Expulsion des Juifs

Expulsion des Juifs

L’expulsion des Juifs est l’un des éléments les plus caractéristiques de leur histoire, leurs exodes en masse ayant rarement été le fruit de leurs décisions propres.

Débutant aux premiers temps de leur histoire et participant à la création de la diaspora juive, les expulsions deviennent au Moyen Âge l’une des mesures anti-juives les plus fréquentes, dont les motivations sont tant théologiques qu’économiques. Selon Raul Hilberg, l’expulsion des Juifs est l’étape suivant logiquement les diverses politiques d’ostracisation des Juifs et précédant la mesure ultime, à savoir leur extermination.

Carte datée des diverses expulsions des Juifs au Moyen Âge ainsi que les routes prises par les exilés

Sommaire

Expulsions au temps de la Bible et du Talmud

Alors que les enfants d’Israël sont, selon le Deutéronome, stationnés sur le Jourdain, s’apprêtant à prendre possession du pays de Canaan promis par Dieu à leurs pères, Moïse insiste sur le dessein divin derrière cette conquête : plutôt que d’installer Israël sur leur terre selon leurs mérites, Dieu en chasse les sept nations qui y vivent du fait de leur impiété. Dût Israël suivre leurs voies (et malgré le caractère inconditionnel et perpétuel de l’Alliance), ils seraient exilés en terre étrangère et soumis à d’incessantes souffrances jusqu’à ce que Dieu se rappelle d’eux.

Cette doctrine théologique domine la vision qu’ont les Israélites de leur histoire et, quoique les déportations effectuées par Sennachérib et Nabuchodonozor s’inscrivent dans une politique à l’égard des nations vaincues, elles sont vécues comme des châtiments divins terribles mais temporaires ou tout au moins réversibles. C’est du fait de cette croyance que les Juifs maintiennent leur identité propre alors que celle des nations qui les entourent se fondent dans la civilisation du vainqueur. Le récit biblique a beau insister sur la médiocrité du temple reconstruit par les exilés en regard du temple érigé par Salomon, les Judéens n’auront de cesse d’œuvrer pour leur indépendance nationale, y parvenant même pour quelques décennies au temps des Hasmonéens.

L’alliance contractée par les Maccabées avec Rome ayant permis aux insurgés judéens de tenir en respect les armées syriennes devient l’instrument de leur perte, lorsque la Judée, d’alliée de Rome, devient un état-croupion puis, rapidement, une province romaine. Les velléités d’indépendance menant aux trois guerres judéo-romaines entraînent des mesures de rétorsion de plus en plus sévères. En 135, l’empereur Hadrien promulgue un décret visant à déjudaïser la Judée : les Juifs sont bannis de Jérusalem, celle-ci est reconstruite comme ville païenne et la Judée elle-même n’est plus désignée par son nom mais par celui de Provincia Syria-Palestina.

Dans un premier temps, nombre de Juifs migrent dans la Galilée voisine mais celle-ci se vide elle-même avec le temps, suite aux persécutions croissantes de l’empire romain devenu chrétien puis de l’empire byzantin. La conquête musulmane permet une brève renaissance du foyer juif sur sa terre originelle mais les croisades mettent fin à cet intermède.

Expulsion d'Angleterre

Article détaillé : Histoire des Juifs en Angleterre.

Expulsion de 1290

En 1290, édit du roi Édouard Ier d'Angleterre, tous les juifs (environ 16 000 personnes) sont expulsés.

Expulsions d'Allemagne

Article détaillé : Histoire des Juifs en Allemagne.

Expulsions de France

Expulsion par Philippe le Bel

Édit de 1306 rapporté en 1315.

Expulsion par Charles VI le Fou

Édit de 1394.

Interdiction par Louis XIV

Mesure limitée aux Îles françaises dans le Code noir.

Expulsions de la péninsule ibérique

Article détaillé : Histoire des Juifs en Espagne.

Expulsion par les rois wisigoths

Expulsion d'Espagne de 1492

Article détaillé : Décret de l'Alhambra.

En 1492, Isabelle Ire de Castille et Ferdinand II d'Aragon, prennent le Décret de l'Alhambra qui expulse tous les Juifs d'Espagne. Sur 200 000 personnes, on estime qu'environ 50 000 acceptent de se convertir au catholicisme, et 150 000 doivent s'exiler. Le sultan Bayezid II les autorise à s'établir dans l'Empire ottoman. Beaucoup s'établissent en Afrique du Nord.

Cette expulsion entraina celle des juifs de Sicile et de Sardaigne en 1492, qui étaient sous souveraineté de l'Espagne[1], puis celle de l'Italie du Sud en 1505, suite à l'annexion du Royaume de Naples.

