Epizootie


Epizootie

Épizootie

Une épizootie (prononcé /e.pi.zɔ.ɔ.ti/, ou couramment aujourd'hui, /e.pi.zɔ.ɔ.si/, du préfixe épi-, du grec zôotês, « nature animale », et du suffixe -ie) est une maladie frappant, dans une région plus ou moins vaste, une espèce animale ou un groupe d'espèces dans son ensemble. Si l'épizootie touche un continent ou le monde, on parlera de panzootie, alors que si elle frappe une région d'une façon constante (incidence stable) ou à certaines époques déterminées, on parlera d'enzootie.

Une épizootie peut se transformer en zoonose si elle se transmet à l'homme (c'est le cas avec l'ESB - Encéphalopathie spongiforme bovine- qui a frappé la Grande-Bretagne et s'est transmise à l'homme sous le nom de maladie de Creutzfeldt-Jakob). Elle peut alors éventuellement évoluer en épidémie (le pendant humain de l'épizootie - C'est le cas de la grippe aviaire (une epizootie) qui pourrait devenir contagieuse pour l'homme (une zoonose) et devenir très contagieuse entre les hommes eux-mêmes (une épidémie) -selon l'OMS-).

Si l'infection épizootique est transmissible à l'homme (cas de la tuberculose, de la peste, de la grippe aviaire, de la rage, etc.), on parlera alors d'anthropo-épizootie. Certaines de ces anthropo-épizooties pouvant être bipolaires: l'homme contamine l'animal puis l'animal contamine l'homme, etc. C'est le cas de la tuberculose. Ainsi en France, où la tuberculose bovine, a pu être éradiquée depuis les années 1960, les (très rares) nouveaux cas constatés sont tous dus à une transmission homme --> animal (c'est incontestablement une appréhension pour les services vétérinaires).

En mai-juin 2009, la disparition graduelle des pigeons bizet et des goélands n'attire pas l'attention des gens de Montréal. Au début d' août de la même année on constate la disparition totale de ces oiseaux au centre-ville de Montréal ( Québec, Canada ). À cette date rien n'est fait pour en déterminer la cause malgré des appels répétés aux médias et agences gouvernementales.

Sommaire

Cas historiques d'épizooties

Date Emplacement Espèce(s) touchée(s) Maladie(s)
1920, 1970 France Huîtres plates, Huîtres portugaises Viroses, Mycoses, protozooses
1997-2006 Extrême-Orient, Asie du Sud-Est, Russie, Turquie, Europe Oiseaux (poulets, dindes, canards, oies) Virus H5N1
2009 Montréal, Canada, Québec Oiseaux (pigeons, goélands, autres oiseaux) JPD09-Cause encore indéterminé

Peste porcine, par pays, de 1990 à 2000

- 1990 : Allemagne et Belgique.
- 1993 : France, 4 000 porcs abattus.
- 1994 : Allemagne, plusieurs dizaines de milliers de porcs abattus.
- 1997 : Allemagne, puis Pays-Bas, Belgique, Espagne. 12 millions de cochons bataves abattus.
- 2000 : Grande-Bretagne, 10 000 bêtes abattues.

Grippe aviaire

- 1997 : 1,3 million de poulets abattus à Hongkong, 4 personnes décédées d'un virus H5N1.
- 2003 à 2006 : la grippe aviaire due au H5N1 s'étend dans plus de 50 pays, avec plus de 100 cas humains.
- 2007 : 25 octobre. 204 morts selon l'OMS (Dossiers et Document du Monde, décembre 2007)
- 2007 : décembre. L'Afsset augmente le risque en France de négligeable à faible.

Entérocolite épizootique, 1997 :

- En France, Espagne, Portugal, des centaines de milliers de lapereaux meurent.

Fièvre aphteuse

- 1967-1968 : Grande-Bretagne, 2 364 bêtes malades et 442 000 abattues. Coût : 16 milliards de francs d'aujourd'hui.
- 1974 : France.
- 1993 : Italie, 11 000 bêtes abattues.
- 1994 et 1996 : Grèce.
- 1997 : Taïwan, 6 000 élevages de porcs contaminés.
- Mars 2001 : Chine, au moins 60 000 têtes de bétail contaminées, abattages massifs.

