Erik Bedard


Erik Bedard

Érik Bédard

Pix.gif Érik Bedard Baseball pictogram.svg
091306 034 Érik Bédard.jpg
Mariners de Seattle - No 45
Lanceur partant
Frappeur gaucher  Lanceur gaucher
Premier match
17 avril 2002
Statistiques de joueur (2002-2008)
Matchs 129
Victoires 46
Défaites 38
Retraits sur des prises 711
Manches lancées 739
Moyenne de points mérités 3,81
Équipes

Érik Joseph Bédard (né 6 mars 1979 à Navan, Ontario, Canada) est un joueur Franco-ontarien de baseball. Bédard évolue au poste de lanceur partant gaucher pour les Mariners de Seattle dans la Ligue majeure de baseball.

Sommaire

Biographie

Carrière amateur

Bédard n'a pas joué au baseball à un niveau compétitif jusqu'à ce qu'il commence ses études au Norwalk Community College à Norwalk, Connecticut. Néanmoins, il participe à la finale universitaire junior en 1999 (NJCAA World Series) et est nommé lanceur partant dans la première équipe-type universitaire junior américaine en fin de saison[1]. Il est choisit par les Orioles de Baltimore au 6e tour de la draft 1999 (187e choix global) et signe son premier contrat professionnel le 8 juin 1999.

Carrière professionnelle

Orioles de Baltimore

Après trois saisons en ligues mineures, il fait ses débuts en Ligue majeure le 17 avril 2002 pour Baltimore et devient le 200e joueur d'origine canadienne à participer à un match des ligues majeures. Il entre comme lanceur de relève lors de deux rencontres avant de repartir en ligues mineures. En septembre, il subit une intervention chirurgicale pour remplacer un ligament dans son épaule gauche. Sa rééducation en ligues mineures lui permet de revenir pour le camp d'entrainement des Orioles au début de la saison 2004 et il obtient la cinquième place dans la rotation des lanceurs partants lors de la dernière semaine du camp. Le 10 avril, il débute son premier match sur le monticule face aux Devil Rays de Tampa Bay lors d'une victoire des Orioles 11-3. Il ne lance que 3 manches et n'est pas crédité de la victoire. Il obtient sa première victoire en Ligue majeure le 19 mai face aux Mariners de Seattle. Le 3 juillet, il retire sur prises 10 frappeurs des Phillies de Philadelphie en 7 manches, ses meilleurs statistiques sur un match depuis le début de sa carrière. Le 8 septembre, il débute son dernier match en tant que lanceur partant, accordant 7 points en 2 manches face aux Twins du Minnesota, avant d'être sorti de la rotation des lanceurs. Au total, il aura lancé 137 13 manches en 26 départs et son bilan de 6 victoires pour 10 défaites lui vaut quelques critiques, notamment pour sa moyenne élevée de lancés par manches (19,4).

Au début de la saison 2005, il reste dans la rotation des lanceurs, cette fois en troisième position. Il est crédité de 5 victoires pour une seule défaite lors des six premières semaines de la saison avec une moyenne de 2,08 points mérités, avant d'être blessé au genou gauche pendant deux mois. Après son retour à la mi-juillet, il ne remporte qu'une seule victoire pour 7 défaites en 15 départs. Il finit la saison avec une moyenne de 4,00 points mérités en 141 23 manches et 6 victoires pour 8 défaites.

En 2006, il participe à la première édition de la Classique mondiale de baseball avec l'équipe du Canada de baseball[2]. Le 7 mars, il est le lanceur partant face à l'équipe d'Afrique du Sud lors du premier tour de la compétition et retire 6 frappeurs sur prises en 4 manches sans accorder de point[3]. L'équipe canadienne est éliminée au terme du premier tour après une défaite face au Mexique. Il revient au camp d'entrainement des Orioles le 11 mars et décroche la place de numéro 2 de la rotation des Orioles. Il début sa saison avec quatre victoires pour ses quatre premiers départs et une moyenne de 2,77 points mérités. Entre juin et juillet, il enchaine 7 victoires en autant de départs avec une moyenne de 1,28 point mérité pendant cette période. Il finit la saison avec 15 victoires en 33 départs et 196 13 manches lancées. Il mène les lanceurs des Orioles dans ces catégories statistiques ainsi qu'au nombre de retraits sur prises (171). En novembre, il participe à la rencontre annuelle entre les étoiles de la MLB et les meilleurs joueurs du Championnat du Japon de baseball lors du match 3 de la série. Il lance 5 23 manches et accorde 3 points lors de la victoire de la MLB 11 à 4[4],[5].

