FC St Pauli


FC St Pauli

FC Sankt Pauli

FC Sankt Pauli Football pictogram white.png
Logo
Généralités
Nom complet Fußball-Club Sankt Pauli
Date de fondation 15 mai 1910
Couleurs Marron et blanc
Stade Stade Millerntor
(23 201 places)
Siège Auf dem Heiligengeistfeld,
20 359 Hambourg
Championnat actuel 2. Bundesliga
Président Allemagne Corny Littmann
Entraîneur Allemagne Holger Stanislawski
Site web www.fcstpauli.de
Maillots
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Domicile
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Extérieur

Le Fußball-Club Sankt Pauli est un club omnisports allemand, basé à Hambourg et très populaire pour son équipe de football, qui évolue en 2. Bundesliga lors de la saison 2009-2010.

Selon le statut du club et le réglement du stade, le FC Sankt Pauli est un club sportif anti-fasciste et anti-raciste. Il est présidé par Corny Littmann, propriétaire et acteur d'un théâtre-cabaret (Schmidt Theater et Schmidts Tivoli) près de la fameuse Reeperbahn à Hambourg-St. Pauli, et homosexuel revendiqué.

Sommaire

Historique et palmarès

  • 1910 : Fondation du club sous le nom de FC Hamburg-St. Pauli TV 1862
  • 1924 : Le club est renommé FC Sankt Pauli
  • 1948 : Demi-finaliste du Championnat de la RFA
  • 1977 : 1re participation à la Bundesliga 1 (saison 1977/78)
  • 2006 : Demi-finaliste de la Coupe d'Allemagne de football

Sections

Football

L'équipe de football du FC Sankt Pauli évolua au plus haut niveau national pendant 33 saisons.

Entre les guerres: Gauliga

Système des ligues régionales d'un amateurisme (presque) pur. Les gagnants de toutes Gauligas disputaient en une phase finale d'après-saison le championnat d'Allemagne.

  • 1934/35 et 1936 à 1940 en Gauliga 7 (Nordmark) – meilleur placement: 4e (1937, 1943)
  • 1942 à 1945 en Gauliga Hambourg – meilleur placement: 3e (1945)

Après la Seconde Guerre mondiale: Oberliga

Pendant les deux premiers saisons après la libération, il n'y avait pas de championnat d'Allemagne. Depuis 1947/48 existaient cinq groupes régionales et semi-professionnels en la République Fédérale d'Allemagne, dont les deux premiers équipes de chaque groupe ont disputé en une phase finale d'après-saison le championnat d'Allemagne (Ouest).

  • 1945 à 1947 en Stadtliga Hambourg – meilleur placement: 1er (1947); St. Pauli renonce à la participation au championnat de la zone d'occupation britannique
  • 1947 à 1963 en Oberliga Nord – meilleur placement: 2e (1948, 1950, 1951, 1954); demi-finaliste en phase finale nationale 1948.

Depuis 1963: 1. Bundesliga

« Courbe de température »
du FC de 1965 à 2008

Championnat professionnel à poule unique, depuis 1990/91 (après la réunification allemande) avec les clubs de l'ex-RDA.

  • 1977/78 : 18e, mais avec une victoire à l'extérieur (2:0) contre le grand rival local, le Hambourg SV
  • 1988/89 : 10e, meilleur placement de l'histoire du FC en Bundesliga
  • 1989/90 : 13e
  • 1990/91 : 16e, rélégué après barrages
  • 1995/96 : 15e, après la première journée, le FC reste en tête du classement (pour une seule semaine)
  • 1996/97 : 18e
  • 2002/03 : 18e, mais avec une victoire (2:1) contre Bayern Munich; le club s'appelle là-dessus "Weltpokalsiegerbesieger" (vainqueur du vainqueur de la Coupe Intercontinentale).

Le FC aujourd'hui

A la fin de la saison 2002/03, le FC Sankt Pauli fut complètement criblé de dettes. Etant menacé de déposer le bilan et d'être rétrogradé en D4, les supporters, sections du club, entreprises locales ainsi la presse d'Hambourg et quelques clubs pros avaient décidé de sauver le club en lançant une campagne de financement géante : 120.000 chemises aux couleurs du club imprimées "Retter" (sauveteur) furent vendues par des volontaires et quelques célébrités au prix de 15€. Plusieurs actions, des concerts et même un numéro de téléphone payant furent réalisées pour aider le club à survivre. Les bénéfices de toutes ces actions furent de 2.500.000 euros pour le sauvetage du club. Malgré cette incroyable aide financière, le club restera endetté et en sursis.

