Ernst Bloch


Ernst Bloch
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bloch.
Ernst Bloch
Philosophe allemand
Période Contemporaine
Bundesarchiv Bild 183-27348-0008, Berlin, Ernst Bloch auf Begegnung der Geistesschaffenden.jpg

Naissance 8 juillet 1885 (Ludwigshafen)
Décès 4 août 1977 (Tübingen)
École/tradition Marxisme, matérialisme
Principaux intérêts Métaphysique, politique, histoire de la philosophie
Idées remarquables Le principe espérance (redéfinition de l'utopie)
Œuvres principales Le principe espérance
Influencé par Aristote, Avicenne, Averroès, Giordano Bruno, Friedrich Hegel, Karl Marx

Ernst Bloch (1885-1977) est un philosophe allemand qui s'inscrit dans la lignée des marxistes « non-orthodoxes » tels Georg Lukács (durant les années 1920), Antonio Gramsci, Karl Korsch ou encore les penseurs de l'École de Francfort.

Biographie

Son premier ouvrage, L'esprit de l'utopie, paru au début des années 1920, fit de lui l'un des principaux théoriciens du concept d'utopie à la lumière de la tradition hégéliano-marxiste. Cette première publication eut une influence considérable sur plusieurs de ses contemporains, tels Walter Benjamin et Theodor W. Adorno.

Après la publication de son ouvrage antinazi Héritage de ce temps (1935), Bloch fut contraint de quitter l'Allemagne pour New York. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, il refusa une chaire à l'Université Goethe de Francfort pour une chaire à l'Université Karl Marx de Leipzig (1949). C'est alors qu'il commence à faire paraître son ouvrage majeur Le principe espérance (3 vol., 1954-1959) où il s'interroge à nouveau sur le concept d'utopie en adoptant une méthode « archéologique », retraçant dans l'histoire mondiale et dans la culture de masse américaine les ferments de l'utopie en même temps que les sources de l'appauvrissement de l'« espérance ».

Opposé au marxisme stalinien, Ernst Bloch défend la nécessité de l'utopie qui, à ses yeux, n'a rien d'une forme d'aliénation. Pour ce marxiste non-orthodoxe, l'utopie permet de repenser l'histoire. En effet, selon le philosophe, l'expérience utopique est l'occasion d'une prise de conscience renouant – comme plusieurs l'ont remarqué[Qui ?] – avec une forme de messianisme moderne.

Ouvrages

Traductions françaises

  • Traces, Paris, Gallimard, 1968 (1998, coll. Tel), ISBN 2070750582
  • Thomas Munzer: théologien de la révolution, Paris, UGE, 10/18, 1975.
  • Droit naturel et dignité humaine, Paris, Payot, 1976.
  • L'esprit de l'utopie, Paris, Gallimard, 1977.
  • Héritage de ce temps, Paris, Payot, 1977.
  • Sujet-Objet. Éclaircissements sur Hegel, Paris, Gallimard, 1977.
  • L'athéisme dans le christianisme: la religion de l'Exode et du Royaume, Paris, Gallimard, 1978.
  • Experimentum mundi: question, catégories de l'élaboration, praxis, Paris, Payot, 1981.
  • Le principe espérance, 3 vol., Paris, Gallimard, 1976, 1982, 1991. Traduit de l'allemand par Françoise Wuilmart.
  • La philosophie de la Renaissance, Paris, Payot, 1994. Une étude de la Renaissance à partir de ses principaux penseurs, italiens et allemands (Rééd.: Payot-poche, 2007, (ISBN 2228901628)).
  • Avicenne et la gauche aristotélicienne, éd. Premières Pierres, 2008. Une étude de la philosophie péripatéticienne de la matière.

Titres originaux

  • Kritische Erörterungen über Heinrich Rickert und das Problem der Erkenntnistheorie, Dissertation, 1909.
  • Geist der Utopie, 1918.
  • Thomas Müntzer als Theologe der Revolution, München, 1921.
  • Spuren, Berlin, 1930.
  • Erbschaft dieser Zeit, 1935.
  • Freiheit und Ordnung, Berlin, 1947.
  • Subjekt - Objekt, 1949.
  • Christian Thomasius, 1949.
  • Avicenna und die aristotelische Linke, 1949.
  • Das Prinzip Hoffnung, 3 vol., 1954-1959.
  • Naturrecht und menschliche Würde, 1961.
  • Tübinger Einleitung in die Philosophie, 1963.
  • Atheismus im Christentum, 1968.
  • Politische Messungen, 1970.
  • Das Materialismusproblem, seine Geschichte und Substanz, 1972.
  • Experimentum Mundi. Frage, Kategorien des Herausbringens, Praxis, 1975.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ernst Bloch de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ernst Bloch — (1954) Ernst Bloch (Ernst Simon Bloch, * 8. Juli 1885 in Ludwigshafen am Rhein; † 4. August 1977 in Tübingen) war ein deutscher marxistischer …   Deutsch Wikipedia

  • Ernst Bloch — Saltar a navegación, búsqueda Placa conmemorativa en Berlín Ernst Bloch (8 de julio de 1885 en Ludwigshafen am Rhein 4 de agosto de 1977 en …   Wikipedia Español

  • Ernst Bloch — (8 de julio de 1885 en Ludwigshafen am Rhein 4 de agosto de 1977 en Tubinga) fue un filósofo alemán …   Enciclopedia Universal

  • Ernst Bloch — Infobox Philosopher region = Western Philosophy era = 20th century philosophy color = #B0C4DE image caption = name = Ernst Bloch birth = July 8, 1885 (Ludwigshafen, Germany) death = death date and age|1977|08|04|1885|07|08 (Tübingen, Germany)… …   Wikipedia

  • Ernst-Bloch-Zentrum — Arbeitszimmer Ernst Blochs …   Deutsch Wikipedia

  • Ernst-Bloch-Preis — Der Ernst Bloch Preis ist ein Wissenschaftspreis, der alle drei Jahre vom Ernst Bloch Zentrum der Stadt Ludwigshafen am Rhein vergeben wird. Er wurde von der Stadt im Andenken und zur Ehrung des Werkes Ernst Blochs gestiftet und besteht aus Haupt …   Deutsch Wikipedia

  • Ernst-Bloch-Gesellschaft — Die Ernst Bloch Gesellschaft ist ein eingetragener Verein, der sich primär die Verbreitung und Förderung des Werkes von Ernst Bloch und darüber hinaus Erforschung und Förderung des Bezugs seiner Philosophie auf das heutige Denken zum Ziel gesetzt …   Deutsch Wikipedia

  • Ernst-Bloch-Universität Tübingen — Vorlage:Infobox Hochschule/Träger fehlt Eberhard Karls Universität Tübingen Motto Attempto! Ich wag’s! Gründung …   Deutsch Wikipedia

  • Ernst Bloch Universität Tübingen — Vorlage:Infobox Hochschule/Träger fehlt Eberhard Karls Universität Tübingen Motto Attempto! Ich wag’s! Gründung …   Deutsch Wikipedia

  • BLOCH, ERNST — (1885–1977), German philosopher. Bloch was born in Ludwigshafen, studied philosophy, musicology, and physics at the universities of Munich and Wuerzburg, and became doctor of philosophy under the direction of O. Kuelpe with a dissertation on… …   Encyclopedia of Judaism


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.