Euphémie


Euphémie

Euphémie de Chalcédoine

Sainte Euphémie est née à Chalcédoine vers 284, de parents fortunés et chrétiens. Elle est morte martyre en 305. Elle est qualifiée de "mégalomartyre". Fête le 16 septembre. On commémore le 11 juillet un miracle qui fut accompli sur son tombeau durant le concile œcuménique de Chalcédoine en 451.

Hagiographie

Euphémie était fille de sénateur au temps de Dioclétien. Elle pleurait les tortures subies par les chrétiens, d'autant plus cruelles que le juge Priscus obligeait les autres à y assister afin de les obliger à revenir au culte des idoles.

Elle se précipita donc chez le juge pour lui dire qu'elle aussi était chrétienne et qu'il lui faisait un affront. « Puisque je suis de noble race, pourquoi donnes-tu la préférence à des inconnus, et les fais-tu aller les premiers rejoindre Jésus Christ ? ». Priscus la fit alors jeter en prison, et lui fit subir de nombreuses tortures auxquelles résista jusqu'à ce qu'elle soit décapitée.[1]

Voir aussi

De nombreux lieux sont sous le vocable de sainte Euphémie :

Notes

  1. le récit imagé des tortures de Sainte Euphémie figure dans la Légende Dorée
  2. voir la page Sainte-Euphémie
Le martyre de Sainte Euphémie

Commons-logo.svg

  • Portail du christianisme Portail du christianisme
  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
Ce document provient de « Euph%C3%A9mie de Chalc%C3%A9doine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Euphémie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Euphēmie — (v. gr.), 1) die heilige Stille, welche als Vorbereitung zu jeder Opferhandlung u. jedem Gebet durch eine besondere Ermahnung verkündigt[953] wurde; 2) Wohllaut der Wortstellung; 3) Bemänteln u. Beschönigen von Fehlern od. widrigen Dingen, indem… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Euphemie — Euphemie, griech., die wohllautende Wortstellung, Bemäntelung von anstößigen Dingen, namentlich von Gebrechen und Fehlern. Euphemismus, eine Redefigur, nämlich das Umschreiben od. Verbergen von Dingen, die man nicht gerne beim rechten Namen nennt …   Herders Conversations-Lexikon

  • Euphémie — Ancien prénom féminin qui signifie en grec bonne renommée , et qui a été popularisé par une sainte martyrisée en Asie mineure au début du IVe siècle. Comme nom de famille, on le rencontre surtout dans les départements d outre mer (972, 974), mais …   Noms de famille

  • EUPHÉMIE —     On trouve ces mots au grand Dictionnaire encyclopédique, à propos du mot Euphémisme: Les personnes peu instruites croient que les Latins n avaient pas la délicatesse d éviter les paroles obscènes. C est une erreur.     C est une vérité assez… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • Euphemie — Der Euphemismus (deutsch auch: Hehlwort, Hüllwort, Beschönigung, Verbrämung) (latinisierte Form des griechischen ευφημισμός, von altgriechisch euphemi „schönreden, beschönigen“) bezeichnet Wörter oder Formulierungen, die einen Sachverhalt… …   Deutsch Wikipedia

  • Euphémie — (Géo Offenge) (16 septembre), vierge et martyre, morte en Chalcédoine sous Dioclétien. Ses reliques furent vénérées à Sainte Sophie jusqu à l arrivée des Turcs …   Dictionnaire des saints

  • Euphemie de Chalcedoine — Euphémie de Chalcédoine Sainte Euphémie est née à Chalcédoine vers 284, de parents fortunés et chrétiens. Elle est morte martyre en 305. Elle est qualifiée de mégalomartyre . Fête le 16 septembre. On commémore le 11 juillet un miracle qui fut… …   Wikipédia en Français

  • Euphémie De Chalcédoine — Sainte Euphémie est née à Chalcédoine vers 284, de parents fortunés et chrétiens. Elle est morte martyre en 305. Elle est qualifiée de mégalomartyre . Fête le 16 septembre. On commémore le 11 juillet un miracle qui fut accompli sur son tombeau… …   Wikipédia en Français

  • Euphémie de chalcédoine — Sainte Euphémie est née à Chalcédoine vers 284, de parents fortunés et chrétiens. Elle est morte martyre en 305. Elle est qualifiée de mégalomartyre . Fête le 16 septembre. On commémore le 11 juillet un miracle qui fut accompli sur son tombeau… …   Wikipédia en Français

  • Euphemie de Rugen — Euphémie de Rügen Euphémie de Rügen (° vers 1289, † 1312[1]) est reine de Norvège par son mariage avec Håkon V de Norvège en 1299. Elle est la fille du prince Wisław II de Rügen et d’Agnès de Brunswick Lunebourg. Euphémie est la mère d’Ingeborg… …   Wikipédia en Français