Expulsion du Portugal

Expulsion du Portugal par décret du 5 décembre 1496

Expulsions de Hongrie

Article détaillé : Histoire des Juifs en Hongrie.

Interdiction de 1349

Interdiction rapidement rapportée.

Interdiction de 1360

En 1360, après une tentative de conversion forcée, édit du roi Louis Ier de Hongrie. Les Juifs expulsés s'établissent en Autriche, Moravie et Pologne.

Expulsion d'Autriche

Interdiction de 1698

En 1698, l'empereur Léopold Ier du Saint-Empire bannit les Juifs de Vienne.

Expulsion de Russie

Expulsion avant la Shoah

En Allemagne avant la Seconde Guerre mondiale, les mesures ségrégationnistes et antisémites forcèrent les Juifs au départ. Ceux-ci émigrèrent vers les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France et la Palestine.

Expulsion après la Seconde Guerre mondiale

En même temps que les personnes déplacées, de nombreux Juifs ne purent rejoindre leurs maisons après la guerre. En Pologne, une cinquantaine de milliers d'entre eux furent expulsés en 1950[réf. nécessaire].

Expulsion des pays arabes

Histoire récente

Les Juifs installés dans des colonies en territoire occupé (Sinaï (1982), Bande de Gaza (2006)) sont expulsés par l'armée israélienne à la suite de la décision prise par le gouvernement d'Israël.

Notes et références

  1. Voir page 609 inMedieval Jewish civilization: an Encyclopedia sous la direction de Norman Roth, Routledge, 2003

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Expulsion des Juifs de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Expulsion des Juifs d'Espagne — L’expulsion des Juifs d’Espagne en 1492 (hébreu : גירוש ספרד gueroush Sefarad) est l’un des évènements majeurs de l’histoire juive et mondiale. Marquant la fin d’une présence millénaire et d’une culture épanouie sur le sol ibérique, elle… …   Wikipédia en Français

  • Expulsion des juifs d'Espagne — Décret de l Alhambra Pour les articles homonymes, voir Décret. L une des copies du décret d Alhambra (...)«Nous avons décidé d ordonner à tous les juifs, hommes et femmes, de qui …   Wikipédia en Français

  • Acte d'expulsion des Juifs — Décret de l Alhambra Pour les articles homonymes, voir Décret. L une des copies du décret d Alhambra (...)«Nous avons décidé d ordonner à tous les juifs, hommes et femmes, de qui …   Wikipédia en Français

  • Acte d'expulsion des Juifs d'Espagne — Décret de l Alhambra Pour les articles homonymes, voir Décret. L une des copies du décret d Alhambra (...)«Nous avons décidé d ordonner à tous les juifs, hommes et femmes, de qui …   Wikipédia en Français

  • Décret d'expulsion des Juifs d'Espagne — Décret de l Alhambra Pour les articles homonymes, voir Décret. L une des copies du décret d Alhambra (...)«Nous avons décidé d ordonner à tous les juifs, hommes et femmes, de qui …   Wikipédia en Français

  • Expulsion des Morisques — d Espagne Embarquement de Morisques au port du Grao de Valence L expulsion des Morisques d Espagne fut promulguée par Philippe III d Espagne le 22 septembre 1609. Elle signifiait l abandon des territoires espagnols par les …   Wikipédia en Français

  • Expulsion des Juif d'Espagne — Décret de l Alhambra Pour les articles homonymes, voir Décret. L une des copies du décret d Alhambra (...)«Nous avons décidé d ordonner à tous les juifs, hommes et femmes, de qui …   Wikipédia en Français

  • Expulsion des Morisques d'Espagne — Embarquement de Morisques au port du Grao à Valence L expulsion des Morisques d Espagne est un déplacement de population promulgué par le roi Philippe III d Espagne le 22 septembre 1609. Elle signifie l abandon des territoires espagnols …   Wikipédia en Français

  • Des Juifs Et Leurs Mensonges — Page de garde de Des Juifs et leurs mensonges de Martin Luther. Wittenburg, 1543 Des Juifs et leurs mensonges (en vieil allemand: Von den Jüden und iren Lügen et en allemand moderne: Von den Juden und ihren Lügen) est un traité de 65 000… …   Wikipédia en Français

  • Des Juifs et leurs Mensonges — Page de garde de Des Juifs et leurs mensonges de Martin Luther. Wittenburg, 1543 Des Juifs et leurs mensonges (en vieil allemand: Von den Jüden und iren Lügen et en allemand moderne: Von den Juden und ihren Lügen) est un traité de 65 000… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»