Epine


Epine

Épine

Épines d'Ocotillo.

Une épine est une excroissance pointue et dure faisant corps avec le bois de la tige, des rameaux ou autres organes (dits épineux) et ne pouvant être détachée sans déchirure des fibres[1]. On les trouve sur de nombreux arbres (aubépine, févier d'Amérique) et arbustes des régions arides (Ocotillo).

Les feuilles persistantes en aiguille des conifères sont aussi nommées épines.

Sommaire

Rôle

Les épines de l'Euphorbe rappellent celles du cactus et sont une adaptation aux milieux très chauds
Aiguillons sur une tige de rosier.

Les épines sont présentes sur de nombreux végétaux et servent d'organe de protection contre les herbivores.

Les épines des cactus et des ajoncs sont des feuilles modifiées. Leur adaptation au milieu aride est remarquable. Leur structure interne est partiellement creuse. Ainsi, les épines de cactus peuvent être à la fois rigides et légères.

Le vide contenu dans les épines permet d'une part de protéger la plante contre la chaleur car les rayons du soleil ne chauffent pas les épines autant qu'ils le feraient pour une structure homogène et d'autre part de faire pénétrer l'eau de pluie ou de condensation pour ainsi limiter les pertes hydriques.

Épines ou aiguillons ?

Stipules épines sur Robinier.
Feuilles en épines sur épine-vinette.

On distingue les épines des aiguillons en fonction de l'organe qui leur a donné naissance par adaptation. L'épine fait corps avec la plante et, sur les arbres, naît du corps ligneux ; l'aiguillon naît de l'épiderme et se détache sans « blesser » la plante.

  • Épines caulinaires : épines issues de la transformation d'un bourgeon ou d'un stipule. Il s'agit de tiges axillaires dont le point végétatif a avorté prématurément. Les feuilles et bourgeons latéraux qui lui sont liés sont toujours réduits. La forte lignification et leur grande dureté en font les épines les plus fréquentes.
  • Feuilles en épines : Il s'agit d'une adaptation de la feuille dont le limbe n'est pas développé. Le sclérenchyme est abondant et la lignification fréquente. On trouve cette adaptation par exemple chez l'épine-vinette.
  • Stipules épines : Le stipule subit les mêmes modifications que les feuilles en épines. Les feuilles peuvent alors conserver leur rôle premier comme chez le robinier.
  • Aiguillon : Un aiguillon est une excroissance dure et acérée, d’origine épidermique (parenchyme cortical), non vascularisée et pouvant se détacher sans que l’écorce de la tige ou du rameau qui la porte soit endommagée. Ex : aiguillon des ronces (Rubus), Rosiers (Rosa).

Chez les animaux

Les épines ont leurs équivalents chez les animaux, ici sur la nageoire dorsale de l'épinoche, pour le protèger de nombreux prédateurs

Hygiène

« L'épine »
Charles West Cope 1886.

L'épine en fonction de sa longueur peut occasionner l'introduction d'éléments pathogènes derrière les barrières de protection du derme. La désinfection et la surveillance de ces blessures apparemment bénignes sont donc nécessaires, mais seules les vaccinations notamment contre le tétanos évitent de prendre des risques véritablement mortels surtout si de la terre peut avoir été en contact avec l'épine notamment au niveau de la peau elle-même.

Notes et références

  1. Dictionnaire de botanique Les phanérogames, Abderrazak Marouf Dunod 2000

Voir aussi

  • Portail de la botanique Portail de la botanique
Ce document provient de « %C3%89pine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Epine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • épine — [ epin ] n. f. • 980; lat. spina 1 ♦ Vx ou en loc. Arbre ou arbrisseau aux branches armées de piquants. Épine blanche (⇒ aubépine) , noire (⇒ prunellier) , luisante, marine (⇒ argousier) . Épine du Christ (⇒ jujubier, paliure) , d Espagne (⇒ a …   Encyclopédie Universelle

  • épine — 1. (é pi n ) s. f. 1°   Arbre ou arbrisseau dont les branches sont armées de piquants. Épine blanche, aubépine (rosacées) (crataegus oxyacantha, L.).    Épine noire, prunellier (rosacées) (prunus spinosa, L.).    Épine luisante, nom vulgaire de l …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉPINE — s. f. Espèce d arbre ou d arbrisseau dont les branches ont des piquants. Épine blanche. Épine noire. Une haie d épines. Sa terre est en friche, il n y croît que des épines. La couronne d épines de Notre Seigneur. Prov. et fig., C est un fagot d… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ÉPINE — n. f. Espèce d’arbre ou d’arbrisseau dont les branches ont des piquants. épine blanche. épine noire. Une haie d’épines. Sa terre est en friche, il n’y croît que des épines. La couronne d’épines de Notre Seigneur. Il se dit aussi des Piquants qui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Épine — Épines d Ocotillo. Une épine est une excroissance pointue et dure faisant corps avec le bois de la tige, des rameaux ou autres organes (dits épineux) et ne pouvant être détachée sans déchirure des fibres[1]. On les trouve …   Wikipédia en Français

  • epinė — èpinis, èpinė bdv. Èpinė literatūrà, poèzija, prozà …   Bendrinės lietuvių kalbos žodyno antraštynas

  • Epine — This ancient surname is recorded in some forty spelling forms. These range from Epine, Lepine, Delepine, (French) to Espinas and Espinoza (Spanish) and Spinelli (Italian). The surname is usually recorded in most dictionaries of surnames as being… …   Surnames reference

  • épine — alépine aubépine crépine épine …   Dictionnaire des rimes

  • épine — nf. ; branche épineuse ; arbrisseau épineux : ÉPNÀ (Albanais.001b, Ballaison, Balme Si., Chamonix, Gruffy, Leschaux, Montagny Bozel.026b, Thônes), épèna (001a.BEA.,026a, Albertville.021, Annecy, Beaufort, Chambéry, Cordon), épeuna (Table, Saxel) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • EPINE — Estudio de prevalencia de la infección nosocomial en España …   Diccionario de siglas médicas y otras abreviaturas