10 000 (film)


10 000 (film)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 10 000.

10 000

Titre québécois 10 000 av. J.-C.
Titre original 10,000 BC
Réalisation Roland Emmerich
Scénario Roland Emmerich, Harald Kloser
Acteurs principaux Steven Strait, Camilla Belle, Cliff Curtis, Omar Sharif
Sociétés de production Warner, Legendary Pictures, Centropolis
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 2008
Durée 109 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

10 000 ou 10 000 av. J.-C.[1] (titre original 10,000 BC) est un film américain d'aventures préhistoriques, à grand spectacle, réalisé par Roland Emmerich, dont la sortie en salle a eu lieu le 7 mars 2008 aux États-Unis et le 12 mars 2008 en France. L'histoire est censée se dérouler durant la période du passage du Paléolithique au Néolithique ; cependant ce film n'est pas réaliste ni conforme aux connaissances scientifiques actuelles.

Sommaire

Synopsis

D'Leh (Steven Strait), un jeune chasseur de mammouths, voyage à travers des contrées inconnues dans le but de sauver son peuple. À la tête d'une armée, il poursuit un chef de guerre qui a enlevé son amour, Evolet (Camilla Belle). Son parcours l'amène à découvrir une civilisation avancée. Le film met en scène des animaux préhistoriques : un troupeau de mammouths laineux, des tigres à dents de sabre ainsi que de terrifiants oiseaux carnivores géants, les Phorusrhacos.

Thématiques

La civilisation asservissant les peuples alentour à l'aide d'un dieu et domestiquant les mammouths en voie d'extinction serait l'Atlantide. Ce continent est d'ailleurs évoqué dans le film lorsqu'un esclave dit que ses dieux sont arrivés par les étoiles ou par les airs, après que leur terre eut été engloutie par les eaux.

Le film fait également référence aux pyramides d'Égypte, notamment la grande pyramide de Khéops à Gizeh mais aussi au Sphinx ou au mystère de la constellation d'Orion, repris par le tatouage d'Evolet.

Tous ces éléments ne sont pas contemporains et n'ont aucune relation d'un point de vue scientifique ; ils sont mis en relation ici, dans le cadre d'une théorie ésotérique de Graham Hancock développée dans son livre L'Empreinte des dieux[2], actuellement en vogue.

Fiche technique

Distribution

Box-office

Pays Box-office Nbre de sem. Date
Box-office mondial[3] 269 052 025 USD 6 au 13 avril 2008
Box-office Drapeau des États-Unis États-Unis/Drapeau du Canada Canada[3] 94 770 548 USD 6 au 13 avril 2008
Box-office Drapeau de France France[4] 833 476 entrées 4 au 8 avril 2008

Lieux de tournage

Fiabilité historique

L'histoire est censée se dérouler à la fin du Pléistocène. Toutefois, il s'agit d'un Pléistocène de fantaisie selon l'aveu de Kloser lui-même : « Ni Roland ni moi n'avons jamais eu l'idée que 10.000 puisse être un film documentaire »[5]. Ainsi, le film présente de nombreux anachronismes et autres faussetés historiques.

Nous ne disposons d'aucune source écrite concernant les peuples d'Europe pendant l'ère glaciaire, si bien que les noms des personnages principaux comme Tic'Tic, Evolet ou Ka'Ren sont de purs produits de l'imagination. Quant au nom D'leh, il s'agit tout simplement d'une anagramme du mot allemand Held (héros).

L'évocation des Égyptiens n'est pas non plus fidèle à la réalité historique, bien que cette civilisation ne soit pas citée en tant que telle dans le film. Les pseudo-Égyptiens du film, qui pourraient tout aussi bien évoquer la mythique civilisation atlante, construisent de hautes pyramides en tenant un grand compte de la constellation d'Orion : le pharaon évoqué est donc probablement Khéops. Toutefois, partant de cette hypothèse, la pyramide de Khéops n'a été construite qu'entre 2551 et 2472 avant notre ère environ, et nullement en –10 000. De plus, la pyramide n'a probablement pas été construite par des esclaves, mais par des travailleurs salariés.

