Eugene Beaudouin


Eugene Beaudouin

Eugène Beaudouin

Architecte et urbaniste français, Eugène Élie Beaudouin est né le 20 juillet 1898 à Paris et mort à Paris le 14 janvier 1983. Précurseur de l'architecture moderne dans l'entre-deux-guerre, il est à l'origine de nombreux grands programmes architecturaux au cours des Trente glorieuses.

Sommaire

Biographie

Fils de Léon, architecte, et de Marie Durand. Il s'est marié à Joséphine Cahuzac, artiste-peintre. Après des études à l'École nationale supérieure des Beaux-Arts dans l'atelier d'Emmanuel Pontremoli, il est lauréat du Premier Grand Prix de Rome en 1928. Il séjourne à la Villa Médicis de 1929 à 1932 : pendant cette période, il ne se contente pas de rester en Italie et effectue de relevés des monastères du Mont Athos et de la ville d'Ispahan.

Il prend la succession de son père et s'associe à Marcel Lods en 1930. Ils s'intéressent aux problèmes du logement collectif, de l'industrialisation du bâtiment et de préfabrication, en collaboration avec les ingénieurs Vladimir Bodiansky et Jean Prouvé. Au sein de cette association, jusqu'en 1940, il réalise une série de bâtiments considérés comme précurseurs de l'architecture moderne en France : la cité de la Muette à Drancy, dans la cadre des chantiers de cités-jardins de l'OPHLM de la Seine, L'école de plein air de Suresnes (toujours à la demande d'Henri Sellier) et la Maison du peuple à Clichy.

Il mène en parallèle une carrière d'urbaniste : il travaille sur le plan d'urbanisme de La Havane (1928), sur le plan Prost pour l'aménagement de la région parisienne (1934). Il continue cette activité après guerre dans le cadre des plans de reconstructions de Marseille (dès 1941 et jusqu'en 1943), Monaco, Saigon, Toulon, Montpellier, Clermont-Ferrand.

Après la Seconde Guerre mondiale, architecte en chef des Palais nationaux et des bâtiments publics, reconnu internationalement, il est appelé à réaliser de nombreux projets architecturaux publics : ambassades, logements sociaux, lycées, bâtiments administratifs. Il remporte en 1951 le concours de la cité Rotterdam à Strasbourg, lancé par le gouvernement afin de développer les méthodes d'industrialisation du bâtiment. Il est par ailleurs urbaniste de la Zone à urbaniser en priorité (ZUP) des Minguettes et du quartier Maine-Montparnasse à Paris.

Beaudouin devient directeur de l’École d’architecture à l’Université de Genève, puis professeur à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts et chef d'atelier de 1946 à 1968, où il a notamment pour élèves Fernand Pouillon, François Spoerry, Christian de Portzamparc, Antoine Grumbach, etc. Membre de l’Académie des Beaux-Arts en 1961, il est président de la Société française des urbanistes de 1958 à 1966 et élu président de l’Union internationale des architectes de 1960 à 1964.

Une petite partie de ses fonds d'archives sont conservés par l'Institut français d'architecture.

Principaux projets

Fichier:DRANCY - Les gratte-ciels Le camp de concentration tristement célèbre pendant la guerre.JPG
la Cité de la Muette après-guerre à Drancy
Une barre du quartier des Minguettes à Vénissieux

Tous les projets datant d'avant 1940 sont réalisé en collaboration avec Marcel Lods

Références

  1. Notice du bâtiment sur le site de l'Atlas du patrimoine de la Seine-Saint-Denis
  2. Présentation et historique du bâtiment sur le site de l'INSHEA
  3. Voir la Visite virtuelle et l'historique du bâtiment sur le site de l'Ambassade de France au Canada
  4. Voir la notice du bâtiment sur le site du patrimoine du XXe siècle du Ministère de la culture

Voir aussi

Bibliographie

  • Roger-Henri Guerrand, "Eugène Beaudouin", Dictionnaire des architectes, éd. Encyclopaedia Universalis - Albin Michel, 1999, pp. 85-87
  • Colette Raffaele, Une école d'architecture et son système d'enseignement (1942-1968), Eugène Beaudouin et Genève, Thèse d'architecture de l'École polytechnique de Lausanne, 2004 [Présentation en ligne]
  • (it) Giuseppina Lonero, "Gli envois de Rome di Eugène Beaudouin : lo studio dell’antichità come lettura della composizione urbana", Annali di architettura, n°13, 2001, pp. 181-192 (article sur les envois de Rome de E. Baudouin) [lire en ligne]

Filmographie

  • Ruben Ter-Minassian, Histoire d'Eugène Beaudouin, architecte et urbaniste, Prod. Ministère de l'Urbanisme, Vidéothèque de Paris, 60 mn, 1983

Liens internes

Liens externes


  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Eug%C3%A8ne Beaudouin ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Eugene Beaudouin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Eugène Beaudouin — Pour les articles homonymes, voir Beaudouin. Eugène Beaudouin Présentation Naissance 20 juillet 1898 Paris Décès …   Wikipédia en Français

  • Passage Eugène-Beaudouin — 16e arrt …   Wikipédia en Français

  • BEAUDOUIN (E.) — Eugène BEAUDOUIN 1898 1983 Né à Paris, fils et neveu d’architecte, Eugène Beaudouin fit ses études à l’École nationale supérieure des beaux arts de Paris dans l’atelier d’Emmanuel Pontremoli, archéologue qui passait une grande partie de son temps …   Encyclopédie Universelle

  • Beaudouin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Eugène Beaudouin : architecte et urbaniste français ; François Beaudouin : père de l archéologie nautique fluviale ; Hughes… …   Wikipédia en Français

  • Beaudouin, Eugène — (1898 1983)    architect, urban planner    Born in Paris, Eugène Beaudouin built, in collaboration with marcel lods, the city area of Champs des Oiseaux (Bagneux, 1931 32) and the open air school Suresnes (1935). There, he systematically utilized …   France. A reference guide from Renaissance to the Present

  • Marcel Lods — Pour les articles homonymes, voir Lods (homonymie). Marcel Lods Présentation Naissance 16 août 1891 Paris, France Décès …   Wikipédia en Français

  • Drancy — 48° 56′ N 2° 27′ E / 48.93, 2.45 …   Wikipédia en Français

  • Vladimir Bodiansky — Naissance 25 mars 1894 Kharkov  Ukraine Décès 10 décembre 1966 (à 72 ans) P …   Wikipédia en Français

  • Résidence universitaire Jean-Zay — Article principal : Antony. 48°45′43″N 2°18′07″E / 48.76194, 2.30194 …   Wikipédia en Français

  • Tour Maine-Montparnasse — Tour Montparnasse Pour les articles homonymes, voir Montparnasse. Tour Maine Montparnasse Usage(s) Bureaux …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.