Falconet

Falconet

Étienne Maurice Falconet

L’Amour menaçant de Falconet.

Étienne Maurice Falconet, né le 1er décembre 1716 à Paris où il est mort le 24 janvier 1791, est un sculpteur académicien français.

Influencé par l’école baroque dont il peut être considéré comme un maître, Falconet reste, sous certains aspects, un sculpteur néoclassique. Son œuvre la plus célèbre est la statue équestre de Pierre le Grand, dite le Cavalier de bronze à Saint-Pétersbourg, en Russie.

Sommaire

Biographie

Né dans une famille parisienne modeste issue du Bugey, il apprend tout d’abord la charpente, mais les sculptures sur bois qu’il crée attirent l’attention du sculpteur Jean-Baptiste Lemoyne qui le prend sous son aile. Falconet peut ainsi développer ses dons, il est remarqué par la marquise de Pompadour qui lui commande plusieurs œuvres.

Grâce à son Milon de Crotone, il est nommé en 1754 membre de l’Académie royale de peinture et de sculpture qui, avec la fusion de l’Académie royale de Musique et l’Académie royale d'architecture.

Les diverses sculptures qu’il présente aux Salons de 1755 et 1757 le propulsent comme le sculpteur le plus en vue de l’époque. De 1757 à 1766, il occupe la fonction de directeur des ateliers de sculpture à la manufacture royale de porcelaine de Sèvres où il participe activement au succès du « biscuit de Sèvres », appellation qui désigne les sculptures de Sèvres (rondes-bosses, bas-reliefs), volontairement et généralement laissées en biscuit, c’est-à-dire sans émail et sans décor. Diderot lui confie la rédaction de l’article « sculpture » de l’Encyclopédie.

En 1766, sur la recommandation de Melchior Grimm et de Diderot, il est appelé à Saint-Pétersbourg par Catherine II de Russie pour travailler à la Statue équestre de Pierre le Grand de Russie, ouvrage gigantesque qui coûta 12 années de travail.

À son retour en France, il fut nommé recteur de l’Académie royale de peinture et de sculpture, et exécuta de nouveaux chefs-d’œuvre : Moïse et David, pour l’église Saint-Roch, à Paris, Pygmalion, Alexandre, l’Hiver, la Mélancolie, l’Amour menaçant, etc.

Il a publié des Réflexions sur la sculpture, 1761, et quelques autres écrits qui tous ont été réunis en 6 volumes in-8, Lausanne, 1781.

Il fut le maître et le beau-père du sculpteur Marie-Anne Collot, qui a sculpté son portrait, aujourd’hui au musée des Beaux-Arts de Nancy.

Œuvres célèbres

  • Milon de Crotone, 1754, (Musée du Louvre).
  • L’Annonciation 1756 groupe colossal en marbre blanc, exécuté pour la façade de l’église Saint-Roch à Paris; cette œuvre a disparu à la Révolution française.
  • Le Christ au Mont des Oliviers, 1757, église Saint-Roch, Paris.
  • L’Amour menaçant, présenté au salon de 1757, marbre (Musée du Louvre ; un autre exemplaire au Rijksmuseum) - un exemplaire au Musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg
  • Groupe en marbre Pygmalion et Galatée exposé au Salon de 1763 (Musée du Louvre).
  • La statue équestre monumentale de Pierre Ier , appelée le Cavalier de bronze. C’est une commande de Catherine II de Russie à laquelle Falconet travailla durant 12 ans, en collaboration avec sa future bru Marie-Anne Collot. Elle est érigée sur un énorme monolithe de granit.
  • Tombeau de l'abbé Terray (1780), dans la chapelle Sainte-Marguerite de l'église de La Motte-Tilly (Aube).

Liens externes

Commons-logo.svg

Source partielle

« Étienne Maurice Falconet », dans Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang [sous la dir. de], Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878 [détail des éditions]  (Wikisource)

  • Portail de l’histoire de l’art Portail de l’histoire de l’art
Ce document provient de « %C3%89tienne Maurice Falconet ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Falconet de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • FALCONET (É.) — FALCONET ÉTIENNE (1716 1791) Le destin d’Étienne Maurice Falconet est l’un des plus curieux qu’offre l’histoire de la sculpture française; son œuvre répond en effet à deux veines d’inspiration si distinctes que l’on ne dirait pas qu’un seul… …   Encyclopédie Universelle

  • Falconet — can refer to:*Tiny birds of prey, the typical falconets in the genus Microhierax or the Spot winged Falconet of the genus Spiziapteryx . *Etienne Maurice Falconet (1716 ndash;1791), the French sculptor * Falconet (novel) , an unfinished novel by… …   Wikipedia

  • falconet — FALCONÉT, falconete, s.n. (înv.) Tun de calibru redus. – Din it. falconetto. Trimis de cornel, 06.05.2004. Sursa: DEX 98  falconét s. n., pl. falconéte Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  falconét (falconéte) …   Dicționar Român

  • Falconet —   [falkɔ nɛ], Étienne Maurice, französischer Bildhauer, * Paris 1. 12. 1716, ✝ ebenda 24. 1. 1791; Schüler von J. B. Lemoyne. 1757 66 war Falconet künstlerischer Leiter der Porzellanmanufaktur in Sèvres, für die er Kleinplastiken im Rokokostil… …   Universal-Lexikon

  • Falconet — Fal co*net, n. [Dim. of falcon: cf. F. fauconneau, LL. falconeta, properly, a young falcon.] 1. One of the smaller cannon used in the 15th century and later. [1913 Webster] 2. (Zo[ o]l.) (a) One of several very small Asiatic falcons of the genus… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Falcŏnet [1] — Falcŏnet (fr., spr. Falkoneh), im 16. Jahrh. ein kleines Geschütz, welches bei 5 Fuß Länge u. 400 Pfund Gewicht eine dreipfündige Kugel schoß …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Falcŏnet [2] — Falcŏnet (spr. Falkoneh), 1) Etienne Maurice, geb. 1716 zu Vevay in der Französischen Schweiz, Bildhauer, kam zu einem Holzschnitzer in die Lehre, bis ihn Lemoine als Schüler annahm. Nach 6 Jahren schuf er seinen Milon von Kroton u. 1766 wurde er …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Falconet — (spr. nä), Maurice Etienne, franz. Bildhauer, geb. 1716 zu Vevey in der Schweiz, gest. 4. Jan. 1791 in Paris, ging nach Paris, wo er sich unter Lemoine ausbildete, und machte sich zuerst 1739 durch eine Statue des Milo von Kroton bekannt. Nachdem …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Falconet — (spr. neh), Etienne Maurice, franz. Bildhauer, geb. 1716 zu Vevey, 1766 78 am russ. Hofe tätig (Reiterstandbild Peters d.Gr. in Petersburg), gest. zu Paris 4. Jan. 1791 …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Falconet — Falconet, Etienne Maurice, franz. Bildhauer, geb. 1716 zu Vevay, bildete sich unter Lemoine und erwarb rasch den Ruf eines ausgezeichneten Künstlers, besonders durch seine Statue des Milo von Kroton. 1766 von Katharina II. nach Petersburg berufen …   Herders Conversations-Lexikon

  • Falconet — Diminutif de Falcon (voir Falcou), le nom, rare, est surtout porté dans l Ain. On trouve plus souvent la forme savoyarde Falconnet (74). Avec un autre suffixe : Falconnat (74). Formes corses ou italiennes : Falconetti, Falconnetti, Falconetto …   Noms de famille


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»