Escrime artistique


Escrime artistique

L’escrime artistique, anciennement appelé "escrime de spectacle" et "escrime ancienne" et destinée au spectacle, a aujourd'hui mondialement un grand succès comme escrime de loisir. Le nombre d'escrimeurs amateurs dans des diverses groupes "histo-folkloriques" ou GN en France comme ailleurs n’arrête pas d'augmenter.

Mais c'est d'abord un art de combat pour la scène et pour la caméra. Loin de la notion d'opposition propre à l'escrime sportive, elle mise sur le partenariat. Ensemble, les partenaires construisent une phrase d'armes esthétique simulant un combat à la rapière, l'épée médiévale [2], le fleuret, l'épée de cour etc. L'escrime artistique est une activité entre la danse et de la cascade. Elle fait également partie des arts de spectacle comme la comédie, l'expression corporelle, théâtre, cirque et cinéma. Les phrases d'armes doivent alors être intégrées dans un jeu de scène, souvent avec du texte ou de la musique.

Au cours des dernières trente ans l'escrime artistique a subi une importante mutation. Le cinéma, qui avait commencé à inonder le grand public avec des films d'action, de Kung-fu et de combat, avait subtilement changé les habitudes à regarder des spectateurs. L'escrime artistique était obligée de s'adapter. D'une escrime à la Jean Marais avec ses grandes gestes, ses actions ralenties et ses attaques sur les cibles "à côté du corps" elle s'est transformée, au cinéma comme au théâtre, en escrime d'un soi-disant réalisme et d'une rapidité ahurissante, digne des meilleurs films de Kung-fu chinois. Ce ne veut pas dire que cette présentation d'escrime est plus réaliste que celle de nos prédécesseurs. Nous restons bien dans la fiction.[évasif]

Sommaire

La formation

En France, l'enseignement de toute forme d'Escrime telle que sportive, artistique, historique, médiévale, etc, ne peut se faire que par des titulaires des brevets d’État 1er degré et 2e degré d'Escrime Sportive[1],[2]. Un module consacré à l’escrime artistique est depuis peu obligatoire dans le cursus de formation des nouveaux maîtres. Notons un certain "flou artistique" concernant le contenu du module, notamment pour les matières de spectacle. Il n'existe actuellement aucun module dans les domaines de l'escrime historique.

Dans les pays anglophones plusieurs associations, comme la British Academy of Stage and Screen Combat(en), Fight Directors Canada(en)ou la Society of American Fight Directors (en) proposent des formations professionnelles, accessibles aussi pour des amateurs. Ces formations sont internationalement reconnues par l'industrie cinématographique et de spectacle.

Akademie der Fechtkunst Deutschlands (ADFD) propose depuis quelques années une formation avec le titre de maître d'armes d'escrime de spectacle. Elle n'a pas encore obtenue une reconnaissance officielle de la part du ministère des sports et de la fédération allemande d'escrime (Deutscher Fechterbund /DFB]) ni certaines d'autres académies d'armes telle que l'Académie d'Armes de France (AAF), comme d'ailleurs la formation de maître d'armes à cinq armes proposée par la même organisation depuis plus de 20 ans.

L'escrimeur ou bretteur

Il n'existe pas de terme officiel pour désigner le pratiquant de l'escrime artistique. Celui qui revient le plus souvent est bretteur : mot du XVIIe siècle désignant une personne qui aime les jeux de l'épée. Il a une connotation péjorative au XVIIIe siècle.

Un terme également utilisé est celui de « joueur d'épée ». Ce mot apparaît en français en 1538 dans une traduction d'un traité rédigé par le maître d'armes strasbourgeois Pauernfeind.

Dans les pays anglophones on parle généralement d'un "actor-combatant".

Les techniques

Apparentée techniquement à l'escrime moderne, l'escrime artistique est une simulation de combat. Nous retrouvons les attaques simples et composées, les parades-ripostes, les parades en opposition, les déplacements linéaires etc., mais aussi des déplacements circulaires, des techniques ambidextres et à main nue. Certaines actions spectaculaires sortent des traités historiques comme la volte, la flanconade ou des désarmements. Contrairement à l'escrime sportive, la touche est évitée. La phrase d'arme doit faire illusion et doit être crédible pour un spectateur. Et puisque les acteurs ne portent ni masque ni veste d'escrime, des techniques de sécurités doivent être appliquées. C'est pourquoi les phrases d'armes sont retravaillées à la fois pour des motifs de sécurité et de lisibilité par le public. Elles sont fixées dans des chorégraphies et mises en scène. En représentation, comme pour la danse, il n'y a que peu de place pour l'improvisation.

