Eurocopter EC-665 Tigre


Eurocopter EC-665 Tigre

Eurocopter EC-665 Tigre

Eurocopter Tigre
Eurocopter Tiger p1230203.jpg
Eurocopter Tigre
Description
Rôle hélicoptère de combat
Équipage 2 (pilote + tireur)
Version UHT : version antichar avec viseur de mât et missiles HOT 2

HAP : version d'appui-protection de 68 roquettes de 68 mm, de 4 missiles Mistral et d'un canon de 30 mm

HAD : version appui-destruction équipée de l'armement du HAP et de missiles antichars

ARH : version reconnaissance développée pour l'Australie équipée d'un canon de 30 mm, de roquettes de 70 mm et de missiles Hellfire

Dimensions

Eurocopter Tigre type HAP
Longueur 15,80 m (hors tout, rotors tournant)
Longueur du fuselage 14,08 m
Hauteur 3,83 m (HAP/HAD);
5,20 m , viseur de mât compris (UHT)
Diamètre du rotor 13,00 m
Masses
À vide 3 060 kg
Maxi. carb. (réservoirs int.) 1 080 kg
Maxi. décollable 6 100 kg
Moteur
Motorisation 2 moteurs à turbine Rolls-Royce / Turboméca / MTU (MTU Aero Engines) MTR390
Puissance 873 kW
Performances
Vitesse maxi. 280 km/h
Rayon d'action pour combat (réservoirs internes) 800 km
Rayon de déplacement (avec réservoirs externes) 1 300 km
Plafond opérationnel 4 000 m
Taux de montée maxi. 10,7 m/s
Armement
Armement 1 canon GIAT 30 de 30 mm en tourelle (HAP/ARH/HAD)
1 x 12,7 mm ou 20 mm en nacelle (UHT)
Missiles 2 paniers de 22 roquettes de 68 mm
4 missiles air-air Mistral (HAP/HAD)
8 missiles anti-char Trigat-LR et/ou HOT et/ou AGM-114 Hellfire
Système de visée OSIRIS (Sagem)

L'Eurocopter Tigre (ou EC-665) est un hélicoptère de combat construit par Eurocopter.

Sommaire

Histoire

En 1984, les gouvernements allemand et français définirent leur demande pour un hélicoptère multi-rôles pour le champ de bataille. Les entreprises retenues furent l'Aérospatiale et MBB qui travaillèrent en coopération.

Ce fut le 2e hélicoptère spécifiquement conçu pour les théâtres de combat européens. En Italie, un hélicoptère du même type avait déjà fait un premier vol : l'Agusta A.129 Mangusta.

Après une longue période de gestation peu fructueuse et en raison de son coût élevé, le programme fut d'abord annulé en 1986 puis repris l'année suivante. En novembre 1989, la société Eurocopter reçut un contrat pour fabriquer cinq prototypes dont une version allemande anti-char et une version française d'escorte. Le premier prototype vola le 27 avril 1991. Lorsque les divisions Hélicoptères des sociétés Aérospatiale et MBB fusionnèrent en 1992 pour former le groupe Eurocopter, le programme Tigre y fut intégré.

L'hélicoptère fit sa première apparition publique importante dans le film James Bond Goldeneye en 1995 où le vol d'un prototype est un élément essentiel de l'intrigue (il faut noter cependant que le vrai Tigre n'a pas de « cockpit éjectable » seuls les plexiglass latéraux sont éjectables. L'hélicoptère russe Kamov Ka-50 Hokum est le seul à être doté d'un système d'éjection du pilote.

La production en série commença en mars 2002. Le premier Tigre réceptionné (HAP 2001) a été livré à l'École franco-allemande (EFA) de l'Aviation légère de l'armée de terre en avril 2005.

En décembre 2001, l'Australie passe une commande pour 22 machines de type reconnaissance armée (ARH), avec tourelle canon, roquettes et missiles air-sol américains Hellfire. Une partie de l'assemblage aura lieu sur place.

En décembre 2005, l'Espagne commande 24 appareils équipés de moteurs plus puissants (de 14%), le Tigre HAD (appui feu & destruction) qui combine canon, roquettes et missiles air-sol.

