Equipe de Bolivie de football


Equipe de Bolivie de football

Équipe de Bolivie de football

Drapeau de la Bolivie Bolivie
Logo
Couleurs vert et blanc
Classement FIFA Diminution 64e (1 juillet 2009)[1]
Entraîneur Erwin Sánchez
Record de sélections Luis Héctor Cristaldo : 94
Meilleur buteur Joaquín Botero : 17
Premier match officiel 12 octobre 1926
Flag of Chile.svg Chili 7 - 1 Bolivie
Plus large victoire 22 août 1993
Bolivie 7 - 0 Flag of Venezuela.svg Venezuela
Plus large défaite 6 novembre 1927
Flag of Uruguay.svg Uruguay 9 - 0 Bolivie
Coupe du Monde Phases finales : 3
Meilleur résultat : 1er tour
en 1930, 1950 et 1994
Copa América Vainqueur en 1963
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Domicile
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Extérieur

L'équipe de Bolivie de football est constituée par une sélection des meilleurs joueurs boliviens sous l'égide de la Federación Boliviana de Fútbol.

Sommaire

Histoire

Des débuts de la Bolivie à 1963

L’équipe de Bolivie de football (Selección de fútbol de Bolivia) est constituée par une sélection des meilleurs joueurs boliviens sous l'égide de la Federación Boliviana de Fútbol, fondée en 1925. Elle est affiliée à la FIFA depuis 1926 et est membre de la CONMEBOL depuis 1926. Le premier match officiel de la Bolivie fut joué à l’extérieur, au Chili, contre le pays organisateur, match qui se solde par une défaite bolivienne sur le score de 7 buts à 1, le but bolivien est marqué par Teófilo Aguilar, ce qui fait de lui, le premier buteur de l’équipe de Bolivie. Cela se passa pendant la Copa América 1926, où la Bolivie finit dernière avec quatre défaites. Une des plus larges défaites de la Bolivie fut enregistrée à Lima, pendant la Copa América 1927, contre l’Uruguay, le 6 novembre 1927, par un score de 9 buts à 0. A la Coupe du monde 1930, elle participe mais perd au premier tour contre la Yougoslavie (0-4) et contre le Brésil (0-4). Elle termine dernière du groupe B. Elle n’est pas inscrite pour les Coupes du monde 1934 et 1938. De 1929 à 1942, elle ne participa pas à la Copa América. De 1945 à 1953, elle termina dans les deux derniers de la compétition, sauf en 1949. L’autre plus large défaite fut enregistrée le 10 avril 1949, dans le cadre de la Copa América 1949, à São Paulo (Brésil), contre le pays organisateur pour une défaite bolivienne sur le score de 10 buts à 1, où elle termina quatrième sur huit. Elle participa à la Coupe du monde 1950, au Brésil. Elle perdit au premier tour contre l’Uruguay (0-8). De 1955 à 1959 (5 éditions), elle ne fut inscrite que pour celle de 1959 en Argentine, où elle prit qu’un point, contre le Pérou (0-0). De 1950 à 1962, elle se fit éliminée au premier des éliminatoires.

De la Copa América 1963 à 1993

La Bolivie organise la Copa América 1963. Tout d’abord, elle commença par un match nul contre l’Équateur (4-4), puis bat la Colombie (2-1), ensuite le Pérou (3-2), puis le Paraguay (2-0), ensuite l’Argentine (3-2) et pour finir le Brésil (5-4). Víctor Ugarte a permis de gagner le titre, grâce à son doublé lors du dernier match. Máximo Alcócer est le meilleur bolivien de la compétition avec 5 buts. La Bolivie a marqué 19 buts en 6 matchs et en a encaissé 13, ce qui constitue la meilleure de la compétition. De 1963 à 1991, elle fut éliminée au premier tour de la Copa América, mais elle échoua de peu en 1979 pour accéder aux demi-finales. Pour la Coupe du monde de football 1966, elle fut encore éliminée au premier tour des éliminatoires. En 1970, elle frôla la qualification mais le Pérou réussit à prendre la place qualificative. En 1974, elle perdit tous ses matchs. En 1978, l’équipe de Bolivie réussit à terminer première du groupe mas lors du tour final, elle termine dernière et doit passer les barrages contre un pays européen, la Hongrie. Elle perd 6-0 et 3-2, et ne se qualifie pas pour la Coupe du monde en Argentine. En 1982 et 1986, elle fut éliminée au premier tour. En 1990, elle frôla la qualification car elle est à égalité de points avec l’Uruguay (6) mais pour un but de plus des Uruguayens, la Bolivie ne se qualifia pas pour le Mondiale 90.

