Ferdinand Brunetiere

Ferdinand Brunetiere

Ferdinand Brunetière

Ferdinand Brunetière

Ferdinand Vincent-de-Paul Marie Brunetière, né à Toulon le 19 juillet 1849 et mort à Paris le 9 décembre 1906, est un critique littéraire français.

Fils d'un inspecteur général de la Marine, Brunetière s'éloigne rapidement de la Provence pour passer son enfance à Fontenay-le-Comte. Il échoue à l'École normale supérieure (ENS) en 1869 et 1870 et devient répétiteur dans des institutions privées. Il collabore à partir de 1875 à La Revue des Deux Mondes, dont il devient le secrétaire de rédaction de 1877 à 1893 puis le directeur en 1893. Maître de conférences à l'École normale supérieure en 1886, il est décoré, en 1887, de la Légion d’honneur. Élu membre de l'Académie française le 8 juin 1893, il succéde à John Lemoinne au fauteuil 28. Il est reçu le 15 février 1894 par Paul-Gabriel d'Haussonville. En 1897, il donne des conférences aux Etats-Unis. Il se convertit au catholicisme en 1900.

Brunetière était essentiellement un tenant du classicisme rationaliste du XVIIe siècle, ce qui l'amena à s'opposer parfois durement aux écoles littéraires de son époque. Il écrivit ainsi contre Zola Le Roman naturaliste et protesta en 1892 contre le projet d'un monument à Charles Baudelaire. Il était également hostile au scientisme dominant, ce qui l'a rapproché un temps d'un anarchiste comme Octave Mirbeau. Antidreyfusard, mais non antisémite, il a accusé, en 1898, les intellectuels dreyfusards de se dévoyer en intervenant sur un terrain qui n'était pas de leur compétence. Brunetière défendit une théorie de l'évolution des genres littéraires, inspirée des thèses de Darwin.

Principaux écrits

Envoi de Ferdinand Brunetière
  • Le Roman naturaliste (1883)
  • Évolution de la critique (1890)
  • Évolution des genres dans l'histoire de la littérature (1890)
  • Évolution de la poésie lyrique en France au dix-neuvième siècle (1891-1892)
  • Histoire de la littérature française classique (1891-1892)
  • Histoire du théâtre français (1891-1892)
  • Essais sur la littérature contemporaine (1892)
  • Manuel de l'histoire de la littérature française (1898)
  • Sur les chemins de la croyance (1904)
  • Honoré de Balzac, 1799-1850, Calmann-Lévy, Paris, 1906.
  • Études critiques sur l'histoire de la littérature française (1880-1907)
Publications posthumes
  • Discours de combat (1907)
  • Lettres de combat (1912)

Bibliographie

  • Dirk Hoeges, Literatur und Evolution. Studien zur französischen Literaturkritik im 19. Jahrhundert. Taine - Brunetière - Hennequin - Guyau, Carl Winter Universitätsverlag, Heidelberg 1980. (ISBN 3-533-02857-7)

Liens externes

Commons-logo.svg


Précédé par
John Lemoinne
Fauteuil 28 de l’Académie française
1893-1906
Suivi par
Henri Barboux
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail de la France au XIXe siècle Portail de la France au XIXe siècle

Ce document provient de « Ferdinand Bruneti%C3%A8re ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ferdinand Brunetiere de Wikipédia en français (auteurs)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»