Eric Rohmer


Eric Rohmer

Éric Rohmer

Éric Rohmer
Nom de naissance Maurice Henri Joseph Schérer ou Jean Marie Maurice Schérer
Naissance 21 mars 1920 (89 ans) ou 4 avril 1920 (89 ans)
Tulle
France France
Nationalité(s) Flag of France.svg Français
Profession(s) Réalisateur
Film(s) notable(s) La Boulangère de Monceau,
La Carrière de Suzanne,
Ma nuit chez Maud,
Le Genou de Claire,
L'Amour l'après-midi,
Perceval le Gallois,
Les Nuits de la pleine lune,
L'Ami de mon amie,
Conte de printemps,
Conte d'hiver,
Conte d'été,
Conte d'automne,
L'Anglaise et le Duc,
Les Amours d'Astrée et de Céladon

Éric Rohmer, né sous le nom de Maurice Henri Joseph Schérer à Tulle (Corrèze, Limousin, France) le 21 mars 1920 selon le Who’s Who in France[1] et né sous le nom de Jean-Marie Maurice Schérer à Nancy (Meurthe-et-Moselle, Lorraine, France) le 4 avril 1920 selon IMDb[2], est un réalisateur de cinéma français. Il est le frère du philosophe René Schérer et le père du journaliste français René Monzat.

Sommaire

Biographie

Rohmer est d'abord professeur de lettres, germaniste et écrivain. Il publie un roman, Élisabeth, en 1946, sous le pseudonyme de Gilbert Cordier.

Rohmer écrit ensuite pour différentes revues, et fonde La Gazette du cinéma où il fait la connaissance de Jean-Luc Godard, Jacques Rivette, François Truffaut, ou encore Claude Chabrol — avec lequel il signe en 1957 un livre sur Alfred Hitchcock.

Ce groupe se dirige d'abord vers la critique, au sein des Cahiers du cinéma, dont Rohmer devient rédacteur en chef de 1957 à 1963.

Ils vont rapidement fonder ce qui deviendra « la Nouvelle Vague ». En 1959 il réalise son premier long-métrage, Le Signe du lion, un film à l'aspect très novateur (étonnant, pour l'époque, dans ses digressions et son sens du rythme lent), sorti sans grand succès trois ans plus tard. En 1962, il crée avec Barbet Schroeder, la société Les Films du Losange, qui produira la majorité de ses films.

La même année, il entame un cycle de six films baptisé Contes Moraux. Ce sont des intrigues sentimentales sur des thèmes chers au cinéaste (l'amour et le hasard, le destin), sur un canevas commun : le choix de la femme, la tentation de l'infidélité puis le retour vers l'élue. Son style fera aussi sa marque, entre profondeur, raffinement et légèreté. Les dialogues y sont souvent sophistiqués et très littéraires. Sa direction d'acteur est assez épurée et sa mise en scène simple et efficace. Ma nuit chez Maud (1969), et Le Genou de Claire (1970, Prix Louis-Delluc) sont particulièrement remarqués.

À noter que pour des raisons de production, le troisième conte, Ma Nuit chez Maud, fut tourné en 1969 après le quatrième La Collectionneuse en 1967.

Les Comédies et Proverbes forment le deuxième grand cycle, où chaque film illustre à sa manière une phrase tirée de la sagesse populaire, inventée pour les besoins de la cause le cas échéant.

Dans cette série, Le Rayon vert (1986), film en partie improvisé obtient le Lion d'Or à Venise

Les années 1990 sont marqués par les Contes des quatre saisons, dans lesquels le cinéaste poursuit son exploration des jeux et des hasards amoureux.

Simultanément, il réalise des films hors de ses séries, comme La Marquise d'O (1976, d'après Heinrich von Kleist), Perceval le Gallois (1979, d'après Chrétien de Troyes) ou les 4 aventures de Reinette et Mirabelle (1987).

Rohmer est un exemple parfait du cinéma d'auteur à la française écrivant seul ses scénarios, qu'ils soient originaux ou adaptés d'œuvres littéraires comme La Marquise d'O (1976) ou Perceval le Gallois (1978).

Il choisit souvent de jeunes comédiens inconnus mais fait aussi appel à des acteurs confirmés comme Jean-Louis Trintignant (Ma nuit chez Maud, 1969) ou André Dussollier (Le Beau Mariage, 1982).

Éric Rohmer a révélé les comédiens Arielle Dombasle, Pascal Greggory et Fabrice Luchini.

Rohmer est très discret sur sa vie privée et continue, à près de 90 ans, une carrière intense. Il a un fils, le journaliste René Monzat.