Vue sur la « Gegengerade » du stade Millerntor pendant un match de D3, Août 2006

Lors de la saison 2005/06, le club fut classé cinquième en Regionalliga Nord (D3), ratant la promotion en D2, objectif du club pour pouvoir survivre financièrement. En Coupe, le FC Sankt Pauli se qualifia par surprise pour la demi-finale en battant les clubs de Wacker Burghausen (D2, 3:2 a.p.), VfL Bochum (D2, 4:0), Hertha BSC Berlin (D1, 4:3 a.p.) et Werder Brême (D1, 3:1); en demi-finale, le club a perdu contre Bayern de Munich, détenteur du titre, sur le score de 3-0.

A l'issue de la saison 2006-2007, le FC Sankt Pauli finira champion de D3 et accédera à la Bundesliga 2 allemande. Le club termina ses premières saisons après la remontée au milieu de classement (9ème en 2007-2008, 8ème en 2008-2009).

Depuis 2007, le stade Millerntor s'agrandit petit à petit : le virage sud est déjà reconstruit, le virage nord surélevé d'une construction provisoire en tubes d'acier et le stade atteindra la capacité maximale de 23.201 spectateurs en mars 2008. Une nouvelle tribune "principale" sera erigée à partir l'été 2010, la Gegengerade suivra en 2011 ou 2012. La moitié du Millerntor restera un stade debout comme les supporters l'avaient exigé.

Joueurs emblématiques

Internationaux pour l'équipe nationale A

  • Alfred Beck, 1 sélection (1954)
  • Karl Miller, 12 sélections (1941/42)
  • Ingo Porges, 1 sélection (1960)
  • Christian Rahn, 2 sélections (2002)

Autres internationaux

Autres anciens joueurs

  • Walter Dzur (* 1919), milieu
  • Franz Gerber (* 1953), meilleur buteur du club
  • André Golke (* 1964), meilleur buteur du club en 1. Bundesliga
  • Horst Haecks (* 1936), attaquant
  • Alfred Hußner (* 1950), milieu
  • Volker Ippig (* 1963), gardien
  • Leonardo Manzi (* 1969), attaquant d'origine brésilien sans grands moyens techniques, quand même le chouchou des supporters
  • Peter Osterhoff (* 1937), attaquant
  • Carsten Pröpper (* 1967), méneur de jeu
  • Otmar Sommerfeld (* 1929), defenseur/milieu, recordman en Oberliga
  • Harald Stender (* 1924), milieu, 500 matches pour Sankt Pauli
  • Klaus Thomforde (* 1962), gardien, nommé la bête de but
  • André Trulsen (* 1965), défenseur solide et fidèle, recordman du club en 1. Bundesliga (177 matches), aujourd'hui entraîneur d'assistance
  • Rüdiger Wenzel (* 1953), attaquant
  • Harry Wunstorf (* 1927), gardien

Supporters

Environ 100 clubs de supporters ("Fan-Clubs") sont officiellement enregistrés. Ils ont créé un Conseil des porte-paroles, qui participe régulièrement aux sessions de la présidence du club.

Rugby

Les hommes jouent en 2. Bundesliga (poule Nord), l'équipe féminine même en 1. Bundesliga. Les femmes ont gagné le championnat d'Allemagne huit fois (1995, 2000, 2001, 2003, 2005, 2006, 2007 et 2008). Plusieurs femmes jouent aussi pour l'équipe nationale féminine. Bien que le rugby en Allemagne n'ait ni l'importance ni la vigueur comme dans les pays anglophones ou la France, les rugbymen et surtout les rugbywomen forment la section la plus couronnée du FC Sankt Pauli.

Littérature

  • (de) Bernd Carstensen, Hundert Jahre Fahrstuhlfahrt. Die Chronik des FC St. Pauli ...alle Spiele aller Toren. Octopus, Münster (Westphalie) 2006 ISBN 3-86582-382-3
  • (de) Ronny Galczynski/Bernd Carstensen: FC St. Pauli Vereinsenzyklopädie. Die Werkstatt, Göttingen 2009 ISBN 978-3-89533-613-3
  • (de) Hardy Grüne, Enzyklopädie der europäischen Fußballvereine. Die Erstliga-Mannschaften Europas seit 1885. AGON, Cassel (Hesse) 1992 ISBN 3-928562-49-5 et Cassel (Hesse) 2002 ISBN 3-89784-163-0
  • (de) Hardy Grüne, Vom Kronprinzen bis zur Bundesliga 1890-1963. AGON, Cassel (Hesse) 1996 ISBN 3-928562-85-1
  • (de) Bernd Jankowski/Harald Pistorius/Jens R. Prüß, Fußball im Norden. 100 Jahre Norddeutscher Fußball-Verband. Eigenverlag, Peine (Basse-Saxe) 2005 ISBN 3-89784-270-X
  • (de) Werner Langmaack, FC St. Pauli: Glaube, Liebe, Hoffnung. Simader, Francfort-sur-le-Main 1992 ISBN 3-927515-29-9
  • (de) René Martens, FC St. Pauli. You'll never walk alone. Die Werkstatt, Göttingen 1997 ISBN 3-89533-204-6
  • (de) René Martens, Wunder gibt es immer wieder. Die Geschichte des FC St. Pauli. Die Werkstatt, Göttingen 2002 ISBN 3-89533-375-1
  • (de) Jens R. Prüß, Spundflasche mit Flachpasskorken. Die Geschichte der Oberliga Nord 1947-1963. Klartext, Essen 1991 ISBN 3-88474-463-1
  • (de) Christoph Ruf, Die Untoten vom Millerntor. Der Selbstmord des FC St. Pauli und dessen lebendige Fans. PapyRossa, Cologne 2005³ ISBN 3-89438-310-0
  • (de) Brigitta Schmidt-Lauber, FC St. Pauli. Zur Ethnographie eines Vereins. Lit, Münster (Westphalie) 2003 ISBN 3-8258-7006-5

