Extériorisation des bénéfices


Extériorisation des bénéfices

L'extériorisation des bénéfices est une stratégie de gestion des entreprises axée sur l'affichage de bénéfices le plus élevé possible sur le court terme, afin de doper à court terme le cours de Bourse, si l'entreprises est cotée, ou de la revendre plus cher, dans le cas du capital-investissement.

Cette stratégie a pour avantage d'offrir des revenus immédiats aux actionnaires. Elle oblige cependant l’entreprise à afficher rapidement des bénéfices, pour injecter de l'argent sur le marché boursier, par le versement d'un dividende ou des rachats d'actions. Elle a donc pour inconvénient, à plus long terme, de peser sur l'activité de l'entreprise, par une ponction sur son activité, en l'obligeant à réduire ses coûts de production au-delà du nécessaire, ou pratiquer des prix de vente un peu excessifs.

En période de croissance faible, et de fiscalité avantageuse du capital, une extériorisation des bénéfices poussée refléte la crainte des dirigeants de l'entreprise qu'elle soit rachetée, ou leur désir d'un moteur auxiliaire à la hausse du cours de Bourse, pour doper leur patrimoine. On peut parler alors de financement de la décroissance.

La stratégie inverse, l'intériorisation des bénéfices, vise à sacrifier la rentabilité, voire à l'annuler ou afficher des pertes, en baissant les prix de vente ou multipliant les dépenses technologiques et commerciales, afin de gagner des parts de marché sur le long terme. Une même entreprise peut passer d'une stratégie à l'autre, au cours de son histoire, voire en fonction de l'évolution du contexte fiscal et économique.

L'extériorisation des bénéfices est plus fréquentes chez les entreprises dites "mûres", ou disposant d'un monopole ou d'un oligopole (distribution d'eau, d'électricité) et chez les entreprises rachetées dans le cadre d'un LBO, que dans la haute-technologie, les jeunes sociétés et celles qui ont recours au capital-risque.

Voir aussi

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Extériorisation des bénéfices de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Intériorisation des bénéfices — L’intériorisation des bénéfices consiste pour une entreprise à dépenser plus pour croître plus vite. L entreprise augmente par exemple les dépenses de recherche ou de prospection embauche des commerciaux, des ingénieurs, et baisse en même temps… …   Wikipédia en Français

  • Financement de la croissance — L impact économique du recours à l un ou l autre des quatre processus privés du financement de la croissance a différé selon les époques et les secteurs industriels, en fonction de la fiscalité, des priorités patrimoniales de court terme des… …   Wikipédia en Français

  • Accumulation primitive du capital — L’accumulation primitive du capital est un concept économique développé par Karl Marx dans les chapitres 26 à 33 de son ouvrage de référence Le Capital, pour expliquer la révolution industrielle du XIXe siècle. D’autres économistes s’en sont …   Wikipédia en Français

  • LIVRE — C’est vers le milieu du XVe siècle que la technique occidentale d’impression des textes au moyen de caractères mobiles fut mise au point, très vraisemblablement dans la région de Mayence. À partir de 1460, le nouvel art se répand très rapidement… …   Encyclopédie Universelle

  • Affaires du voile islamique — Femme couverte d un hijab à Liverpool Les affaires du voile islamique sont les circonstances entourant le port du voile en public. Les conflits se cristallisent souvent autour des signes ostentatoires religieux dans le domaine public ; le… …   Wikipédia en Français

  • OMBRE — Pour la connaissance symbolique, l’ombre apparaît comme une réalité lourde de toutes les angoisses humaines. Le pays de la mort est éprouvé comme le royaume des ombres. Sans être confondue avec l’âme, l’ombre lui est liée. Aussi, dans de… …   Encyclopédie Universelle