Filmographie

Courts métrages
Longs métrages
  1. La Boulangère de Monceau (1962)
  2. La Carrière de Suzanne (1963)
  3. Ma nuit chez Maud (1969)
  4. La Collectionneuse (1967)
  5. Le Genou de Claire (1970, prix Louis-Delluc)
  6. L'Amour l'après-midi (1972)
  1. La Femme de l'aviateur ou On ne saurait penser à rien, antithèse de l'œuvre de Musset On ne saurait penser à tout (1981)
  2. Le Beau Mariage ou Quel esprit ne bat la campagne qui ne fait château en Espagne de La Fontaine (1982)
  3. Pauline à la plage ou Qui trop parole, il se mesfait de Chrétien de Troyes (1982)
  4. Les Nuits de la pleine lune ou Qui a deux femmes perd son âme, qui a deux maisons perd sa raison, proverbe de la province de Champagne (1984)
  5. Le Rayon vert ou Que le temps vienne où les cœurs s'éprennent, vers extraits du poème Chanson de la plus haute tour d'Arthur Rimbaud (1986)
  6. L'Ami de mon amie, proverbe Les amis de mes amis sont mes amis (1987)
  1. Conte de printemps (1990)
  2. Conte d'hiver (1992)
  3. Conte d'été (1996)
  4. Conte d'automne (1998)
Téléfilm

Famille

Bibliographie : ouvrages d'Éric Rohmer

  • La Maison d’Elisabeth, 1946, réédition 2007, Gallimard, Paris.
  • Le trio en mi bémol (théâtre), 1988, Actes Sud Papiers.
  • De Mozart en Beethoven, essai sur la notion de profondeur en musique, 1998, Actes Sud.
  • Organisation de l'espace dans le Faust de Murnau, 2000, Petite Bibilothèque (Poche).
  • Six Contes moraux, 1974, réédition 2003, L'Herne, Paris.

Voir aussi

Liens externes

Sources

  • http://nezumi.dumousseau.free.fr/rohmer.htm

Notes et références

  1. Le Who’s Who in France 2008, 39e édition (ISBN 978-2-85784-048-0), indique (page 1925) : « ROHMER (Eric), pseudo de SCHÉRER (Maurice, Henri, Joseph), Critique et Réalisateur de films. Né le 21 mars 1920 à Tulle (Corrèze). Fils de Désiré Scherer et de Mme, née Jeanne Monzat. Mar. le 22 août 1957 à Mlle Thérèse Barbet. »
  2. On a consulté le 20 octobre 2008 (fr+en) Éric Rohmer sur l’Internet Movie Database. IMDb le fait naître le 4 avril 1920 à Nancy (Meurthe-et-Moselle, Lorraine, France) ; nom de naissance : Jean-Marie Maurice Schérer.
  • Portail de Nancy Portail de Nancy
  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail de la réalisation audiovisuelle Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail de la presse écrite Portail de la presse écrite
Ce document provient de « %C3%89ric Rohmer ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Eric Rohmer de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Éric Rohmer — Rohmer at the Cinémathèque Française in 2004 Born Maurice Henri Joseph Schérer or Jean Marie Maurice Schérer 20 March 1920(1920 03 20) Tulle …   Wikipedia

  • Éric Rohmer — Éric Rohmer, 2004 Éric Rohmer (* 21. März 1920[1] in Tulle, Département Corrèze; † 11. Januar 2010 in Paris; eigentlich Jean Marie Maurice Schérer …   Deutsch Wikipedia

  • Eric Rohmer — Éric Rohmer (* 21. März 1920[1] in Tulle, Département Corrèze; eigentlich Jean Marie Maurice Schérer) ist ein französischer Film und Theaterregisseur, Essayist, Filmkritiker und theoretiker. Inhaltsverzeichnis 1 Pseudonym …   Deutsch Wikipedia

  • Éric Rohmer — Pour les articles homonymes, voir Rohmer. Éric Rohmer …   Wikipédia en Français

  • Éric Rohmer — En la Cinémathèque française. 2004. Archivo: Smdl. Éric Rohmer, seudónimo de Maurice Henri Joseph Schérer (Nancy, 4 de abril de 1920 París, 11 de enero de 2010 …   Wikipedia Español

  • Eric Rohmer — Crítico y director de cine francés nacido con el nombre de Jean Marie Maurice Scherer el 4 de abril de 1920 en la ciudad francesa de Nancy en la región sureña de Lorena …   Enciclopedia Universal

  • Eric Rohmer — Maurice Scherer …   Eponyms, nicknames, and geographical games

  • Louis Lumière (film de Eric Rohmer) — Louis Lumière est un film documentaire de Eric Rohmer de 1968 de 66 minutes en Noir et Blanc. Jean Renoir, cinéaste et fils du peintre Pierre Auguste Renoir, Henri Langlois fondateur de la Cinémathèque française, dialoguent avec Eric Rohmer et… …   Wikipédia en Français

  • ROHMER (E.) — ROHMER JEAN MARIE MAURICE SCHERER dit ERIC (1920 ) Éric Rohmer est né à Tulle (Corrèze). Professeur de lettres, il devient en 1950 rédacteur en chef de La Revue du cinéma , puis des Cahiers du cinéma , de 1959 à 1963. Parallèlement à une… …   Encyclopédie Universelle

  • Rohmer — ist der Familienname folgender Personen: Arthur Rohmer (1830–1898), Berliner Ratsmaurermeister Éric Rohmer (1920–2010) (Pseudonym von Jean Marie Maurice Schérer), französischer Autor und Regisseur Ernst Rohmer (1818–1897), deutscher Verleger… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.