Faience


Faience

Faïence

La faïence est une forme de céramique à base d'argile, recouverte d'une glaçure (ou émail) à base d'étain qui lui donne son aspect bien particulier (blanc et brillant). La faïence est l'une des plus communes et des plus anciennes de toutes les techniques utilisées en céramique. Il ne faut pas confondre la faïence qui désigne une famille bien précise de céramique, avec la poterie, terme générique, ou encore la porcelaine, autre famille de céramique généralement recouverte d'un émail blanc.

Faïence de Lunéville
Faïences Henriot, Quimper
Fabrique de faïences, Okinawa
Faïence de Nevers

Sommaire

Fabrication

De grandes quantités d'argile rouge commune affleurent à la surface de la terre. Bien qu'une grande partie soit inutilisable à cause de la présence de débris de calcite (pierre à chaux) ou d'autres sels alcalins solubles, il en reste cependant d'énormes réserves bonnes à l'emploi pour la fabrication des faïences.

La poterie de terre est une céramique faite à partir de potasse, de sable, de feldspath et d'argile ; ce mélange est une des matières parmi les plus anciennes employées en poterie. Classiquement, la plupart des poteries de terre ont une coloration rouge, due à l'utilisation d'argiles rouges. Cependant, ce n'est pas toujours le cas, et les potiers d'aujourd'hui utilisent aussi des argiles colorées en blanc ou en champagne.

Un "biscuit" est un tesson cuit (ses qualités intrinsèques sont alors obtenues) qui sera ou non recouvert d'une glaçure. Si c'est le cas, cette glaçure sera cuite à une température inférieure ou égale à celle du tesson. Parfois la première cuisson est simplement une préparation du tesson à recevoir une couverte (obtention d'une solidité suffisante pour faciliter les manipulations et gain de porosité pour faciliter l'émaillage) . On appelle cette cuisson "cuisson de dégourdi" . La deuxième cuisson (cuisson de l'émail et obtention des qualités définitives du tesson) se fera alors à une température supérieure à la première.

Caractéristiques de la faïence

La faïence est blanche et opaque. Les pièces sont moins fortes, moins dures, moins denses et plus poreuses que les grès ou les porcelaines. Elles absorbent ainsi plus facilement les liquides que les autres céramiques. Certaines glaçures utilisées sur les faïences contiennent comme fondant du plomb hautement toxique, elles adhèrent moins bien aux pots et s'écaillent plus facilement, à cause des différences entre la dureté du tesson et des glaçures.

La poterie de faïence peut être techniquement aussi fine que les porcelaines, bien qu'elle ne soit pas translucide et plus facilement ébréchée. La faïence est aussi moins dure et plus poreuse que le grès, mais son prix moindre et son travail plus facile pour les fabricants compensent ces insuffisances. En raison de sa porosité naturelle, un vernis doit être appliqué sur les faïences pour la rendre imperméable.

Types de faïences

Les faïences sont dites de :

  • « grand feu » lorsque le décor est posé, après une cuisson « au dégourdi » (précuisson), directement sur l'émail stannifère (blanc opaque) pulvérulent qui l'absorbe, sans espoir de correction. Les couleurs sont produites par des oxydes métalliques et limitées à cinq (bleu de cobalt le plus utilisé, brun-violet, rouge, vert, jaune). Les pièces subissent ensuite une cuisson définitive.
  • « le petit feu » (fin du XVIIe siècle) : le décor est posé sur l'émail stannifère cuit. Il est plus facile à poser et les couleurs plus délicates (rose, or, vert clair) car la cuisson définitive sera moins élevée.
  • « faïence fine », technique d'origine anglaise : sur une pâte très fine et blanche, le décor est recouvert d'un vernis plombifère (transparent). Il existe différentes compositions de la pâte.

La faïence européenne

La faïence italienne

En France

Maison de Carcès avec façade en bardeaux de faïence

Aux Pays-Bas

La faïence hispanique

En Angleterre

  • faïence de Wedgwood
  • faïence de Stafford

En Belgique

Au XVIe siècle, G. Andriesz arrive de Castel Durante pour faire de la majolique à Anvers. À cette époque Anvers est un centre commercial très important. On y fabrique des carreaux et des pots à pharmarcie ainsi que des assiettes à décor grotesque.

  • La faïence des frères Boch à La Louvière
  • La faïence de Nimy
  • La faïence du Borinage
  • La faïence d'Andenne[1]

La faïence des pays germaniques

  • La faïence de Hanau et de Francfort
  • La porcelaine de Meissen

La faïence suisse

La faïence des pays scandinaves

Dans le reste du monde

  • La faïence d'Okinawa, Japon

Symbolique

Les noces de faïence symbolisent les 9 ans de mariage dans le folklore français.

Bibliographie

Henri Curtil, Marques et signatures de la faïence française, Paris, éditions Charles Massin, 1969, 152 p.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Wiktprintable without text.svg

Voir « faïence » sur le Wiktionnaire.

  • Portail de la céramique Portail de la céramique
Ce document provient de « Fa%C3%AFence ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Faience de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • FAÏENCE — Le mot «faïence» tire son origine de Faenza, petite ville d’Italie située au pied des Apennins, qui fut, à partir du XVe siècle, le centre d’une fabrication céramique renommée dont la diffusion en Europe se trouva favorisée par le mouvement de la …   Encyclopédie Universelle

  • Faience — faience, Faience Fa [ i]*ence , n. [F., fr. Faenza, a town in Italy, the original place of manufacture.] Glazed earthenware; esp., a fine variety that which is decorated with colorful designs in an opaque glaze. [1913 Webster +PJC] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • faience — faience, Faience Fa [ i]*ence , n. [F., fr. Faenza, a town in Italy, the original place of manufacture.] Glazed earthenware; esp., a fine variety that which is decorated with colorful designs in an opaque glaze. [1913 Webster +PJC] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • faience — 1714, from Fr. faïence (16c.), probably from Fayence, French form of Faenza, city in Italy that was a noted ceramics center 16c. The city name is Latin faventia, lit. silence, meditation, perhaps a reference to a tranquil location …   Etymology dictionary

  • Faience — (Fayence), s. Tonwaren und Keramik …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Faience — Faience, s. Fayence …   Kleines Konversations-Lexikon

  • faïencé — faïencé, ée (fa ian sé, sée) adj. Se dit de toute peinture qui est couverte de petites fentes ou gerçures …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • faïence — FAÏENCE: Plus chic que la porcelaine …   Dictionnaire des idées reçues

  • faience — [fā äns′, fīäns′; ] Fr [ fȧ yäns′] n. [Fr, after Faenza, Italy, original place of its manufacture] opaquely glazed earthenware …   English World dictionary

  • Faïence — La faïence[1] est une terre cuite à base d argile, recouverte d une glaçure stannifère (à base d étain) qui masque totalement la pâte avec laquelle elle a été façonnée et lui donne son aspect caractéristique blanc et brillant. La faïence est l… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.