Entendement


Entendement

L'entendement, (du lat. intendere, tendre vers; tourner son attention vers), est la faculté psychique intellectuelle qui permet de saisir les problèmes et les situations.

Sommaire

Le concept d'entendement en philosophie

Depuis Aristote et Thomas d'Aquin, l'intellectus (qui est la faculté de comprendre) s'oppose au sens. La volonté est le sommet de la hiérarchie éclairée par la raison.

Chez Descartes (à partir d'Ockham), l'entendement figure parmi les façons de penser : la première consiste à apercevoir par l'entendement, et la deuxième consiste à se déterminer par la volonté. Pour Descartes, imaginer, sentir, concevoir des objets totalement intelligibles ne sont qu'une pluralité de manières d'apercevoir. Toutefois, l'entendement —au sens strict— signifie pour lui la faculté de connaître. L'entendement est ainsi un signe de pure conception ou d'intellection. Il est donc différent de l'imagination.

Dans la Critique de la raison pure, Emmanuel Kant définit l'entendement (Verstand) comme la faculté de créer des concepts. C'est donc une faculté active. L'Entendement va permettre la synthèse du divers, c’est-à-dire l'unification des données de l'intuition sensible en les ordonnant au travers des catégories. Les catégories, au nombre de douze, sont les idées les plus générales que l'on puisse penser (unité, pluralité, causalité...). C'est grâce à ces catégories, ces concepts de l'entendement, que nous pouvons, selon Kant, unifier le divers. La connaissance d'un objet se fait par la liaison des intuitions sensibles et des concepts de l'entendement. La Critique de la raison pure a pour tâche d'assigner des limites à l'usage des concepts de l'entendement, d'en limiter le domaine de connaissance aux seuls phénomènes. Même si par sa structure catégorielle l'entendement projette ses concepts au-delà des phénomènes, c'est seulement pour laisser entrevoir qu'il ne saisit pas la chose en soi car il lui faut impérativement se baser sur des jugements synthétiques qui font appel aux intuitions sensibles pour concevoir son objet comme existant. L'entendement étant unification du divers sous des concepts doit avoir accès à ce divers par le moyen d'une intuition qui chez l'homme ne peut être que sensible. Sans intuition l'entendement ne peut saisir positivement aucun objet, or la détermination négative que peut donner l'entendement d'un objet non sensible (noumène) n'apporte aucune connaissance. Je ne sais rien d'un objet dont je peux seulement dire qu'il n'a ni temps ni espace ni cause,...

Le concept d'entendement se retrouve également au cœur du célèbre "traité des caractères" de Liu Shao, un haut administrateur de l'empire chinois ayant vécu à la fin de la dynastie Han (IIIe siècle).

Il est notamment dit dans cet ouvrage : "Ce que l'on admire le plus chez les saints et chez les sages, c'est l'entendement. Ce qu'il y a de plus précieux dans la mise en œuvre de l'entendement, c'est la connaissance des hommes. Si la connaissance des hommes est véritablement une science, les divers talents trouveront chacun leur rang, et toutes sortes d'entreprises méritoires se développeront."

L'entendement en Psychologie

L'entendement en psychologie désigne la faculté de percevoir, de comprendre par l'intelligence. Chez Burloud (par exemple) : l'entendement se diffère de la mémoire, des sens, de l'imagination, et de toutes les facultés qui n'emploient la raison. C'est la fonction discursive de l'esprit opposée à la raison qui est une fonction intuitive. C'est le contraire de ce que l'on voit chez les scolastiques, pour qui, l'intellect est justement la fonction intuitive. (La raison est la capacité de l'esprit à avoir une fonction discursive.)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Entendement de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ENTENDEMENT — ENTENDEME Pour Locke, l’entendement est le «pouvoir de penser» (ou la faculté de comprendre) comme la volonté est la «puissance de vouloir». Pour Leibniz, entendement est synonyme d’intellection. Malebranche assimile entendement et esprit pur. De …   Encyclopédie Universelle

  • entendement — ENTENDEMENT. s. m. Faculté de l âme, par laquelle elle conçoit. L entendement humain. L entendement, la mémoire et la volonté sont les trois facultés de l âme. Entendement subtil, grossier. Première opération del entendement. [b]f♛/b] Il signifie …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • entendement — Entendement. s.m. v. Puissance, faculté de l ame, par laquelle elle conçoit, connoist & comprend. L entendement humain. l entendement, la memoire, & la volonté sont les trois puissances de l ame. entendement subtil, grossier. Il signifie aussi,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • entendement — (an tan de man) s. m. 1°   L esprit considéré en tant qu il conçoit. •   Notre imagination ni nos sens ne nous sauraient jamais assurer d aucune chose si notre entendement n y intervient, DESC. Méth. IV, 6. •   L entendement est la lumière que… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • entendement — L esprit et entendement que l homme a de nature, Ingenium. Un lourd et dur entendement, Plumbeum ingenium. Aguiser l entendement, Ingenium acuere. Avoir entendement, Mentem habere. S ils eussent eu ce peu d entendement, Si hoc mentis habuissent.… …   Thresor de la langue françoyse

  • ENTENDEMENT — s. m. Faculté par laquelle l âme conçoit. L entendement humain. L entendement, la mémoire et la volonté sont trois facultés de l âme. Entendement subtil, grossier. Les premières opérations de l entendement.   Il signifie aussi, Sens, jugement,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ENTENDEMENT — n. m. T. de Philosophie Faculté par laquelle l’esprit conçoit. L’entendement humain. L’entendement, la mémoire et la volonté sont trois facultés distinctes. Les premières opérations de l’entendement. Il signifie aussi, soit dans le langage… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Entendement —    см. Рассудок …   Философский словарь Спонвиля

  • Essai Sur L'entendement Humain — Essai sur l’entendement humain Édition princeps Auteur John Locke Genre Philosophie Pays d origine …   Wikipédia en Français

  • Essai sur l’entendement humain — Essai sur l entendement humain Essai sur l’entendement humain Édition princeps Auteur John Locke Genre Philosophie Pays d origine …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.