La sécurité

Un spectacle

L'escrime artistique est destinée au spectacle et utilisée au théâtre, au cinéma et dans les spectacles vivants. Le cinéma permet de multiplier les angles de vue et d'accélérer le combat par le jeu du montage. Théâtre, spectacle vivants et cinéma ne permettent pas l'erreur et imposent une préparation très rigoureuse, un numéro de quelques minutes demande des mois d'entraînement et de répétition. Les techniques de monter une séquence pour le théâtre ou la caméra sont bien différentes: le cinéma permet les reprises, les scènes de combat sont morcelées et filmées individuellement. Le comédien doit rester concentrer pendant des heures pour reproduire un grand nombre de fois exactement les mêmes gestes. Le combat est finalement créé sur la table de montage.

Les déplacements et esquives

Comme pour beaucoup d'arts et d'arts martiaux, les déplacements et l'équilibre sont primordiaux. Nous trouvons les déplacements linéaires, bases de l'escrime sportive : la marche, la retraite, la balestra, le bond arrière, les passes avant et arrière et la fente (Glossaire de l'escrime). À cela s'ajoutent les déplacements latéraux et circulaires : les passes à droite et à gauche, les bonds et les voltes.

L'esquive est l'art de déplacer la cible d'une attaque afin d'éviter d'être touché. C'est une forme de parade généralement suivi d'une contre-attaque. L'esquive peut être basse, haute ou latérale.

Les armes

Il est difficile d'énumérer les armes de l'escrime artistique. Généralement, l'arme est choisie en fonction du contexte de la phrase d'armes. Par exemple, si le combat trouve son cadre au XVIIe siècle, la rapière aura de fortes chances d'être utilisée. Le choix des armes peut varier des armes classiques comme l'épée médiévale[3], l'épée de cour, la rapière, la dague, la canne, le bâton, le katana, le messer jusqu'aux armes insolites et trouvées comme un tube de canalisation, une tige de fer, un parapluie, un saucisson sec ou une poile à frire. Dans les pays anglophones, le combat à main nue est complètement intégré.

Généralement, malgré leur ressemblance aux originaux historiques, les armes sont des reproductions adaptées à l'utilisation en spectacle. Elles sont souvent allégées et "neutralisées", le fil de la lame n'est plus tranchant et la pointe est arrondie, ce qui ne les rend pas inoffensive. Il faut bien le répéter: La meilleur façon d’éviter des accidents est une bonne maîtrise de l'arme et un travail approfondi des techniques de sécurité.

Les compétitions

Lors d'une compétition, les participants montrent, sur une scène, des démonstrations d'escrime artistique. Ces démonstrations sont notées et départagées par un jury, comprenant généralement des maîtres d'armes. Une période de filage est généralement ménagée, un peu avant les passages notés, pour permettre aux participants de se faire à la scène.

Il n'y a pas de règlement commun aux épreuves d'escrime artistique ; bien que similaires, chaque championnat défini ses propres règles avec ses propres variantes. On peut néanmoins résumer ici les points habituellement rencontrés :

  • Catégories : la plupart des championnats regroupent les démonstrations dans des catégories :
    • Solos : des chorégraphies exécutées par un seul participant[3],[4],
    • Mouvements d'ensemble : des chorégraphies exécutées par plusieurs participants[3]
    • Duos : des combats entre deux personnes[3],[4],[5],
    • Troupes : des combats impliquant plus de deux personnes[3],[4],[5],
    • Combat : des démonstrations orientées sur l'aspect combat et technique d'escrime,
    • Saynète : des démonstrations orientées sur l'aspect dramatique de l'escrime artistique,
    • Clip vidéo : des démonstrations sous formes de clip vidéo,
    • Catégories d'âges : liées à l'âge des participants,
  • Époques et armes : certains championnats définissent des époques pour regrouper les démonstrations (époques antiques, médiévales, grand siècle, atemporelle), suivant les catégories, certaines armes peuvent être interdites,
  • Critères techniques versus critères artistiques : la note attribuée par le jury est divisée en un ensemble de notes sur des critères techniques (passes d'armes, postures, techniques d'escrime utilisées…) et un ensemble de notes sur des critères artistique (prestance, voix, scénario, costumes…),
  • Pondération des notes : lors du calcul de la note finale d'une démonstration, des pondérations sont utilisées entre les critères,
  • Pénalités de temps : certains championnats définissent des durées maximales pour les démonstration et des pénalités à appliquer en cas de dépassement,

Liste des compétitions actuelles

  • Championnats du monde[6], ces championnats sont organisés par l'Académie d'Armes Internationale et ont lieu tous les quatre ans,
  • Championnats de France[3], ces championnats sont organisés par l'Académie d'Armes de France et avaient lieu tous les deux ans,
  • Stage-Warriors Ces championnats international d'escrime artistique en Allemagne sont organisés par l’association Badische Löwenfechter, et ont lieu à intervalles irréguliers,
  • Championnats International d'Allemagne[4], ces championnats sont organisés par l'Académie d'Armes d'Allemagne et ont lieu à intervalles irréguliers,
  • Furror and Ferrum[5], Tournoi international de combat historique et de spectacle qui se déroule chaque année au premier week-end de mois de juin à Pavone Canavese près de Turin/Italie.

