Ezra Pound


Ezra Pound
Ezra Pound
Ezra Pound le 26 mai 1945, photographié lors de son arrestation par les forces américaines
Ezra Pound le 26 mai 1945, photographié lors de son arrestation par les forces américaines

Naissance 30 octobre 1885
Hailey
Décès 1er novembre 1972 (à 87 ans)
Venise
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Pays de résidence Drapeau d'Italie Italie
Profession Poète, musicien et critique

Ezra Weston Loomis Pound (Hailey, Idaho, États-Unis, 30 octobre 18851er novembre 1972 à Venise) est un poète, musicien et critique américain qui a fait partie du mouvement moderniste du début des années 1920 et qui est souvent rattaché à la Génération perdue. Pound était le chef de file de plusieurs mouvements littéraires et artistiques comme l'imagisme et le vorticisme. Le critique Hugh Kenner dit après avoir rencontré Pound : « J'ai soudain pris conscience que j'étais en présence du centre du modernisme. »

Sommaire

Biographie

De 1900 à 1905, Pound a étudié la littérature comparée à l'université de Pennsylvanie et au Hamilton College, dans l'État de New York. À cette époque, il se lie d'amitié avec William Carlos Williams et Hilda Doolittle (plus connue sous ses initiales H. D.). En 1908, il rejoint l'Europe et vit d'abord à Venise. Pendant ses études et ensuite en Europe il s'intéresse beaucoup aux troubadours et effectue de nombreuses traductions et compositions.

De 1909 à 1920, il vit, avec quelques interruptions, à Londres, où il rencontre les plus grands écrivains de langue anglaise de cette époque : James Joyce, Ford Madox Ford et Wyndham Lewis. Au début de cette période il appartient à l'imagisme, un mouvement littéraire qui expérimentait une langue lyrique et qui était influencé par la littérature extrême orientale et les poèmes japonais Haiku. Ce groupe publiait dans un journal The Egoist.

De la rencontre avec le sculpteur Henri Gaudier-Brzeska naquit le vorticisme, proche du futurisme italien. Le journal de ce mouvement Blast n'a eu que trois numéros.

Pendant la Première Guerre mondiale, Pound fut le secrétaire privé de son modèle William Butler Yeats en Irlande. En 1914, il se marie avec l'artiste Dorothy Shakespear. Il apprend le chinois et s'intéresse à la poésie lyrique d'Extrême-Orient et au théâtre japonais . En 1915, il commence à rédiger son œuvre maîtresse, les Cantos, à laquelle il travaillera jusqu'à sa mort.

Paris

En 1920, Pound vient à Paris où il évolue dans un cercle d'artistes, de musiciens et d'écrivains, dont Jean de Bosschère, qui étaient en train de révolutionner le monde de l'art moderne, ou encore James Joyce, cercle dirigé par Sylvia Beach. Il continue à travailler sur les Cantos, long poème épique qui reflète sa préoccupation politique et économique; il écrit de la prose critique, traduit et compose deux opéras complets (avec l'aide de George Antheil) et plusieurs pièces pour violon solo. En 1922 il se lie avec la violoniste Olga Rudge. Ensemble avec Dorothy Shakespear, ils forment un ménage à trois qui a duré jusqu'à la fin de sa vie. Toujours à Paris, il fait la connaissance d'Ernest Hemingway, lequel le cite dans son dernier roman A Moveable Feast qui raconte son séjour dans la capitale française entre 1921 et 1929. Il a été probablement le premier écrivain du XXe siècle à louer l'œuvre du compositeur italien Antonio Vivaldi, longtemps négligée. Il a aussi favorisé la carrière de George Antheil et a collaboré avec lui sur de nombreux projets.

L'épisode fasciste (1924 - 1945)

En 1924, touché par la grâce mussolinienne, il devient un ardent propagandiste du fascisme et part vivre en Italie. Pendant la guerre, ses émissions sur la radio italienne lui vaudront d'être le seul criminel de guerre américain. Les autorités américaines, embarrassées par son cas (il était inimaginable qu'un Américain ait pu dénoncer sa patrie comme il l'avait fait), préférèrent le prétendre fou plutôt que le juger et l'envoyèrent passer une douzaine d'années dans un asile d'aliénés à la suite de quoi il retourna en Italie[1].

Venise

En 1961 il vient rejoindre Olga Rudge à Venise, au 252 Calle Querini. Il y meurt en 1972 sans avoir prononcé une seule parole durant toutes ces années comme il en avait fait le vœu. Il est enterré à Venise, dans l'île cimetière de San Michele (source : La cité des anges déchus de J. Berendt)

Idées

Pound considérait le sexe comme un sacrement et comme une tradition ésotérique qui avait été préservée en Occident par les troubadours. Il considérait que la seule vraie religion était « la révélation faite dans les arts ». Rejetant le christianisme, il le décrivait comme « une foi bâtarde conçue pour transformer de bons citoyens romains en esclaves, et qui est totalement différente de celle prêchée en Palestine. Dans ce sens le Christ est complètement mort ». Pound trouvait les Églises inacceptables pour avoir gagné des subsides qui auraient dû aller aux artistes, aux philosophes et aux scientifiques.

