Fanfare


Fanfare

Terme polysémique, la fanfare peut désigner différentes compositions musicales ou divers ensembles de musiciens de la famille des cuivres parfois accompagnés de percussions.

Sommaire

Compositions musicales

Jean de la Lune.jpg
Trompettistes jouant des fanfares.

Ensembles musicaux

Deux trompettes de la fin du XVIIe siècle

Par définition, une fanfare est un ensemble de musiciens dont les instruments sont exclusivement des cuivres accompagnés occasionnellement de percussions.

  • Avec des instruments à sons naturels, c'est un ensemble :
- de trompes de chasse pour la vénerie.
- de trompettes de cavalerie, de cors de chasse ou de clairons, pour la musique militaire ; ils peuvent être mixés et soutenus de timbales, tambours, grosse caisse, cymbales et même de glockenspiels ou de fifres ; s'y ajoutent parfois des cuivres graves (tubas, saxhorns, hélicons ou sousaphones) ; voir orchestre de batterie-fanfare.
  • Par analogie et simplification, une fanfare peut également désigner un groupe de musiciens amateurs formé de cuivres, mais aussi de bois, notamment de saxophones, le plus souvent spécialisé dans la musique de rue. Leur véritable appellation devrait être harmonie-fanfare ou, en Suisse, fanfare mixte, ces formations étant intermédiaires entre l'orchestre d'harmonie et l'orchestre de fanfare cité précédemment. Leur diversité instrumentale est souvent due à la difficulté, dans un secteur donné, souvent rural, de trouver l'ensemble des musiciens nécessaires à la réalisation d'un orchestre complet plus structuré. Il s'y ajoute parfois des instruments d'ordonnance (clairons, cors de chasses, tambours… ) venant d'orchestres de batterie-fanfare disparus faute de musiciens. Ils participent à la vie locale en animant des événements régionaux et parfois en les créant (concerts, dîners champêtres, festivals… ). Quelques grandes écoles et écoles d'ingénieurs ont leurs fanfares ou leurs harmonies-fanfares, se faisant connaître par les festivals (Montpellier, Fleurance, Lyon, Crest ou Thoissey), les ferias (Vic-Fezensac, Arles, Nîmes ou Dax) ou encore par le Concours National des Fanfares des Beaux-Arts. La fanfare de ces écoles est souvent un acteur majeur de la vie associative, par l'ambiance qu'elle met en diverses occasions (tournois sportifs, soirées...).

Termes et expressions associés

  • Un fanfariste : un musicien d'une fanfare.
  • Une arrivée en fanfare : entrée avec panache, mais quelquefois trop tapageuse.
  • Un réveil en fanfare : à l'origine, aubade donnée certains jours de fête en l'honneur de quelqu'un, aujourd'hui, réveil bruyant et tapageur.
  • Une fanfouille : orchestre ou groupe jouant fort et faux. (Humour cynique de musicien : pourquoi une fanfouille joue en marchant ? … pour s'éloigner du bruit.).
  • Un fanfaron : personne vantarde, fier-à-bras. Parfois utilisé à tort pour désigner les musiciens d'une fanfare (voir fanfariste) .

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fanfare de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fanfare — [ fɑ̃far ] n. f. • 1532; formation expressive, titre d un livre 1 ♦ Air dans le mode majeur et d un mouvement vif et rythmé, généralement exécuté par des trompettes, des cuivres. « “Vive Tartarin ! vive le tueur de lions !” Et des fanfares, des… …   Encyclopédie Universelle

  • Fanfare — bezeichnet: eine Tonfolge mit Signalcharakter, siehe Fanfare (Signal) ein Musikstück für Trompeten und/oder Hörner und Pauken, siehe Fanfare (Musikstück) ein Musikinstrument (Fanfarentrompete), siehe Naturtrompete eine Orchesterform, die in den… …   Deutsch Wikipedia

  • Fanfare — Sf std. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. fanfare Trompetenstoß , dessen Herkunft nicht sicher geklärt ist. Der manchmal angesetzte arabische Ursprung muß als unwahrscheinlich gelten. Als Bezeichnung für das Musikinstrument gekürzt aus… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • fanfare — c.1600, from Fr. fanfare, from fanfarer blow a fanfare, perhaps echoic, or perhaps borrowed (with Sp. fanfarron braggart, and It. fanfano babbler ) from Arabic farfar chatterer, of imitative origin …   Etymology dictionary

  • fanfare — FANFARE. s. f. Sorte de bruit & d air de trompette, en signe de resjoüissance. Sonner des fanfares. les barrieres ouvertes, les quadrilles coururent au bruit des fanfares. Il se dit fig. & dans le style familier pour sign. Ostentation, vaine… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Fanfare — Fan fare , n. [F. Cf. {Fanfaron}.] A flourish of trumpets, as in coming into the lists, etc.; also, a short and lively air performed on hunting horns during the chase. [1913 Webster] The fanfare announcing the arrival of the various Christian… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Fanfare — Fanfare: Der Name der einfachen Trompete ohne Ventile wurde im 18. Jh. aus gleichbed. frz. fanfare entlehnt, dessen Herkunft nicht gesichert ist …   Das Herkunftswörterbuch

  • fanfare — Fanfare, Ostentatio. Fanfare proprement est quand ceux qui veulent jouster, se monstrent en la lice avec trompettes et clairons …   Thresor de la langue françoyse

  • Fanfāre — (franz.), ein mehr oder minder ausgedehntes feierliches, festliches Trompetensignal, das nur die Töne des Dreiklanges benutzt und in der Regel auf der Quinte schließt; ein berühmtes Beispiel ist die F. im zweiten Akte des »Fidelio«, welche die… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Fanfare — Fanfāre (frz.), kurzes schmetterndes Tonstück für Trompeten und Pauken, auch kurzes Jagdtonstück; Signal bei einer Kavallerieattacke; auch s.v.w. Tusch …   Kleines Konversations-Lexikon