au bout d’une seule saison, grâce à une deuxième place en championnat. Le club réintègre l'élite et constitue même l'une des surprises du Top 16 2002-03 en se qualifiant pour les phases de playoffs. L'année suivante le FCG Alpes rugby se maintient difficilement parmi l'élite, puis c'est à nouveau la relégation à l'issue de la saison 2004-05.

De plus, en raison de graves ennuis financiers (déficit de €3,64 millions), la Ligue nationale de rugby, sur conseil du Conseil supérieur de la Direction Nationale d'Aide et Contrôle de Gestion (DNACG), refuse son engagement en Pro D2 et le 5 juillet 2005, elle rétrograde Grenoble en Fédérale 1 pour la saison 2005-06, alors que Jacques Fouroux avait accepté de revenir en tant que directeur sportif. Le 22 juillet, la SASP, chargée du secteur professionnel du club, se déclare en cessation de paiement auprès du président du tribunal de commerce de Grenoble. [1]

Le FCG ne demeure qu'un an chez les amateurs, battant Nîmes lors de la petite finale (32-25) au stade Pompidou à Valence, un match décisif octroyant la dernière place qualificative en Pro D2. Le club suit alors une progression logique au cours des deux années suivantes en terminant respectivement à la 14ème et 8ème place en fin d'exercices 2007 et 2008[1].

La dernière saison fut quant-à-elle décevante si l'on compare les objectifs (légitimes) affichés en début d'exercice par les dirigeants (atteindre les demi-finales de Pro D2) avec les résultats obtenus sur le terrain. Le FCG ne décroche en effet en 2008/2009 qu'une modeste place de 10ème (à 25 pts du dernier qualifié Oyonnax) sans jamais parvenir à se maintenir dans le haut du tableau.

L'inter-saison 2009 voit donc s'effectuer de nombreux changements au sein du club. On dénombre par exemple pas moins de 11 arrivées dans l'effectif contre 15 départs. L'arrivée de Fabrice Landreau (en provenance du Stade français) dans le staff à l'intersaison doit également contribuer à dynamiser le groupe, et pourquoi pas permettre un retour du club parmi l'élite[2].

Palmarès

Les finales du FC Grenoble

En championnat de France de Première Division

Date de la finale Vainqueur Finaliste Score Lieu de la finale Spectateurs
23 Mai 1954 FC Grenoble US Cognac 5-3 Stadium municipal, Toulouse 34 230
5 Juin 1993 Castres olympique FC Grenoble 14-11 Parc des Princes, Paris 48 000

En challenge Yves du Manoir

Année de la finale Vainqueur Finaliste Score
1969 US Dax FC Grenoble 24-12
1986 AS Montferrand FC Grenoble 22-15
1987 FC Grenoble SU Agen 26-7
1990 RC Narbonne FC Grenoble 24-19

Personnalités

Joueurs emblématiques

Au cours de l'histoire, le FC Grenoble a fourni une quinzaine d’internationaux à l’équipe de France.

Entraîneurs et managers

Présidents

  • Drapeau de la France Patrick Goffi -2001
  • Drapeau de la France Alain Etiévent 2001-2005
  • Drapeau de la France Marc Chérèque 2005-

Saison 2009-2010

Départs

Arrivées

Le groupe

Talonneurs

Piliers

  • Drapeau de la France Richard Choirat
  • Drapeau de la France Romain David
  • Drapeau de la France Grégory Fabro
  • Bosnie-Herzégovine / Drapeau de la France Kenan Mutapcic
  • Drapeau de la France Benjamin Perrier
  • Samoa Otto Reynold Rasch
  • Nouvelle-Zélande Troy Takiari

Deuxièmes ligne

  • Drapeau de l'Afrique du Sud Claude Dry
  • Australie / Irlande Andrew Farley
  • Pays de Galles Andy Newman
  • Drapeau de la France Régis Sigoire
  • Drapeau de la France Cyril Veyret

Troisièmes ligne

Demis de mêlée

Demis d'ouverture

Ailiers

Centres

Arrières

Staff

  • Drapeau de la France Sylvain Bégon (entraineur)
  • Drapeau de la France Patrick Chassaing (préparateur physique)
  • Drapeau de la France Franck Corrihons (entraineur)
  • Drapeau de la France Cédric Fourrier (kiné)
  • Drapeau de la France Fabrice Landreau (directeur sportif)
  • Drapeau de la France Régis Lantheaume (préparateur physique)

