Etiage


Etiage

Étiage

En hydrologie, l’étiage[1] correspond statistiquement (sur plusieurs années) à la période de l’année où le débit d’un cours d'eau atteint son point le plus bas (basses eaux). Cette valeur est annuelle. Il intervient pendant une période de tarissement et est dû à une sécheresse forte et prolongée qui peut être fortement aggravée par des températures élevées favorisant l’évaporation, et par les pompages agricoles à fin d’irrigation.

Sommaire

Définition

« Débit exceptionnellement faible d'un cours d'eau, qu'il ne faut pas confondre avec les basses eaux saisonnières habituelles, même s'il en est l'exacerbation.
La définition statistique la plus usuelle est le débit caractéristique d'étiage (DCE) calculé sur une longue série (plusieurs années) de débits journaliers classés, débit au dessous duquel l'écoulement descend dix jours par an. »

— Définition proposée par le Centre de Géosciences

L'étiage désigne également le niveau le plus bas atteint par un lac ou une marée descendante. Sur la courbe des débits classés, entre autres, ce débit est noté DCE (« débit caractéristique d'étiage ») ou DC355 (« débit dépassé 355 jours par an »).

Impacts et aspects écologiques

Un étiage sévère peut provisoirement conduire à la rupture d'un continuum écologique aquatique.

Au moment de l’étiage,

  • les polluants éventuellement rejetés en rivière sont alors plus concentrés.
  • le risque de manque d’oxygène la nuit est le plus élevé (surtout en cas d'eutrophisation, ou de dystrophisation).
  • Si le cours d'eau est exposé au soleil, c'est le moment où dans l'après-midi, la température de l'eau risque d'être la plus élevée. Certaines espèces (salmonidés par exemple) nécessitent une eau fraiche et oxygénée. L'eau réchauffée perd naturellement plus facilement son oxygène.

C’est aussi le moment critique où les centrales thermiques refroidies par eau risquent d'excessivement réchauffer l'eau en aval de leurs rejets, voire de manquer d'eau. C'est la période où ces centrales réchauffent le plus le cours d’eau (pollution thermique).

Notes et références

  1. (fr) Définitions lexicographiques et étymologiques de étiage du CNRTL.

Voir aussi

Wiktprintable without text.svg

Voir « étiage » sur le Wiktionnaire.

Bibliographie

  • Roger Brunet (dir.), Les Mots de la géographie, Paris, Reclus-La Documentation française, 1993, ISBN 2110030364, article « étiage », page 200.

Liens externes

  • Définition, Comité national français des sciences hydrologiques
  • Portail de la géographie Portail de la géographie
  • Portail des sciences de la Terre et de l’Univers Portail des sciences de la Terre et de l’Univers
Ce document provient de « %C3%89tiage ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Etiage de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • étiage — [ etjaʒ ] n. m. • 1783; de étier 1 ♦ Baisse périodique des eaux d un cours d eau; le plus bas niveau des eaux. Les crues et les étiages d un fleuve. Débit d étiage. ⇒ 1. maigre. 2 ♦ Niveau moyen le plus bas d un cours d eau. Les crues se mesurent …   Encyclopédie Universelle

  • Étiage — L’Esconavette à Montmaur en Diois, France En hydrologie, l’étiage[1] correspond statistiquement (sur plusieurs années) à la période de l’année où le débit d’un cours d eau atteint son point le plus bas (basses eaux). Cette valeur …   Wikipédia en Français

  • étiage — (é ti a j ) s. m. Le plus grand abaissement des eaux d une rivière. •   L étiage est marqué par un zéro, et les chiffres mis plus haut que le zéro font connaître les diverses élévations des eaux au dessus de l étiage, qui est susceptible de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉTIAGE — s. m. Le plus grand abaissement des eaux d une rivière. Indiquer, marquer l étiage. La hauteur de l étiage …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ÉTIAGE — n. m. Le plus grand abaissement des eaux d’une rivière. Indiquer, marquer l’étiage. La hauteur de l’étiage …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • tiage — étiage …   Dictionnaire des rimes

  • Garonne — 42° 38′ 59″ N 0° 40′ 06″ E / 42.6498, 0.6683 …   Wikipédia en Français

  • Debits des cours d'eau du bassin de la Loire — Débits des cours d eau du bassin de la Loire La Loire à Blois …   Wikipédia en Français

  • Débits Des Cours D'eau Du Bassin De La Loire — La Loire à Blois …   Wikipédia en Français

  • Débits des cours d'eau du bassin de la Loire — La Loire à Blois. La Loire à La Charité sur L …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.