Fichier Origine


Fichier Origine

Le Fichier Origine [1] est le répertoire informatisé constitué et mis à jour à partir des actes trouvés dans le cadre du « Projet franco-québécois de recherche sur les origines familiales des émigrants français et étrangers établis au Québec des origines à 1865 ».

Il est le fruit d'un partenariat entre la Fédération québécoise des sociétés de généalogie (FQSG) [2] et la Fédération française de généalogie (FFG) [3].

Sommaire

Mise à jour et accès

Cette base de données ou répertoire informatisé qu'est le « Fichier Origine » est périodiquement mis à jour (aujourd'hui aux 6 mois) et, en tout temps, d'accès libre et gratuit sur l'Internet.

Public cible et répercussions

Ces données intéressent particulièrement les chercheurs en histoire et en généalogie, ne serait-ce qu'à titre d'amateurs ou d'autodidactes, tant en Europe qu'en Amérique, et jusqu'à s'y chercher et trouver, réciproquement, de lointains cousinages sur l'autre continent.

Diffusion et financement

La diffusion de ces données est assurée par la Fédération québécoise des sociétés de généalogie (FQSG) [2], qui reçoit à cette fin une aide financière principalement des organismes suivants [4] :

  • le Ministère de la Culture et des Communications du Québec
  • Bibliothèque et Archives nationales du Québec
  • Les éditions du Septentrion
  • le Programme de recherche en démographie historique de l’Université de Montréal (PRDH)
  • l’Institut généalogique Drouin

Élaboration du projet

Le projet de recherche sur les origines familiales des émigrants français et étrangers établis au Québec est une idée originale de l’historien Yves Landry [5].
Le projet préliminaire a été soumis aux généalogistes français lors du congrès de la Fédération française de généalogie tenu à Besançon en mai 1995.
La mise en œuvre du projet a été coordonnée par le généalogiste québécois Marcel Fournier et proposé à la Fédération québécoise des sociétés de généalogie en octobre 1997.

Le Fichier Origine est le résultat d’un partenariat entre plusieurs organismes qui ont accepté de participer à l’élaboration du projet par la signature d’un protocole à cet effet. Ce protocole a, par la suite, été entériné par la Fédération française de généalogie (FFG) en mars 1998, encore renouvelé en mai 2007, puis en 2010 pour 3 ans.

A l'occasion des biennales de la Fédération française de généalogie, les responsables du Fichier Origine tiennent un atelier qui permet aux partenaires et aux généalogistes français et québécois de faire le point sur l'avancement du Fichier Origine et d'énoncer des pistes de développement pour les prochaines années.

Les principaux partenaires d'élaboration sont :

  • la Commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire communs
  • le Programme de recherche en démographie historique de l'Université de Montréal (PRDH) [6]
  • la Société de recherche historique Archiv-Histo [7]
  • la Société généalogique canadienne-française (SGCF)
  • le site FrancoGène, premier diffuseur (1998-2003)

Dépouillement des archives françaises

Plus d'une quarantaine de cercles généalogiques français participent au projet de dépouillement des archives françaises afin de retrouver les actes concernant les origines familiales des pionniers du Québec ancien. Les autres cercles qui seraient intéressés à participer, eux aussi, à ce projet franco-québécois sont invités à s'adresser à la Fédération française de généalogie.

Apports individuels

En plus des organismes participants, plusieurs chercheurs indépendants contribuent régulièrement à enrichir le Fichier Origine, en particulier des Français, des Belges, des Canadiens et des Américains.

État actuel du répertoire

Le répertoire du Fichier Origine, au 15 octobre 2010 (version 38), porte sur 5 230 pionniers (hommes ou femmes. Ce répertoire donne aussi accès, par les fiches concernées, à plus de 1 000 actes numérisés. [4], [8]

Liens externes

Principaux partenaires financiers

Partenaires d'élaboration

Communiqués

Notes et références

  1. Site du Fichier Origine.
  2. a et b Fédération québécoise des sociétés de généalogie (FQSG).
    — Voir aussi son Portail de la généalogie québécoise.
  3. Fédération française de généalogie.
  4. a et b Source : Page de présentation du Fichier Origine.
  5. Yves Landry, professeur québécois, dirige le Programme de recherche sur l’émigration des Français en Nouvelle-France (PRÉFEN), au Centre de recherche d’histoire quantitative de l'Université de Caen.
  6. Le PRDH a systématiquement dépouillé, depuis les années 1970, notamment tous les actes retrouvés de tous les registres paroissiaux catholiques encore existants au Québec, depuis les débuts de la Nouvelle-France jusqu'en 1799, pour ensuite reconstituer les familles, à des fins de recherches démographiques. La banque de données du PRDH est aussi devenue accessible au public, sur abonnement, par l'Internet : jusqu'en 1799 pour les actes et jusqu'en 1765 environ pour la reconstitution généalogique des familles. — Voir en section Liens externes.
  7. Archiv-Histo a indexé tous les actes notariaux du Québec ancien (de 1635 à 1789 : plus de 317 000 actes) et en a créé la banque de données informatisée Parchemin — Voir en section Liens externes.
  8. Voir : la ventilation statistique actuelle du Fichier Origine.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fichier Origine de Wikipédia en français (auteurs)