Littérature

  • en français
    • Guide Pratique Escrime Artistique; Michel PALVADEAU - Éditions Émotion Primitive, juillet 2009
    • Escrime Artistique; Bac H. Tau - Thespis octobre 2007
    • Escrime de Spectacle; Jean PROMARD - Archimbaud 1993
  • en anglais
    • Stage Fighting; Jonathan HOWELL - The Crowood Press Ltd., 2008
    • Stage Combat; Jenn Zuko BOUGHN - Allworth Press 2006
    • Swashbuckling; Richard LANE - Proscenium Publishers Inc. 1999
    • Echniques and Training for Staged Fighting; James D. STRIDER - The Edwin Mellen Press 1999
    • Actors on Guard; Dale Anthony GIRARD - Routledge 1997
    • Fight Directing for the Theatre; J.Allen SUDDETH - Heinemann 1996
    • Fight Direction; William HOBBS - A&C Black Limited 1980
  • en allemand
    • Fechten für Theater, Film und Fernsehn; Volker ULLMANN - Florian Noetzel Verlag 2002
    • Fechten in der darstellenden Kunst; Walter KAMM - Meyer&Meyer Verlag 1994
    • Bühnenfechtkunst; J.E.KOCH - Henschelverlag 1954

Notes et références

  1. Académie d'armes de France, « Son enseignement »,  ?. Consulté le 17 juin 2011
  2. Académie d'armes de France et Fédération française d'escrime, « L’escrime artistique », FFE, 2011. Consulté le 11 mai 2011
  3. a, b, c, d et e Championnats de France d'Escrime Artistique (site de l'AAF)
  4. a, b, c et d Championnats d'Allemagne d'Escrime artistique (site officiel)
  5. a, b et c Furror and Ferrum (site officiel)
  6. Championnats du Monde d'Escrime Artistique [1]

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Escrime artistique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Escrime Artistique — Loin de la notion d opposition propre à l escrime sportive, l escrime artistique mise sur le partenariat. Ensemble, les partenaires construisent une passe d armes esthétique simulant un combat à la rapière, l épée médiévale, fleuret, épée de cour …   Wikipédia en Français

  • Éscrime — Escrime Pour les articles homonymes, voir Escrime (homonymie). Escrime Fédération internationale …   Wikipédia en Français

  • Escrime Médiévale — L escrime médiévale a pour objet l étude du maniement de l épée médiévale, ce terme est à placer dans le contexte des arts martiaux médiévaux qui comprennent tout un panel d armes (épée longue, épée et bocle, dague, lance, bouclier de duel… …   Wikipédia en Français

  • Escrime medievale — Escrime médiévale L escrime médiévale a pour objet l étude du maniement de l épée médiévale, ce terme est à placer dans le contexte des arts martiaux médiévaux qui comprennent tout un panel d armes (épée longue, épée et bocle, dague, lance,… …   Wikipédia en Français

  • Escrime — Pour les articles homonymes, voir Escrime (homonymie). Escrime Fédération internationale …   Wikipédia en Français

  • Escrime en France — En France l escrime est le sport qui rapporte le plus de médailles aux Jeux olympiques. Place Sport Total 2 Escrime …   Wikipédia en Français

  • Escrime médiévale — L escrime médiévale a pour objet l étude du maniement de l épée médiévale, ce terme est à placer dans le contexte des arts martiaux médiévaux qui comprennent tout un panel d armes (épée longue, épée et bocle, dague, lance, bouclier de duel… …   Wikipédia en Français

  • Escrime (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. L escrime est l art de manier une arme blanche. Sous le vocable escrime plusieurs pratiques sportives et culturelles se retrouvent actuellement :… …   Wikipédia en Français

  • Escrime classique — L escrime classique est un mouvement dans le monde anglosaxon. Il affirme que l’avenir doit être guidé par le passé. Les escrimeurs “classiques” soutiennent que l’escrime, avant les innovations techniques et pédagogiques modernes et avant… …   Wikipédia en Français

  • Escrime aux jeux Olympiques — Escrime aux Jeux olympiques …   Wikipédia en Français