Le secret des engagements politiques de Pound et de ses théories en apparence bizarres trouvent peut-être leur source dans son intérêt pour l'occulte et le mystique, que ses biographes ont seulement récemment commencé à documenter. La naissance du modernisme de Leon Surette est peut-être la meilleure introduction à cet aspect de la pensée de Pound.

Influence

En poésie, Pound a été un des premiers à utiliser la versification libre. Il a joué un rôle majeur dans la révolution moderniste de la littérature anglaise du XXe siècle.

Comme critique et éditeur, Pound a favorisé les carrières de William Butler Yeats, Eliot, Joyce, Wyndham Lewis, Robert Frost, William Carlos Williams, H.D., Marianne Moore, Ernest Hemingway, D. H. Lawrence, Louis Zukofsky, Basil Bunting, George Oppen, Charles Olson et d'autres écrivains modernistes comme Walter Savage Landor et Gavin Douglas.

Citations

« Autre point dont je suis fermement convaincu : c'est qu'il reste davantage de lambeaux de civilisation encore utilisable dans les lézardes, le foutoir, les interstices de ce monument baroque et poussiéreux [i. e. l'Église de Rome] que dans toutes les autres institutions de l'Occident. »

— La Kulture en abrégé, 1934

Œuvres

Bibliographie

  • Ezra Pound, le volcan solitaire. John Tytell, éditions du Rocher, 2002
  • Moi, Ezra Pound, déjà pendu par les talons à Milan. Lucas Hees, éditions du Rocher, 2005
  • " Pound caractère chinois", Claude Minière, Gallimard, collection L'Infini, 2005.

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :

Références

  1. J.-P. Crespelle, La vie quotidienne à Montparnasse à la grande époque (1905 - 1930), Hachette, Paris, 1976, p. 177)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ezra Pound de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ezra Pound — Kurz nach Ende des Zweiten Weltkriegs als US amerikanischer Gefangener Ezra Weston Loomis Pound (* 30. Oktober 1885 in Hailey, Idaho; † 1. November 1972 in Venedig) war ein amerikanischer Dichter der Moderne. Sein Hauptwerk ist The Cantos. Er p …   Deutsch Wikipedia

  • Ezra Pound — Saltar a navegación, búsqueda Ezra Pound en 1913. Fotografía de Alvin Langdon Coburn (New York: Knopf, 1922). Ezra Weston Loomis Pound (Hailey, Idaho, Estados Unidos, 30 de octubre de 1885 – Venecia, Italia, 1 de nov …   Wikipedia Español

  • Ezra Pound — Infobox Writer name = Ezra Pound caption = Ezra Pound in 1913 birthdate = birth date|mf=yes|1885|10|30 birthplace = Hailey, Idaho Territory, United States deathdate = death date and age|mf=yes|1972|11|1|1885|10|30 deathplace = Venice, Italy… …   Wikipedia

  • Ezra Pound — noun United States writer who lived in Europe; strongly influenced the development of modern literature (1885 1972) • Syn: ↑Pound, ↑Ezra Loomis Pound • Instance Hypernyms: ↑writer, ↑author, ↑poet * * * Ezra …   Useful english dictionary

  • Ezra Pound — Pound, Ezra (Hailey, Idaho, Estados Unidos 30 de octubre de 1885 Venecia, Italia, 1 de noviembre de 1972). Poeta y ensayista estadounidense que predicó fogosamente el rescate de la poesía antigua para ponerla al servicio de una concepción moderna …   Enciclopedia Universal

  • Ezra Pound — ➡ Pound * * * …   Universalium

  • A ZBC of Ezra Pound (book) — Infobox Book name = A ZBC of Ezra Pound title orig = translator = image caption = author = Christine Brooke Rose illustrator = cover artist = country = language = series = subject = genre = publisher = Faber and Faber pub date = 1971 english pub… …   Wikipedia

  • POUND, EZRA LOOMIS° — (1885–1972), U.S. poet and critic. Born in Idaho, Pound left the United States in 1907 and lived in London and in Paris before settling in Rapallo, Italy, in 1925. By then he had already won international acclaim as a modern poet. A prolific… …   Encyclopedia of Judaism

  • Ezra (disambiguation) — Ezra is a personal name derived from Hebrew, written variously as עֶזְרָא ( Standard Hebrew ), ʿEzra, ( Tiberian Hebrew ), ʿEzrâ: Arabic: Uzair (عزير), Turkish: Esra.* Ezra or Esdras, Biblical figures * Islamic view of Ezra * Book of Ezra, a book …   Wikipedia

  • Pound — may refer to:Units*Pound (currency), a unit of currency in various countries *Pound sign, £ *Pound sterling, the fundamental unit of currency in Great Britain * Pound (force), a unit of force *Pound (mass), various units of mass *Number sign, #,… …   Wikipedia