Érik Bédard est aligné comme lanceur numéro 1 lors de la saison 2007 et le 2 avril, il débute son premier match d'ouverture face aux Twins du Minnesota et leur lanceur vedette Johan Santana. Il accorde 10 coups sûrs et 6 points en 4 23 manches lors de la défaite des Orioles 4 à 7. Il enchaine alors trois victoires lors de ses trois départs suivants, puis traverse une série de 7 départs sans victoire. Le 7 juillet, il retire sur prises 15 frappeurs des Rangers du Texas lors d'un blanchissage 3 à 0, égalant la performance de Mike Mussina lors de la saison 2000[6]. Il remporte la victoire lors de ses quatre départs suivants, retirant au moins 10 frappeurs sur prises à deux occasions. Il termine le mois de juillet avec un bilan de 5 victoires sans défaite en 6 départs, ce qui lui vaut le titre de Lanceur du mois de la Ligue américaine[7]. Le 26 août, il dépasse le record de retraits sur prises en une saison pour un lanceur des Orioles avec 221 retraits, dépassant le précédent record de 218 retraits détenu par Mike Mussina depuis 1997. Le 4 septembre, les résultats d'une IRM confirment que Bédard souffre d'une élongation du grand oblique droit[8]. Le 9 septembre, il est placé sur la liste de blessés et clôt prématurément sa saison. En 28 départs, il présente un bilan de 13 victoires pour 6 défaites, une moyenne de 3,16 points mérités et 221 retraits sur prises en 182 manches lancées. Il termine cinquième lors du vote pour le Trophée Cy Young de Ligue américaine, loin derrière C.C. Sabathia, le lanceur des Indians de Cleveland[9].

Mariners de Seattle

Le 8 février 2008, après plusieurs semaines de négociations, Érik Bédard est transféré aux Mariners de Seattle en échange de cinq joueurs espoirs (Adam Jones, George Sherrill, Chris Tillman, Kameron Mickolio et Tony Butler) qui rejoignent les Orioles[10].

Notes

  1. (en) Spencer Fordin, « Bedard arrives on a road less traveled » sur MLB.com, 30 juillet 2007
  2. WBC.com, Effectif de l'équipe du Canada
  3. WBC.com, Feuille de match Afrique du Sud-Canada, 7 mars 2006
  4. (en) MLB.com, Notes: Bedard to join All-Stars in Japan, Spencer Fordin, 18 octobre 2006
  5. (en) MLB.com, MLB clinches Japan Series with rout, Ian Browne, 5 novembre 2006
  6. (en) MLB.com, Bedard makes history vs. Rangers, Ken Daley, 8 juillet 2007
  7. (en) MLB.com, Bedard named AL pitcher of the Month, Geremy Bass, 2 août 2007
  8. (en) MLB.com, Notes: O's add four players to roster, Pete Williams, 4 septembre 2007
  9. (en) Baseball-Reference.com, Votes pour le Trophée Cy Young 2007
  10. (en) Jim Street, « Mariners seal deal for Bedard » sur MLB.com, 8 février 2008

Liens externes


Précédé de :
J.J. Putz
Lanceur du mois
Ligue americaine

Juillet 2007
Suivi de :
Andy Pettitte
  • Portail du baseball Portail du baseball
Ce document provient de « %C3%89rik B%C3%A9dard ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Erik Bedard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Erik bedard — Érik Bédard Érik Bedard …   Wikipédia en Français

  • Érik Bédard — Infobox MLB player name = Érik Bédard width = 150 caption = team = Seattle Mariners number = 45 position = Starting pitcher birthdate = birth date and age|1979|3|6 birthplace = Navan, Ontario, Canada bats = Left throws = Left debutdate = April 17 …   Wikipedia

  • Érik Bédard — Pour les articles homonymes, voir Bédard. Érik Bedard …   Wikipédia en Français

  • Bédard — or Bedard is a surname, and may refer to:* Claude Bédard (born 1952), translater * David Bédard (born 1965), Canadian Olympic diver * Éric Bédard (born 1976), Canadian Olympic speed skater * Érik Bédard (born 1979), Canadian pitcher in Major… …   Wikipedia

  • Bedard — Bédard Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Patronymes 2 Toponyme 2.1  Canada …   Wikipédia en Français

  • Bedard — Bédard ist der Familienname folgender Personen: Andrea Bédard (* 1963), kanadische Skirennläuferin Denis Bédard (* 1950), kanadischer Organist Éric Bédard (* 1976), kanadischer Shorttracker Érik Bédard (* 1979), kanadischer Baseballspieler… …   Deutsch Wikipedia

  • Bédard — oder Bedard ist der Familienname folgender Personen: Andrea Bédard (* 1963), kanadische Skirennläuferin Denis Bédard (* 1950), kanadischer Organist Éric Bédard (* 1976), kanadischer Shorttracker Érik Bédard (* 1979), kanadischer Baseballspieler… …   Deutsch Wikipedia

  • Bédard — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Patronymes 2 Toponyme 2.1 & …   Wikipédia en Français

  • Éric Bédard (joueur de baseball) — Érik Bédard Érik Bedard …   Wikipédia en Français

  • Eric Bedard — Éric Bédard  Cette page d’homonymie répertorie les différentes personnes partageant un même nom. Éric Bédard, (1976 ), patineur de vitesse québécois médaillé aux jeux de Nagano et de Turin. Éric Bédard, historien québécois. Érik Bédard,… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.