Le mammouth n'a disparu qu'à la fin de la dernière ère glaciaire, comme le film le montre. Dans le film, cependant, ils sont représentés avec une très grande taille. Bien sûr, il a existé des espèces gigantesques, comme le mammouth impérial et le mammouth d'Amérique du Nord, mais les autres mammouths ne dépassaient pas les éléphants d'Asie actuels avec une hauteur au garrot de seulement 3,50 m. On ne possède pas de preuve tangible que des mammouths aient jamais vécu dans la vallée du Nil ; il existe pourtant une représentation présumée de mammouths dans un tombeau égyptien[6].

Les Phorusrhacos vivaient surtout en Amérique du Nord et du Sud. Il n'existe aucune preuve que 10 000 ans avant notre ère il s'en soit trouvé en Europe. Gastornis était une espèce européenne, mais elle vivait il y a 40 millions d'années.

Les tigres à dents de sabre vivaient surtout en Amérique du Sud. En Europe aussi il y en a eu, mais ils se sont éteints vers - 30 000 ans. Par ailleurs, leur taille est exagérée dans le film.

Le maïs est une espèce importée d'Amérique par les Européens au XVIe siècle, or à la fin du film, les hommes cultivent cette plante.

Similitudes avec Stargate

Plusieurs éléments peuvent se rapporter au précédent film de Roland Emmerich, Stargate, la Porte des étoiles : Les pyramides de Guizeh sont ici baties en -10000 : Jack O'Neill confirme cette date dans Stargate.

La révolte envers le pharaon peut se rapprocher de la rébellion qui renversa le seigneur goa'uld Râ sur Terre.

On dit du pharaon qu'il est un dieu. D'Leh contredit ce fait. Dans Stargate, SG-1 s'efforce de montrer aux peuples que les seigneurs goa'ulds ne sont pas des dieux. Ainsi, D'Leh aurait été à la tête de la rébellion qui obligea les humains à sceller la porte des étoiles.

Notes et références

  1. Version québécoise.
  2. WonderCon 2008: Day 2 - Part 1! - ComingSoon.net
  3. a et b (en) Boxofficemojo consulté le 2 août 2008
  4. (fr) CBO Box-office sur le site d'AlloCiné, consulté le 2 août 2008
  5. http://www.10000bcmovie.com/
  6. B. Rosen, « Mammoths in ancient Egypt? », Nature 369: 364, 2 juin 1994.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 10 000 (film) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Film de montagne — Cinéma de montagne Le cinéma de montagne est un genre cinématographique qui représente la montagne. Il ne se résume pas uniquement au cinéma en montagne qui qualifie plutôt les films dans lesquels la montagne n est qu un décor et non l enjeu du… …   Wikipédia en Français

  • Film budgeting — refers to the process by which a line producer, unit production manager or filmmaker prepares a budget for a film production. This document, which could be over 150 pages long, is used to secure financing for the film and lead to pre production… …   Wikipedia

  • Film erotique — Film érotique Cinéma …   Wikipédia en Français

  • Film Érotique — Cinéma …   Wikipédia en Français

  • Film memorabilia — consist of objects considered of value because of their connection to the cinema. These include costumes, props, advertising posters, and scripts, among other things. Fans have always coveted memorabilia, but in recent years, what was once a… …   Wikipedia

  • Film commission — Film commissions are quasi governmental, non profit, public organizations that attract motion media production crews (including movies, TV and commercials) to shoot on location in their respective localities, and offer support so that productions …   Wikipedia

  • Film and television financing in Australia — Film and TV financing in Australia over the past 30 years has involved a mixture of government support, distributor/ broadcaster involvement and private investment. To a significant extent, government policies have shaped the form and scale of… …   Wikipedia

  • Film-Dienst — Beschreibung deutsche Filmzeitschrift Verlag Deutsche Zeitung Christ und Welt Verlag Erstausgabe 1947 Erscheinungsweise …   Deutsch Wikipedia

  • Film-dienst — Beschreibung deutsche Filmzeitschrift Verlag Deutsche Zeitung Christ und Welt Verlag Erstausgabe 1947 Erscheinungsweise …   Deutsch Wikipedia

  • film-dienst — Beschreibung deutsche Filmzeitschrift Verlag Deutsche Zeitung Christ und Welt Verlag Erstausgabe 1947 …   Deutsch Wikipedia