Commons-logo.svg

Liens externes


  • Portail du football Portail du football
  • Portail de l’Allemagne Portail de l’Allemagne
Ce document provient de « FC Sankt Pauli ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article FC St Pauli de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pauli — ist der Familienname folgender Personen: Adolf Pauli (1860–1947), deutscher Diplomat Alfred Dominicus Pauli (1827–1915), deutscher Jurist und Politiker Arthur Pauli (* 1989), österreichischer Skispringer August Pauli (1852–nach 1912), deutscher… …   Deutsch Wikipedia

  • PAULI (W.) — Enfant prodige, «le fouet de Dieu», «la conscience» de la physique théorique de son temps, le fils spirituel d’Einstein, Wolfgang Pauli, l’un des jeunes génies révolutionnaires de la physique quantique, au cours d’une réflexion rétrospective sera …   Encyclopédie Universelle

  • Pauli-Bekehrungs-Kirche — Pauli Bekehrungs Kirche, kurz auch Pauli Bekehr Kirche, bzw. kapelle, nennt man Kirchen, Klosterkirchen bzw. Kapelle nannt man eine Paulskirche, die das Patrozinium des Hochfestes Pauli Bekehrung trägt. Sie pflegt das Gedenken an das… …   Deutsch Wikipedia

  • Pauli Toivonen — Saltar a navegación, búsqueda Pauli Toivonen (n. 22 de agosto de 1929 en Jyväskylä, Finlandia f. el 14 de febrero de 2005) fue un piloto finlandés de rally. Condujo para Citroën, Lancia y Porsche; tenido muchos éxitos en su haber. Pauli fue el… …   Wikipedia Español

  • Pauli — is a surname and also a Finnish male given name (variant of Paul) and may refer to: Arthur Pauli, an Austrian ski jumper Gabriele Pauli, a German politician Hans Pauli, a Swedish monk and alleged sorcerer Hansjörg Pauli, a Swiss musicologist,… …   Wikipedia

  • Pauli Rantasalmi — Saltar a navegación, búsqueda Pauli Rantasalmi Información personal Nombre real Pauli Esro Antero Rantasalmi Nacimiento 1 de mayo de 1979 30 años …   Wikipedia Español

  • Pauli, Johannes — • German Franciscan (1455 1530) Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Pauli, Johannes     Johannes Pauli     † …   Catholic encyclopedia

  • Pauli Murray/Timeline — PAULI MURRAY (20 November1910 1 July 1985) Timeline1910: 20 November ndash; born Anna Pauline Murray in Baltimore MD USA1928:entered Hunter College, New York City NY USA1938: December ndash; applied to and refused entry into the University of… …   Wikipedia

  • PAULI, JOHANNES — (c. 1455–c. 1535), German friar and humorist. Born in Pfeddersheim, Alsace, Pauli abandoned Judaism   in his youth and entered the Franciscan order. From 1479 he taught in various church institutions and became a popular preacher. A chance… …   Encyclopedia of Judaism

  • Pauli Toivonen — Born August 22 1929 in Jyväskylä, Finland, Died February 14 2005 was a Finnish rally car driver. He drove for Citroën, Lancia and Porsche and had many successes to his credit. Pauli was the father of Harri and Henri Toivonen.Whilst Pauli Toivonen …   Wikipedia

  • Pauli — Pauli,   1) Fritz Eduard, schweizerischer Maler und Grafiker, * Bern 7. 5. 1891, ✝ Cavigliano (Kanton Tessin) 10. 9. 1968; entwickelte, von Symbolismus und Expressionismus ausgehend, seinen eigenen Stil. Bis 1926 widmete er sich besonders der… …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.