Entrevue de Bayonne (1808)


Entrevue de Bayonne (1808)
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir entrevue de Bayonne (1565)

L'entrevue de Bayonne a lieu en 1808 entre Napoléon Ier, Charles IV d'Espagne, Ferdinand VII et Manuel Godoy.

Historique

Le traité de Fontainebleau signé en 1807 par l'empereur des Français Napoléon Ier et Manuel Godoy, chancelier du roi Charles IV d'Espagne (et amant de la reine Marie-Louise dont la finalité était l'invasion et le démembrement du Portugal, permettait aux troupes Françaises de pénétrer en Espagne. Celles-ci, outrepassant leurs droits, en vinrent à investir un grand nombre de villes et à contrôler les routes et chemins espagnols. Craignant le mécontentement général, soumis à l'amant de sa femme, le roi et sa cour se réfugièrent à Aranjuez tout en songeant - à l'instar de sa fille et de son gendre, le roi et la reine du Portugal - à s'exiler dans leurs colonies d'Amérique du Sud.

Un soulèvement populaire fomenté par le jeune prince des Asturies les en empêcha. Le roi abdiqua en faveur de son fils mais une guerre civile menaçant, les deux protagonistes demandèrent l'arbitrage de leur allié, l'empereur des Français. Napoléon invita la famille royale à Bayonne, au Château de Marracq.

Ferdinand VII, terrorisé par Napoléon et les insultes de sa mère, dut lui-même renoncer à la couronne . Charles IV décida de ne pas la conserver pour lui même et chargea son allié français de placer sur le trône un candidat de son choix Napoléon ne choisit pas un infant d'Espagne mais son frère Joseph Bonaparte, déjà Roi de Naples. Le royaume de Naples échut à Joachim Murat, beau-frère de Napoléon.

Charles IV reçut en compensation de son acte politique la résidence de Chambord et une rente de 6 millions. On garantit au favori Manuel Godoy une retraite heureuse et on règle le sort des infants : il est convenu que les petits princes suivront leurs parents en exil.

Quelques jours après, le frère ainé de l’Empereur, Joseph, abandonne son royaume de Naples (il le donne à Joachim Murat en récompense de ses services) et franchit les Pyrénées pour Madrid.

Ferdinand VII fut interné en France dans l'Indre au château de Valençay qui appartenait à Talleyrand, jusqu'à la fin de 1813, époque à laquelle Napoléon lui rendit son trône.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Entrevue de Bayonne (1808) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Entrevue De Bayonne (1565) —  Pour l’article homonyme, voir Entrevue de Bayonne (1808).  Tapisserie représentant les festivités or …   Wikipédia en Français

  • Entrevue de bayonne (1565) —  Pour l’article homonyme, voir Entrevue de Bayonne (1808).  Tapisserie représentant les festivités or …   Wikipédia en Français

  • Entrevue De Bayonne — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Entrevue de Bayonne (1565) entre Catherine de Médicis et le duc d Albe Entrevue de Bayonne (1808), au château de Marracq, où fut signé l acte d abdication …   Wikipédia en Français

  • Entrevue de bayonne — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Entrevue de Bayonne (1565) entre Catherine de Médicis et le duc d Albe Entrevue de Bayonne (1808), au château de Marracq, où fut signé l acte d abdication …   Wikipédia en Français

  • Entrevue de Bayonne (1565) —  Pour l’article homonyme, voir Entrevue de Bayonne (1808).  Tapisserie représentant les festivités organisées au cours de l entrevue L entrevue de Ba …   Wikipédia en Français

  • Entrevue de Bayonne — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Entrevue de Bayonne (1565) entre Catherine de Médicis et le duc d Albe Entrevue de Bayonne (1808), au château de Marracq, où fut signé l acte d abdication …   Wikipédia en Français

  • Bayonne — Pour les articles homonymes, voir Bayonne (homonymie). 43° 29′ 37″ N 1° 28′ 30″ W …   Wikipédia en Français

  • BAYONNE — Héritière de l’antique Lapurdum mentionnée vers la fin du IVe siècle (d’où le nom du pays de Labourd), Bayonne était administrée au Xe siècle par un évêque et un vicomte. Faisant partie de l’Aquitaine, elle appartient aux Anglais de 1199 à 1451,… …   Encyclopédie Universelle

  • Anne Jean Marie René Savary — Pour les articles homonymes, voir Savary. Anne Jean Marie René Savary Naissance 26 avril …   Wikipédia en Français

  • Bayonnais — Bayonne Pour les articles homonymes, voir Bayonne (homonymie). Bayonne …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.