Fin d'année 2007, l'EHAP (Escadrille d'hélicoptère d'appui protection) « Corsaires » du 5e RHC (Régiment d'hélicoptères de combat) possède 4 Tigre HAP sur les 8 que devrait compter l'escadrille quand elle sera complète. À terme, le régiment comptera 16 Tigre et le DAOS (Détachement ALAT des opérations spéciales) basé également à Pau en utilisera 4. 8 hélicoptères seront livrés en 2009. (17 ont été livrés à l'armée de terre française fin 2008)

Le Tigre ne sera opérationnel dans l'armée française (5e régiment d'hélicoptères de combat de Pau) qu'en décembre 2008 après sa phase d'expérimentation tactique ainsi que sa mise au standard naval. Cette dernière s'est déroulé du 9 au 13 mars 2009 à bord du Mistral[1] après celle du Caracal.

Caractéristiques de l'appareil

Le Tigre lors du défilé du 14 juillet 2008

Le coût unitaire d'un tel hélicoptère est de 32 millions d'euros (deux fois plus qu'un NH90). En 2007, l'hélicoptère Tigre commence seulement son expérimentation opérationnelle dans l'aviation légère de l'armée de terre française. À ce titre, ses capacités sont moins connues du grand public que celles d'hélicoptères concurrents (AH-64 Apache, Mi-28…) mais l’hélicoptère franco-allemand Tigre est un engin aux performances proches : pesant 6 tonnes, équipé d'un rotor quadripale de 13 mètres de diamètre et motorisé par deux turbines MTR 390 de 1285 ch de puissance chacune au décollage. Grâce à une cellule entièrement en matériaux composites, l'ensemble de la structure est allégé et s'en trouve plus maniable, avec une suppression des criques métalliques et un renforcement de la résistance en cas de crash au sol.

L'excellente manœuvrabilité (qui lui permet de faire un looping), conséquence de sa cellule en composite, lui permet notamment de se déplacer agilement à travers les différents théâtres d'opération, notamment les montagnes.

Le Tigre atteint la vitesse de 280 km/h pour une autonomie exceptionnelle de 800 km, sans réservoirs de convoyage supplémentaires.

De par sa conception récente, il ne nécessite qu'une faible maintenance pouvant être effectuée directement sur le théâtre des opérations avec une équipe de 4 ou 5 personnes, quatre ou cinq fois moins importante que pour les hélicoptères concurrents. Comme sur la plupart des hélicoptères de combat, pilote et tireur sont placés l'un derrière l'autre, ce qui permet de réduire la largeur de l'appareil et donc sa vulnérabilité aux tirs frontaux ennemis. Le tireur est placé à l'arrière de l'appareil. Aussi, pour améliorer sa visibilité, son siège est légèrement surélevé par rapport à celui du pilote.

Les versions appui-protection (HAP, HAD, HAR) sont équipées d'un viseur placé sur le toit du poste de pilotage. La version allemande UHT (Unterstützungshubschrauber Tiger) plus spécialisée dans le rôle antichar, le viseur est monté au-dessus du rotor principal. Sur cette version, le canon est installé dans une nacelle accrochée sous une ailette.

Avionique

Le Tigre dispose, de jour comme de nuit, d'une précision de destruction de cibles inégalée [réf. nécessaire]. Ses systèmes de visée calculent instantanément la trajectoire de la cible. À titre d'exemple, lorsque sa tourelle-canon tire une rafale de 10 obus de 30 mm, de jour ou de nuit, une cible mobile ou immobile, même distante de 1 km, n'a pratiquement aucune chance de survie [réf. nécessaire]. Ce type de conduite de tir n'existe sur aucun des hélicoptères en service jusqu'à présent (11/2007). Le Tigre doit largement sa légèreté à sa structure ultramoderne, constituée à 80 % de matériaux composites, essentiellement du Kevlar et des fibres de carbone. Sans être furtif, il renvoie une image radar et infrarouge minimale, grâce au design étudié des surfaces, aux peintures absorbantes utilisées et au système réducteur de signature thermique appliqué à l'échappement des turbines. Celles-ci sont par ailleurs séparées par une plaque blindée, afin d'éviter la perte des deux en cas d'impact direct sur l'une d'entre elles. L'avionique comprend les éléments suivants :

  • Une paire de bus de transfert de données redondants ;
  • Quatre écrans couleur multifonctions, deux pour le pilote et deux pour le tireur ;
  • Des systèmes de navigation autonomes ;
  • Un système de pilote automatique ;
  • Un générateur de carte numériques;
  • Des détecteurs d'alerte radar et laser.

