Eugene de Mirecourt


Eugene de Mirecourt

Eugène de Mirecourt

Eugène de Mirecourt
Mirecourt.jpg
Activité(s) Journaliste et écrivain
Naissance 19 novembre 1812
Mirecourt
Décès 13 février 1880

Charles Jean-Baptiste Jacquot, dit Eugène de Mirecourt, né le 19 novembre 1812 à Mirecourt et mort le 13 février 1880 à Paris ou à Ploërmel, est un journaliste et écrivain français.

Principal détracteur d’Alexandre Dumas, il contribua à animer la vie littéraire française de la seconde moitié du XIXe siècle.

Destiné à la prêtrise, Mirecourt fut élevé au séminaire et préféra, lorsqu’il en sortit, suivre la carrière des lettres. Aptes avoir exercé quelque temps le métier de maître d’école à Chartres, il vint débuter à Paris dans les petits journaux, sous le nom de plume d’Eugène de Mirecourt.

Il avait publié quelques nouvelles lorsqu’il fit paraître avec Leupol un ouvrage en trois volumes, la Lorraine (Nancy, I839-1840), qui donna à son nom une certaine notoriété. Ce fut alors qu’il entreprit de faire connaître les nombreuses collaborations dont s’était servi Alexandre Dumas dans la série de romans publiés sous ce nom, avec son pamphlet Fabrique de Romans : Maison Alexandre Dumas & Cie, fabrique de romans (1845), où il dénonce le fait que l’œuvre de Dumas était écrite par d’autres et contribue ainsi à faire connaître l’acception figurée du mot « nègre ». S’étant attaqué, dans cet ouvrage, plus souvent à la vie privée de Dumas qu’à sa vie littéraire, ce dernier Dumas porta plainte et Eugène de Mirecourt fut condamné à six mois de prison et à une amende.

Il publia ensuite plusieurs romans, et fit avec Fournier un drame, Mme de Tencin, qui fut joué aux Français. Sa brochure contre Alexandre Dumas lui avait inspiré l’idée de passer en revue, dans des publications analogues, toutes les célébrités de l’époque : en 1854, il commença la Galerie des Contemporains, qui souleva contre lui toute la presse. Cette galerie, dans laquelle il couvre de ridicule plusieurs grandes réputations, eut un succès momentané, auquel ne nuisirent ni les disputes sans nombre, ni l’éclat des procès soulevés contre l’auteur par La Mennais, George Sand, Jules Janin, Proudhon, Émile de Girardin, Veuillot, Millaud, etc.

La Galerie des Contemporains terminée en 1857, Mirecourt fonda alors le journal les Contemporains, qui paraissait toutes les semaines et contenait dans chaque numéro un article biographique. Ce journal, dans lequel il donna pleine carrière à son humeur mordante, souleva d’aussi vives disputes et d’aussi nombreux procès dans lesquels les tribunaux se montrèrent toujours sévères à son égard. Après une série de condamnations, les Contemporains tombèrent dans l’oubli.

Victor Hugo considérait qu’il possédait « un beau talent et un beau courage » avec un style « excellent et solide ». Théodore de Banville lui dédia, en 1846, un poème, le Mirecourt.

En 1853, il devient le promoteur du format « livre de poche ».

Bien qu’elle soit riche de 80 romans et nouvelles, de 140 biographies et d’une vingtaine de pièces de théâtre, l’œuvre d’Eugène de Mirecourt est aujourd’hui tombée dans l’oubli.

Source

  • Ferdinand Hoefer, Nouvelle Biographie générale, t. 35, Paris, Firmin-Didot, 1861, p. 660-1.

Œuvres

Lien externe


  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail du théâtre Portail du théâtre
  • Portail de la presse écrite Portail de la presse écrite
Ce document provient de « Eug%C3%A8ne de Mirecourt ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Eugene de Mirecourt de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Eugène De Mirecourt — Activité(s) Journaliste et écrivain Naissance 19 novembre 1812 Mirecourt Décès …   Wikipédia en Français

  • Eugène de mirecourt — Activité(s) Journaliste et écrivain Naissance 19 novembre 1812 Mirecourt Décès …   Wikipédia en Français

  • Eugène de Mirecourt — Pour les articles homonymes, voir Jacquot. Eugène de Mirecourt …   Wikipédia en Français

  • Eugene Sue — Eugène Sue Eugène Sue Portrait par François Gabriel Lépaulle. Activité(s) Écrivain …   Wikipédia en Français

  • Eugène Sue — Portrait par François Gabriel Lépaulle. Activités Écrivain Naissance …   Wikipédia en Français

  • Mirecourt — 48° 17′ 00″ N 6° 08′ 00″ E / 48.28333333333339, 06.1333333333333333 …   Wikipédia en Français

  • Eugène Sartory — Eugène Nicolas Sartory (* 22. September 1871 in Mirecourt; † 5. März 1946 in Paris) war ein französischer Bogenbauer und gilt als einer der bedeutendsten Vertreter seines Handwerks im 20. Jahrhundert. Inhaltsverzeichnis 1 Biographie 2 Werk 3 …   Deutsch Wikipedia

  • Mirecourt [2] — Mirecourt (spr. mĭr kūr), Eugène de, eigentlich Jacquot, franz. Schriftsteller, geb. 19. Nov. 1812 in Mirecourt, gest. 13. Febr. 1880 auf der Insel Haïti, war eine Zeitlang Lehrer in Nancy, wandte sich dann aber in Paris literarischer… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Eugene Sartory — Eugene Nicolas Sartory (1871 1946) was a French archetier/ bow maker, taught by his father in Mirecourt, France.Normally spelled Eugène Sartory.He worked in Paris for Charles Peccatte and Joseph Alfred Lamy before setting up on his own in 1893.He …   Wikipedia

  • Eugene Richard (luthier) — Eugène Richard (luthier) Eugène Richard est un luthier français. Biographie Né à Lyons la Forêt et formé à Mirecourt (Vosges) chez Léon Mougenot, il s installe à Rouen en 1932, au 202 de la rue de Martainville. Il crée aussi bien des violons, des …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.