Epiglotte


Epiglotte

Épiglotte

L'épiglotte est une structure cartilagineuse reliée au larynx qui coulisse vers le haut quand les voies aériennes sont ouvertes, et aide à obstruer l'entrée de la trachée au moment de la déglutition. Elle descend légèrement vers le bas, afin d'entrer en contact avec le larynx qui s'élève, formant ainsi un verrou au-dessus du larynx.

Il se peut que de temps à autre, lorsqu'on mange trop vite, des aliments liquides ou solides ingérés pénètrent dans le larynx avant que l'épiglotte n'ait pu se rabattre sur celui-ci. De tels cas peuvent s'avérer très dangereux du fait que les voies respiratoires peuvent se boucher et empêcher l'air de pénétrer dans les poumons.

Lorsqu'une personne est inconsciente, elle perd son tonus musculaire ; si elle est en décubitus dorsal, il se peut que l'épiglotte ferme les voies aériennes, la personne risque donc de mourir étouffée. Trois techniques permettent de remédier à cela, elles ont toutes en commun le fait de mobiliser le menton afin d'exercer une traction sur les muscles génio-hyoïdiens, pour ouvrir l'épiglotte :

  • l'élévation du menton, par une bascule prudente de la tête (une main sur le front, l'autre sous le menton le tire vers le haut) ;
  • la subluxation mandibulaire : on élève la mâchoire vers le haut en la saisissant à deux mains ;
  • la position latérale de sécurité (PLS) : la personne est mise sur le côté, et la tête est mise en bascule.

En absence de médicalisation, seule la PLS permet en plus d'éviter l'invasion des poumons par des rejets gastriques (Syndrome de Mendelson)

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « %C3%89piglotte ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Epiglotte de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • épiglotte — [ epiglɔt ] n. f. • 1314; lat. méd. d o. gr. epiglottis, de glôtta « langue » ♦ Anat. Lame cartilagineuse, en forme de triangle, qui fait saillie dans la glotte et ferme le larynx (au moment de la déglutition). Adj. ÉPIGLOTTIQUE . ● épiglotte nom …   Encyclopédie Universelle

  • Épiglotte — L épiglotte est une structure cartilagineuse reliée au larynx qui coulisse vers le haut quand les voies aériennes sont ouvertes, et aide à obstruer l entrée de la trachée au moment de la déglutition. Elle descend légèrement vers le bas, afin d… …   Wikipédia en Français

  • épiglotte — (é pi glo t ) s. f. Terme d anatomie. Valvule fibro cartilagineuse, qui, placée à la partie supérieure du larynx, recouvre la glotte au moment de la déglutition, et empêche ainsi l introduction des aliments ou des boissons dans les voies… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉPIGLOTTE — s. f. T. d Anat. Cartilage de forme ovale, placé à la partie supérieure du larynx, derrière la base de la langue, et spécialement destiné à recouvrir exactement la glotte au moment de la déglutition …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ÉPIGLOTTE — n. f. T. d’Anatomie Cartilage de forme ovale, placé à la partie supérieure du larynx, derrière la base de la langue, et spécialement destiné à recouvrir exactement la glotte au moment de la déglutition …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • épiglotte — См. epiglòttide …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов

  • épiglottique — épiglotte [ epiglɔt ] n. f. • 1314; lat. méd. d o. gr. epiglottis, de glôtta « langue » ♦ Anat. Lame cartilagineuse, en forme de triangle, qui fait saillie dans la glotte et ferme le larynx (au moment de la déglutition). Adj. ÉPIGLOTTIQUE . ●… …   Encyclopédie Universelle

  • Hoquet — Pour les articles homonymes, voir Hoquet (homonymie).  Pour l’article homophone, voir OK et Hockey. En médecine, le hoquet ( …   Wikipédia en Français

  • Myoclonie phrénoglottique — Hoquet  Pour l’article homophone, voir OK et Hockey. En médecine, le hoquet (/ʔɔkɛ/), ou scientifiquement myoclonie phrénoglottique …   Wikipédia en Français

  • TÊTE ET COU — La tête superpose un étage supérieur, le crâne, qui contient l’encéphale, un étage moyen, sensoriel, avec les fosses nasales, les orbites, les oreilles, et un étage inférieur, viscéral, ou aéro digestif (en avant, fosses nasales et cavité buccale …   Encyclopédie Universelle