Utilisateurs

Le Tigre sera utilisé par les pays suivant (nombre d'appareils en commande : ferme + option) :

Suite à la décision du président de la République française de lancer en décembre 2008 un Plan de relance de l'économie française doté d'un budget de 26 milliards d'euros financé grâce à la dette de l'État, le Ministère de la Défense bénéficie de 2,325 milliards d’euros. « Vont être étudiées, dans le respect du modèle du Livre blanc, des commandes avancées de certains programmes d’armement tels (...) l’hélicoptère Tigre » [2].

Une commande de l'Algérie d'appareils destinés à la lutte anti-terroriste serait également possible, passée lors de la visite du Premier ministre Français, François Fillon les 21 et 22 juin 2008.

Déploiement

Le premier déploiement en opérations de Tigre a lieu le 27 juillet 2009 lorsque trois appareils HAP du 5e régiment d'hélicoptères de combat de l'Aviation légère de l'armée de terre sont détachés au profit des Forces françaises en Afghanistan[3],[4].

Le vendredi 20 août 2009, ils ont ouvert le feu pour la première fois en conditions opérationnelles. Douze roquettes ont été tirées en riposte à un tir de mitrailleuse lourde de 14,5 mm.

Apparitions

Notes et références

  1. (fr) Myriam Claude, « L’hélicoptère Tigre à bord du Mistral » sur defense.gouv.fr, 11 mars 2009, Ministère de la Défense français. Consulté le 11 mars 2009
  2. (fr) Cédric Pitault, « Contribution significative de la Défense au plan de relance de l’économie française » sur defense.gouv.fr, Ministère de la Défense. Consulté le 6 décembre 2008
  3. (fr)Jean-Dominique Merchet, « Renforts en Afghanistan : la France va envoyer trois Tigres et deux Cougars (actualisé) », dans Libération, 5 juin 2009 [texte intégral (page consultée le 5 juin 2009)] 
  4. (fr)Jean-Dominique Merchet, « Les Tigre volent vers l'Afghanistan à bord d'Antonov », dans Libération, 26 juillet 2009 [texte intégral (page consultée le 26 juillet 2009)] 

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Commons-logo.svg



  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
Ce document provient de « Eurocopter EC-665 Tigre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Eurocopter EC-665 Tigre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Eurocopter EC 665 Tigre — Saltar a navegación, búsqueda EC 665 Tigre / Tiger Un Eurocopter Tigre HAP en la exhibición Paris Air Show de 2007. Tipo …   Wikipedia Español

  • Eurocopter ec-665 tigre — Eurocopter Tigre Eurocopter Tigre Description Rôle hélicoptère de combat Équipage 2 (pilote + tireur) Version …   Wikipédia en Français

  • Eurocopter Tiger — Eurocopter EC 665 Tigre Eurocopter Tigre Eurocopter Tigre Description Rôle hélicoptère de combat Équipage 2 (pilote + tireur) Version …   Wikipédia en Français

  • Eurocopter Tigre — Eurocopter EC 665 Tigre Eurocopter Tigre Eurocopter Tigre Description Rôle hélicoptère de combat Équipage 2 (pilote + tireur) Version …   Wikipédia en Français

  • Tigre (hélicoptère) — Eurocopter EC 665 Tigre Eurocopter Tigre Eurocopter Tigre Description Rôle hélicoptère de combat Équipage 2 (pilote + tireur) Version …   Wikipédia en Français

  • Tigre (animal) — Tigre Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Tigre (mammifere) — Tigre Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Tigre (mammifère) — Tigre Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Tigre — Pour les articles homonymes, voir Tigre (homonymie). Panthera tigris …   Wikipédia en Français

  • Eurocopter EC665 Tigre — EC665 Tigre / Tiger Un Eurocopter Tigre HAP en la exhibición Paris Air Show de 2007. Tipo Helicóptero de ataque …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.