De 1993 à 1999

Une des plus larges victoires de l’équipe de Bolivie fut enregistrée à La Paz, le 22 août 1993, contre le Venezuela, dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe du monde de football 1994. Cela se solde par une victoire sur le score de 7 buts à 0. Lors des éliminatoires pour la Coupe du monde 1994 aux États-Unis, elle termine deuxième derrière le Brésil. Emmenés par des joueurs comme Marco Etcheverry et Erwin « Platini » Sánchez, les Boliviens ne passeront pas le premier tour, termineront derniers avec seulement un point. Ils résisteront bien à l'Allemagne (0-1) lors du match d'ouverture, partageront les points avec la Corée du Sud (0-0), avant de s'incliner face à l'Espagne (1-3, but d’Erwin Sánchez, à la 67e minute). Erwin Sánchez est le seul buteur bolivien en Coupe du monde de football. À la Copa América 1997, à domicile, avec Marco Etcheverry, Erwin Sánchez et Julio César Baldivieso, la Bolivie remporte ses trois premiers matchs, puis bat en quarts la Colombie (2-1), gagne contre le Mexique en demi (3-1) mais en finale 1-3 contre le Brésil malgré le but d’Erwin Sánchez. En août 1997, elle établit sa meilleure performance dans le classement FIFA, avec la 18e place. En 1998, elle termina avant dernière, devant le Venezuela. Lors de la Coupe des Confédérations 1999, au Mexique, elle termine troisième avec deux matchs nuls contre l’Égypte (2-2, buts de Limberg Gutiérrez et de Renny Ribera) et contre l’Arabie Saoudite (0-0) et une défaite contre le pays organisateur (0-1). À la Copa América 1999, elle prit la troisième place et fut donc éliminée au premier tour, faisant deux matchs nuls contre le Paraguay (0-0) et le Japon (1-1, but d’Erwin Sánchez).

Depuis 1999

L’autre plus large victoire de la Bolivie fut enregistrée aussi à La Paz, le 5 mars 2000, contre Haïti, qui se solde par un score de 9 buts à 2. À la Copa América 2001, elle repart de Colombie avec 3 défaites, sans avoir marqué le moindre point et le moindre but. Pour la Coupe du monde de football 2002, elle termina 7e sur 10, donc ne se qualifia pas. En 2004, elle ne prit que deux points contre le Pérou et le Venezuela. En 2006, elle termina 10e sur 10. En 2007, elle ne prit que deux points et ne perdit que contre l’Uruguay. Les buteurs boliviens à cette Copa América sont Jaime Moreno (deux buts), Juan Carlos Arce Justiniano et Jhasmani Campos. Elle était classée au 97e rang de la FIFA en avril 2007. Erwin Sánchez est l’actuel sélectionneur de la Bolivie, après avoir porté le maillot bolivien. Elle est actuellement l’équipe la moins bien classée dans le Classement FIFA pour la zone CONMEBOL. Pour la Coupe du monde de football 2010, l’équipe de Bolivie est déjà mal partie en étant dernière après 4 journées, avec un seul match nul (0-0 contre la Colombie). Entre la Bolivie et la FIFA, il existe une tension car la Fédération Internationale souhaite interdire tous matchs à plus de 3500 mètres d’altitude (« en haute altitude »). Mais le 27 mai 2008, Joseph Blatter, président de la FIFA, a annoncé à Sydney lever provisoirement l'interdiction. Sous la pression des pays d'Amérique du Sud, Bolivie et Équateur en tête, la FIFA propose un ensemble de lois protégeant les footballeurs et comprenant des limites à ne pas dépasser en matière de chaleur, humidité, froid ou niveau de pollution. Le 1 avril 2009,la Bolivie écrase l'Argentine 6-1 chez elle,confirmant le renouveau du football bolivien.

Palmarès

Parcours en Coupe du monde

  • 1930 : 1er tour
  • 1934 : Non inscrit
  • 1938 : Non inscrit
  • 1950 : 1er tour
  • 1954 : Non inscrit
  • 1958 : Tour préliminaire
  • 1962 : Tour préliminaire
  • 1966 : Tour préliminaire
  • 1970 : Tour préliminaire
  • 1974 : Tour préliminaire
  • 1978 : Tour préliminaire
  • 1982 : Tour préliminaire
  • 1986 : Tour préliminaire
  • 1990 : Tour préliminaire
  • 1994 : 1er tour
  • 1998 : Tour préliminaire
  • 2002 : Tour préliminaire
  • 2006 : Tour préliminaire
  • 2010 : En cours

Parcours en Copa América

Parcours à la Coupe des Confédérations

  • 1992 : Non qualifié
  • 1995 : Non qualifié
  • 1997 : Non qualifié
  • 1999 : 1er tour
  • 2001 : Non qualifié
  • 2005 : Non qualifié
  • 2009 : Non qualifié

Jeux Bolivariens

  • Vainqueur en 1970, 1977, 1993.
  • Finaliste en 1938 et 1947-1948.
  • Troisième en 1965, 1973.

Principaux joueurs d'hier et d'aujourd'hui

Notes et références

  1. Classement mondial sur fr.fifa.com, 1 juillet 2009. Consulté le 1 juillet 2009.

Commons-logo.svg

  • Portail du football Portail du football
Ce document provient de « %C3%89quipe de Bolivie de football ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Equipe de Bolivie de football de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.