Esus


Esus

Ésus

Ésus sur le Pilier des Nautes

Ésus semble avoir été l'un des dieux les plus importants de la mythologie celtique gauloise, il est équivalent au Dagda irlandais qui règne sur les Tuatha Dé Danann, sans en être l’exacte réplique. Dans certaines représentations, il est figuré par un taureau accompagné de trois grues. Les activités sous sa tutelle sont l’agriculture, le commerce et la guerre.

Sommaire

Sources et étymologie

Dans la littérature, Ésus est mentionné, avec Teutatès et Taranis, dans La Pharsale de Lucain (Ier siècle) ainsi que dans les Scolies bernoises du même auteur, qui l’assimile au Mars romain. Il est aussi représenté sur le Pilier des Nautes avec des inscriptions, on le voit en train d’abattre un arbre, d’où certaines interprétations qui en font un dieu bûcheron, sans que cela soit attesté par ailleurs. Sur un relief de Trèves (Allemagne), il est montré sous forme d’un taureau en compagnie de trois grues.

Étymologiquement, Ésus provient du préfixe celtique Veso dont le sens est « excellent, bon maître, meilleur ». On retrouve le terme dans les mots sunertus (aussi fort qu' Ésus) et esugenus (fils d’ Ésus) et esumagius (puissant comme Ésus). Il est aussi présent dans le nom de plusieurs peuples : Esubii ou Esuvii, Esubiani.

Selon Joseph Vendryes, le nom « Esugenos » se retrouve en gallois sous la forme d’« Owain » et en irlandais dans « Eogain ».

Identification et Culte

Le manque de documentation rend difficile la définition du dieu et les équivalences avec la mythologie romaine, rapportées par les contemporains sont approximatives. Lucain évoque la figure de Mars, mais l’étymologie de son nom le rapproche de Jupiter. Il n’est pas sans évoquer le Dagda irlandais, le dieu bon, qui est au sommet de la hièrarchie des Tuatha Dé Danann, après Lug ; il était vraisemblablement le dieu de l’agriculture, du commerce et de la guerre.

Un culte lui était rendu qui comprenait vraisemblablement des sacrifices humains, dont on sait, par ailleurs, qu’ils étaient assez rares dans la civilisation celtique. Dans les Scolies bernoises, Lucain, qui le qualifie de hideux, rapporte : « Ésus Mars est honoré de cette façon : un homme est suspendu dans un arbre jusqu’à ce que ses membres se détachent ».

Articles connexes

Bibliographie

  • Paul-Marie Duval, Les Dieux de la Gaule, éditions Payot, Paris, février 1993, 169 p. (ISBN 2-228-88621-1).
    Réédition augmentée d'un ouvrage paru initialement en 1957 aux PUF. Paul-Marie Duval distingue la mythologie gauloise celtique du syncrétisme dû à la civilisation gallo-romaine.
     
  • Albert Grenier, Les Gaulois, Petite bibliothèque Payot, Paris, août 1994, 365 p. (ISBN 2-228-88838-9).
    Réédition augmentée d'un ouvrage paru initialement en 1970. Albert Grenier précise l’origine indo-européenne, décrit leur organisation sociale, leur culture et leur religion en faisant le lien avec les Celtes insulaires.
     
  • Christian-J. Guyonvarc'h, Magie, médecine et divination chez les Celtes, Bibliothèque scientifique Payot, Paris, 1997, (ISBN 2-228-89112-6).
  • Christian-J. Guyonvarc'h et Françoise Le Roux, Les Druides, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », Rennes, 1986, (ISBN 2-85882-920-9).
  • Christian-J. Guyonvarc'h et Françoise Le Roux, La Civilisation celtique, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », Rennes, 1990, (ISBN 2-7373-0297-8).
  • Christian-J. Guyonvarc'h et Françoise Le Roux, Les Fêtes celtiques, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », Rennes, 1995, (ISBN 2-7373-1198-7).
  • Philippe Jouët, Aux sources de la mythologie celtique, Yoran embanner, Fouesnant, 2007, (ISBN 978-2-914855-37-0)
  • Venceslas Kruta, Les Celtes, Histoire et Dictionnaire, Éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins » , Paris, 2000, (ISBN 2-7028-6261-6).

Consulter aussi la Bibliographie de la mythologie celtique et la Bibliographie sur les Celtes.

  • Portail du monde celtique Portail du monde celtique
Ce document provient de « %C3%89sus ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Esus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ésus — Esus Esus sur le Pilier des Nautes. Famille …   Wikipédia en Français

  • Esus — or Hesus ( lord or master ) was a Gaulish god known from two monumental statues and a line in Lucan s Bellum civile . ImageryThe two statues on which his name appears are the Pillar of the Boatmen from among the Parisii and a pillar from Trier… …   Wikipedia

  • ÉSUS — Le théonyme celtique Ésus n’est connu en épigraphie que par une inscription du Ier siècle sur l’autel des nautes de Paris. Mais il est attesté dans de multiples anthroponymes théophores: Esumagius, «celui qui est puissant comme Ésus», Esunertus,… …   Encyclopédie Universelle

  • Esus — (Hesus eller Æsus), keltisk gud, hvis dyrkelse særlig var udbredt i Gallien, hvor man har fundet ham afbildet og omtalt på flere mindesmærker. Esus synes at være de indfødtes navn på gallernes krigsgud, der af romerske forfattere i reglen… …   Danske encyklopædi

  • Esus — Esus, keltischer Gott, auf einem in der Kirche Notre Dame in Paris gefundenen Denkmal als ein Jüngling mit nackten Schultern abgebildet, der die Hände aufhebt …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Esus — Esus,   einer der Hauptgötter der Gallier, von dem römischen Dichter Lukan zusammen mit Teutates und Taranis genannt sowie inschriftlich und in gallischen Personennamen erhalten. Vergleiche mit Merkur, Mars und Odin bleiben unsicher …   Universal-Lexikon

  • ESUS — Rhodi fons. Vibius Sequester …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Esus — Zeichnung eines Reliefs von Esus, das unter Notre Dame gefunden wurde. Esus (auch Hesus, Aesus) war ein keltischer Gott des Handels und der Wege, selten auch als Kriegsgott gesehen[1], der von den Galliern verehrt wurde …   Deutsch Wikipedia

  • Esus — Representación de Esus. Esus es un dios principal galo de la mitología celta famoso por su representación en el bloque del pilar de los Nautae. Era considerado una divinidad propiamente de la naturaleza. En el bloque aparece talando un árbol con… …   Wikipedia Español

  • Esus — ▪ Celtic deity       (Celtic: “Lord,” or “Master”), powerful Celtic deity, one of three mentioned by the Roman poet Lucan in the 1st century AD; the other two were Taranis (“Thunderer”) and Teutates (“God of the People”). Esus victims, according… …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.