Calendrier du FCG en Pro D2

Matchs aller
29 Août 2009 Grenoble Lannemezan 39 - 10 BO
5 Septembre 2009 Mont-de-Marsan Grenoble 9 - 12 \times
12 Septembre 2009 Grenoble Colomiers 22 - 12 \times
18 Septembre 2009 Grenoble Pau 16 - 15 \times
27 Septembre 2009 Agen Grenoble 22 - 16 BD
10-11 Octobre 2009 Grenoble Aurillac -
17-18 Octobre 2009 Narbonne Grenoble -
24-25 Octobre 2009 Tarbes Grenoble -
31 Octobre - 1er Novembre 2009 Grenoble La Rochelle -
7-8 Novembre 2009 Auch Grenoble -
21-22 Novembre 2009 Aix-en-Provence Grenoble -
28-29 Novembre 2009 Grenoble Lyon -
5-6 Décembre 2009 Dax Grenoble -
12-13 Décembre 2009 Grenoble Oyonnax -
19-20 Décembre 2009 Bègles - Bordeaux Grenoble -
Matchs retour
09-10 Janvier 2010 Lannemezan Grenoble -
16-17 Janvier 2010 Grenoble Mont-de-Marsan -
23-24 Janvier 2010 Colomiers Grenoble -
30-31 Janvier 2010 Pau Grenoble -
06-07 Février 2010 Grenoble Agen -
20-21 Février 2010 Aurillac Grenoble -
27-28 Février 2010 Grenoble Narbonne -
06-07 Mars 2010 Grenoble Tarbes -
13-14 Mars 2010 La Rochelle Grenoble -
27-28 Mars 2010 Grenoble Auch -
03-04 Avril 2010 Grenoble Aix-en-Provence -
10-11 Avril 2010 Lyon Grenoble -
17-18 Avril 2010 Grenoble Dax -
1er-02 Mai 2010 Oyonnax Grenoble -
08-09 Mai 2010 Grenoble Bègles - Bordeaux -

Statistiques

Classement actuel (au 28/09/2009)

Class. Equipe J G N P PB PP PC Diff. Pts
1 Agen 5 4 0 1 2 101 62 +39 18
2 Grenoble 5 4 0 1 2 105 68 +37 18
5 Lyon 5 3 1 1 1 96 70 +26 15
15 Colomiers 5 1 1 3 0 77 100 -23 6

Marqueurs d'essais

Nombre d'essais Joueur(s)
2 Aguillon
1 Best, Bernard, Campo, Daunivucu, Lison, Pélissié

Réalisateurs

Nombre de points Joueur(s) T P D
28 Vidal 2 8 0
23 de Beer 4 5 0
14 Dut 1 2 2

Notes et références

  1. On retiendra de cette saison que le FCG a fréquenté les 5 premières places pendant de nombreuses journées, échouant de peu aux portes des demi-finales. Le symbole de la combativité retrouvée fut certainement le match nul 13-13 obtenu a domicile contre Toulon.
  2. "On voulait se professionnaliser, franchir un palier. L'arrivée d'un directeur sportif, en charge de chapeauter toute la politique sportive du club, des équipes de jeunes aux professionnels, s'inscrit dans ce cadre." Marc Chérèque dans Midi Olympique du lundi 20/07/2009
  3. Victoire 9-0 contre La Voulte

Annexes

Bibliographie

  • Livre d'or du FC Grenoble Rugby, 1911 - 1986, de Jacques Boutin, 1986
  • Cadrages - Débordements - Au Coeur Du FC Grenoble Alpes Rugby, de Sylvain Frappat, 2003
  • Les heures de gloire du FC Grenoble, de Stéphane Pulze, 2005 (Préface de Serge Blanco)

Lien interne

Liens externes


  • Portail de Grenoble Portail de Grenoble
  • Portail du rugby à XV Portail du rugby à XV
Ce document provient de « Football club de Grenoble rugby ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Football Club De Grenoble Rugby de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.