Ephedra Sinica


Ephedra Sinica

Ephedra sinica

Comment lire une taxobox
Ephedra sinica
  Ephedra sinica
Ephedra sinica
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Gnetophyta
Classe Gnetopsida
Ordre Ephedrales
Famille Ephedraceae
Genre Ephedra
Nom binominal
Ephedra sinica
Stapf, 1927
Classification phylogénétique
Ordre Ephedrales
Famille Ephedraceae
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

L'Ephedra sinica, éphédra chinois ou Ma Huang est un arbuste gracile est-asiatique de bord de mer.

Sommaire

Description

Cet arbuste a un aspect de balai de sorcière. Les branches sont angulées et les feuilles quasi inexistantes. Les fleurs sont jaunes, les petites feuilles coriaces et les baies rouges sont comestibles.

Répartition

Elle se trouve en Chine, en Sibérie.[1]

Propriétés

La plante contient des alcaloïdes dont l'éphédrine et la pseudoéphédrine (Méthyléphédrine, Pseudoéphédrine3) : elle a donc des propriétés stimulantes et est considérée comme produit dopant.

Elle aurait des propriétés : hypolipémiante (lipolytique), bronchodilatateur, vasoconstricteur nasal, antimigraineux.

Usage

Pharmacopée

Elle est utilisée dans la médecine chinoise depuis 5 000 ans[1] et certains pensent qu'elle pourrait être le fameux soma[2] (religion indo-européenne), tandis que d'autres penchent pour l'amanite tue-mouches.

Les parties utilisées sont surtout les feuilles et la tige.

La médecine chinoise traditionnelle l'utilise contre l'asthme et les crises de bronchite aigües.[1] C'est un produit piquant chaud qui libère le biao vent froid. Sa principale propriété est qu'il permet de faire la sudorification.

Dans les pays occidentaux, c'est comme énergisant qu'on utilise l'éphedra, pour perdre du poids. De nos jours, Ephedra sinica est considérée en Europe comme obsolète, même chez les médecins avec une orientation phytothérapeutique. Il existe en effet pour le traitement des troubles concernés des médicaments modernes, en partie dérivés de l'éphédrine, dont le rapport bénéfice risque est meilleur que celui de Ephedra sinica.

Produit dopant

Ses propriétés stimulantes en font un produit dopant, interdit par les organismes sportifs internationaux.

Elle servait notamment en arts martiaux pour ses capacités à libérer la respiration.[1]

Herbal X

Une poudre dénommée Herbal Ecstasy, Herbal XTC ou Herbal X se trouve en vente sur Internet ou dans des smartshops.[3]

Il s'agit d'une préparation de plantes psychotropes stimulantes dont la composition est variable mais qui contient généralement principalement de l'éphédra notamment Ephedra sinica.[3]

La préparation se consomme mêlée dans un liquide ; les effets sont légérement stimulant et peuvent induire une altération de la tension artérielle, des insomnies voire des diarrhées.[3]

Culture

La culture de cette plante demande quelques efforts : il faut la cultiver sur du sol sableux et en plein soleil.

Pour la production de semences, il faut des plantes femelles et mâles.

Effets et conséquences

Son caractère stimulant peut provoquer une augmentation de la pression artérielle et une augmentation ou irrégularité des battements cardiaques[1] sur une période de consommation prolongée. Les complications peuvent alors causer des hémorragies cérébrales, des arythmies cardiaques pouvant déboucher sur des arrêts cardiaques.

L'usage prolongé peut induire anxiété, tremblements et insomnies.[1]

Aspect culturels

Il existe un timbre de Mongolie à son effigie.

Références

  1. a , b , c , d , e  et f Michel Hautefeuille, Dan Véléa, Les drogues de synthèse, Presses Universitaires de France, coll. « Que sais-je ? », 2002 (ISBN 2-13-052059-6) 
  2. Vincent Blondel, Soma et Haoma, Mars 2003 [1]
  3. a , b  et c Marie-José Auderset, Jean-Blaise Held, Jean-François Bloch-Lainé, Héroïne, cocaïne... voyage interdit, De La Martinière, coll. « Hydrogène », 2004 (ISBN 2-7324-2712-8) 

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la pharmacie Portail de la pharmacie
  • Portail de la botanique Portail de la botanique
Ce document provient de « Ephedra sinica ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ephedra Sinica de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ephedra sinica — Saltar a navegación, búsqueda ? Efedra de China Ephedra sinica Clasificación científica …   Wikipedia Español

  • Ephedra sinica — Ephedra sinica …   Wikipédia en Français

  • Ephedra sinica — Ephedra sinica …   Wikipédia en Français

  • Ephedra sinica — kininė efedra statusas T sritis vardynas apibrėžtis Efedrinių šeimos vaistinis augalas (Ephedra sinica), paplitęs rytų Azijoje. atitikmenys: lot. Ephedra sinica angl. Chinese ephedra; Chinese joint fir šaltinis Valstybinės lietuvių kalbos… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • Ephedra sinica — ID 30502 Symbol Key EPSI3 Common Name Chinese ephedra Family Ephedraceae Category Gymnosperm Division Gnetophyta US Nativity Cultivated, or not in the U.S. US/NA Plant Yes State Distribution N/A Growth Habit N/A …   USDA Plant Characteristics

  • Ephedra sinica — noun Chinese ephedra yielding ephedrine • Syn: ↑mahuang • Hypernyms: ↑ephedra, ↑joint fir …   Useful english dictionary

  • Ephedra sinica Stapf — Symbol EPSI3 Common Name Chinese ephedra Botanical Family Ephedraceae …   Scientific plant list

  • Ephedra vulgaris — Ephedra sinica Ephedra sinica …   Wikipédia en Français

  • Éphédra chinois — Ephedra sinica Ephedra sinica …   Wikipédia en Français

  • Ephedra — Ephedra …   Wikipédia en Français