Etienne Bezout


Etienne Bezout

Étienne Bézout

Pierre tombale d'Étienne Bézout dans l'église Saint-Pierre à Avon.

Étienne Bézout, né à Nemours le 31 mars 1730 et mort à Avon le 27 septembre 1783, est un mathématicien français.

Sommaire

Biographie

Nommé par Étienne François de Choiseul en 1763 examinateur des gardes de la marine, il est chargé de la rédaction d'un cours de mathématiques qui conduira au Cours de mathématiques à l'usage des gardes du pavillon et de la marine. À la mort de Charles-Étienne Camus en 1768, il devient examinateur des élèves du corps de l'artillerie et rédige le Cours complet de mathématiques à l'usage de la marine et de l'artillerie, qui devint plus tard le livre de chevet des candidats au concours d'entrée à l'École polytechnique.

Il est également l'auteur d'une Théorie générale des équations algébriques, publiée en 1779, sur la théorie de l'élimination et des fonctions symétriques sur les racines d'une équation : il utilise les déterminants dans un article de l'Histoire de l'Académie royale, parue en 1764, mais ne traite pas de la théorie générale.

Élu adjoint de mécanique à l'Académie des sciences en 1758, il y devient associé en 1768, puis pensionnaire en 1770.

Articles connexes

Liens externes

Source

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  • Portail des mathématiques Portail des mathématiques
Ce document provient de « %C3%89tienne B%C3%A9zout ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Etienne Bezout de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Étienne Bézout — Étienne Bezout Naissance 31 mars 1730 Nemours ( …   Wikipédia en Français

  • Étienne Bezout — Étienne Bézout Pierre tombale d Étienne Bézout dans l église Saint Pierre à Avon. Étienne Bézout, né à Nemours le 31 mars 1730 et mort à Avon le 27 septembre 1783, est un mathéma …   Wikipédia en Français

  • Etienne Bezout — Étienne Bézout (* 31. März 1730 in Nemours, Seine et Marne; † 27. September 1783 in Basses Loges (nahe Fontainebleau)) war ein französischer Mathematiker. Bezouts Vater war Magistrat in Nemours und hatte für den Sohn ebenfalls die… …   Deutsch Wikipedia

  • Étienne Bézout — (* 31. März 1730 in Nemours, Seine et Marne; † 27. September 1783 in Basses Loges (nahe Fontainebleau)) war ein französischer Mathematiker. Bezouts Vater war Magistrat in Nemours und hatte für den Sohn ebenfalls die Verwaltungs …   Deutsch Wikipedia

  • Étienne Bézout — (March 31, 1730 September 27, 1783) was a French mathematician who was born in Nemours, Seine et Marne, France, and died in Basses Loges (near Fontainebleau), France.WorkIn 1758 Bézout was elected an adjoint in mechanics of the French Academy of… …   Wikipedia

  • Étienne Bézout — (Nemours, Francia, 31 de marzo de 1730 Avon, Francia, 27 de septiembre de 1783) fue un matemático francés. En 1758 fue elegido miembro de la Academia de las Ciencias Francesa y, en …   Wikipedia Español

  • Bezout — Étienne Bézout Pierre tombale d Étienne Bézout dans l église Saint Pierre à Avon. Étienne Bézout, né à Nemours le 31 mars 1730 et mort à Avon le 27 septembre 1783, est un mathéma …   Wikipédia en Français

  • Bézout — Étienne Bézout Pierre tombale d Étienne Bézout dans l église Saint Pierre à Avon. Étienne Bézout, né à Nemours le 31 mars 1730 et mort à Avon le 27 septembre 1783, est un mathéma …   Wikipédia en Français

  • Bezout — Étienne Bézout (* 31. März 1730 in Nemours, Seine et Marne; † 27. September 1783 in Basses Loges (nahe Fontainebleau)) war ein französischer Mathematiker. Bezouts Vater war Magistrat in Nemours und hatte für den Sohn ebenfalls die… …   Deutsch Wikipedia

  • BÉZOUT (É.) — BÉZOUT ÉTIENNE (1739 1783) Le nom d’Étienne Bézout doit être associé à l’utilisation des déterminants dans la théorie des équations algébriques. Dans son mémoire à l’Académie (1764) et surtout dans son ouvrage Théorie générale des équations… …   Encyclopédie Universelle