Fibré


Fibré
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Fibre
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec une fibration ni avec un espace filtré.

En mathématiques, un espace fibré est la donnée d'un espace topologique appelé espace total muni d'une projection continue sur un autre espace appelé base, telle que la préimage de chaque point soit homéomorphe à un espace fixe appelé fibre. Cette projection est a priori supposée localement triviale, c'est-à-dire que tout point de la base admet un voisinage dont la préimage s'identifie à un produit cartésien de ce voisinage et de la fibre, par le biais d'homéomorphismes appelés trivialisations ou cartes. Le groupe de structure est alors un groupe d'homéomorphismes[1] de la fibre permettant le passage d'une trivialisation à l'autre.

Cette définition généralise donc la projection d'un produit cartésien sur l'un de ses facteurs.

Sommaire

Définition formelle

Un espace fibré localement trivial peut se présenter comme la donnée d'une application continue π (projection ou pied) entre deux espaces topologiques séparés E et B (espace total et base), d'un espace séparé F (fibre) sur lequel agit un groupe G (groupe de structure)[2] et d'un ensemble d'homéomorphismes (cartes)

\phi_i \colon\ U_i \times F \stackrel{\simeq}{\longrightarrow} \pi^{-1}(U_i)

où la famille[3] (Ui) décrit un recouvrement ouvert de B, satisfaisant les conditions suivantes :

  1. Les cartes commutent avec les projections :
    \forall (b, y) \in U_i\times F,\ \pi(\phi(b,y)) = b\ .
  2. Les changements de carte sont induits par des sections dans le groupe de structure, autrement dit pour tout couple de cartes (ϕ, ψ) définies sur un même[4] ouvert U×F il existe une application continue θ de U dans G telle que :
    \forall (b, y) \in U\times F,\ \psi(b,y) = \phi(b,\theta(y))\ .

L'ensemble des cartes est en général supposé maximal satisfaisant ces conditions, c'est-à-dire que tout homéomorphisme commutant avec les projections et compatible avec les autres cartes est aussi une carte.

Un espace fibré est dit trivialisable s'il admet une carte ayant l'espace total pour image. Il est dit trivial lorsqu'une telle carte est précisée, ce qui l'identifie comme espace fibré au produit cartésien de la base et de la fibre.

Une réduction du groupe de structure est la donnée d'un sous-ensemble de cartes dont la réunion des images est l'espace total et qui reste maximal pour un groupe de structure plus petit. Une trivialisation est donc une réduction du groupe de structure au groupe trivial.

Un fibré de fibre F et de base B se dit parfois « en F sur B ».

Exemples et contre-exemples

  • Le ruban de Möbius muni de la projection sur un cercle médiateur est un espace fibré non trivial, de fibre un intervalle réel et dont le groupe de structure peut se réduire à deux éléments (l'identité et une réflexion).
  • La bouteille de Klein est un fibré en cercles sur le cercle dont le groupe de structure se réduit aussi à deux éléments.
  • La fibration de Hopf est un fibré en cercles sur la sphère, dont le groupe de structure se réduit au groupe des isométries positives du cercle.
  • La projection du premier quadrant sur sa bissectrice est une fibration qui ne définit pas un fibré, car la préimage de l'origine est réduite à un point tandis que la préimage de tout autre point de la bissectrice est un segment d'intérieur non vide.

Types de fibrés

Articles connexes

Bibliographie

  • Adrien Douady et Régine Douady, Algèbre et théories galoisiennes [détail des éditions]
  • Claude Godbillon, Éléments de topologie algébrique [détail des éditions]
  • Boris Doubrovine, Sergueï Novikov & Anatoli Fomenko ; Géométrie contemporaine - Méthodes & applications - Deuxième partie : Géométrie et topologie des variétés, Mir (1982).

Ouvrages de mathématiques pour physiciens théoriciens

  • Theodore Frenkel ; The Geometry of Physics - An introduction, Cambridge University Press (1997), ISBN 0-521-38753-1.
  • Mikio Nakahara ; Geometry, Topology and Physics, Institute of Physics Publishing (1990), ISBN 0-85274-095-6.
  • Charles Nash & Siddharta Sen ; Topology & Geometry for Physicists, Academic Press (1983), ISBN 0-12-514080-0.
  • Yvonne Choquet-Bruhat & Cécile deWitt-Morette ; Analysis, Manifolds & Physics - Part I: Basics, North-Holland/Elsevier (2e édition révisée - 1982), ISBN 0-444-86017-7.

Notes et références

  1. Ces homéomorphismes peuvent éventuellement préserver des structures additionnelles sur la fibre comme dans le cas d'un fibré vectoriel.
  2. Pour ne pas avoir à spécifier le groupe de structure, il suffit de choisir par défaut le groupe des homéomorphismes de la fibre.
  3. C'est une famille indexée par l'ensemble des cartes, deux cartes pouvant éventuellement relier les mêmes ouverts.
  4. Il s'agit là de définition par restriction. Ces mêmes cartes peuvent être par ailleurs définies sur des ouverts plus grands.
  5. Boris Doubrovine, Sergueï Novikov & Anatoli Fomenko ; Géométrie contemporaine - Méthodes & applications - Deuxième partie : Géométrie et topologie des variétés, Mir (1982)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fibré de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fibre — [ fibr ] n. f. • 1372; lat. fibra 1 ♦ Anat. Formation élémentaire, végétale ou animale, d aspect filamenteux, se présentant généralement sous forme de faisceaux. Fibre conjonctive, musculaire, nerveuse. ⇒ nerf. Petite fibre. ⇒ fibrille. ♢ Cour.… …   Encyclopédie Universelle

  • Fibre — zur Verwendung als Besatzmaterial für Bürsten Fibre (engl.=Faser) ist eine gelbe Naturfaser. Sie wird aus den Blattrippen hauptsächlich zweier Agavenarten gewonnen, die auf dem mexikanischen Hochplateau wachsen. Ursprünglich wurden die Blätter… …   Deutsch Wikipedia

  • fibre — UK US /ˈfaɪbər/ noun UK (US fiber) ► [C or U] a thread like part made from plants or artificial material which can be made into products: »Natural fibres such as cotton tend to be cooler. »artificial/man made/synthetic fibre(s) »They use… …   Financial and business terms

  • fibre — (US fiber) ► NOUN 1) a thread or filament from which a plant or animal tissue, mineral substance, or textile is formed. 2) a substance formed of fibres. 3) dietary material containing substances such as cellulose, that are resistant to the action …   English terms dictionary

  • fibre — n. Same as {fiber}. [Mostly British usage] [WordNet 1.5] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Fibre —   [dt. (Glas )Faser], britische Schreibweise für Fiber …   Universal-Lexikon

  • fibré — fibré, ée (fi bré, brée) adj. Synonyme de fibreux …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • fibre — British English spelling of FIBER (Cf. fiber) (q.v.); for spelling, see RE (Cf. re) …   Etymology dictionary

  • fibre — is the spelling in BrE and fiber in AmE …   Modern English usage

  • fibre — FIBRE. s. f. On appelle ainsi Certains filaments deliez qui se trouvent dans toutes les parties charnuës ou membraneuses du corps de l animal, L alongement des fibres. le relaschement des fibres. l accourcissement des fibres. les fibres des… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • fibre — [fī′bər] n. Brit. sp. of FIBER …   English World dictionary


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.