ESB (vache folle) 1986-2001 (cas signalés à fin février) :

- 177 417 en Grande-Bretagne,
- 2 390 en Irlande,
- 695 à Guernesey,
- 509 au Portugal,
- 367 en Suisse,
- 245 en France.

JPD09 2009 (À partir de mai 2009) :

- Montréal ( Canada ),
- Au moins 5000 pigeons et goélands, disparus en moins de 2 mois.
- Zoonose encore indéterminée.

Liste des épizooties hautement contagieuses

La liste A répertorie les maladies transmissibles ayant un grand pouvoir de diffusion, une gravité particulière et un impact économique notable.

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de la microbiologie Portail de la microbiologie
  • Portail de la médecine Portail de la médecine
  • Portail de l’environnement et du développement durable Portail de l’environnement et du développement durable
  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie

Ce document provient de « %C3%89pizootie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Epizootie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • épizootie — [ epizɔɔti; epizooti ] n. f. • 1775; du gr. zôotês « nature animale », d apr. épidémie ♦ Didact. Épidémie qui frappe les animaux. « Pasteur, Lister, Semmelweiss ont limité la gravité, l extension des épidémies, des épizooties qui détruisaient… …   Encyclopédie Universelle

  • epizootie — EPIZOOTÍE, epizootii, s.f. Extinderea unei boli contagioase într un timp scurt, prin contaminare, la un număr mare de animale dintr o localitate, regiune etc.; boleaznă, epidemie, molimă. [pr.: zo o ] – Din fr. épizootie. Trimis de LauraGellner,… …   Dicționar Român

  • Epizŏotīe — (griech.), in bezug auf Tiere angewandte Bezeichnung für Epidemie (s. d.); vgl. Viehseuchen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Épizootie — Une épizootie (prononcé /e.pi.zo.o.ti/, ou couramment aujourd hui, /e.pi.zo …   Wikipédia en Français

  • épizootie — (é pi zo o sie) s. f. Maladie qui règne sur beaucoup d animaux à la fois. SYNONYME    ÉPIZOOTIE, ENZOOTIE. Il y a entre ces deux mots la même différence qu entre épidémie et endémie. L épizootie est une maladie qui frappe un grand nombre d… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉPIZOOTIE — s. f. Il se dit de Toute maladie qui règne sur les bestiaux. La dernière épizootie a détruit beaucoup de bestiaux dans ce canton …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Epizootie — Eine Epidemie (griechisch επιδημία „im Volk verbreitet“) ist die zeitliche und örtliche Häufung einer Krankheit innerhalb einer Population, wobei es sich dabei im engeren Sinn um Infektionskrankheiten handelt. Aus epidemiologischer Sichtweise… …   Deutsch Wikipedia

  • Epizootie — epizootija statusas T sritis ekologija ir aplinkotyra apibrėžtis Gyvūnų (galvijų, žvėrių, paukščių) užkrečiamosios ligos išplitimas ūkyje arba didesnėje teritorijoje (šalies dalyje, visoje šalyje) staigiai daugėjant ligų atvejų. atitikmenys: angl …   Ekologijos terminų aiškinamasis žodynas

  • ÉPIZOOTIE — n. f. Toute maladie contagieuse qui frappe les animaux et spécialement une famille de bestiaux. Les épizooties les plus fréquentes sont le charbon du mouton, le choléra des poules, la fièvre aphteuse …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Epizootie — Epi|zoo|tie 〈[ tsoɔ ] f. 19; Biol.〉 Tierseuche mit größerer Ausbreitung; Ggs Enzootie [→ epizoisch] * * * Epi|zo|o|tie, die; , n [zu griech. epí = (dar)auf u. zõon = Lebewesen, Tier]: 1. (Tiermed.) epidemisches Auftreten seuchenhafter… …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.