Enrique Granados


Enrique Granados
Enrique Granados
Granados.jpg
Nom de naissance Enrique Granados Y Campiña
Naissance 27 juillet 1867
Lérida, Espagne
Décès 24 mars 1916 (à 48 ans)
en mer
Activité principale Compositeur, pianiste

Enrique Granados y Campiña (Enric en catalan) (né le 27 juillet 1867, à Lérida – décédé le 24 mars 1916, en mer) est un compositeur et pianiste espagnol.

Sommaire

Biographie

Élève précoce, il étudie le piano à Barcelone sous la direction de Francisco Jurnet et de Joan Batista Pujo, qui compta également Isaac Albéniz parmi ses élèves. Granados obtient le premier prix de piano au Conservatoire de Barcelone en 1883. Il étudiera également la composition avec Felipp Pedrell, avant de quitter l'Espagne en 1887 pour se rendre à Paris où il suit les cours de Charles de Bériot. C'est là qu'il rencontre la dernière génération de compositeurs français : Gabriel Fauré, Claude Debussy, Maurice Ravel, Paul Dukas, Vincent d'Indy, Camille Saint-Saëns, etc.

Il revient s'installer à Barcelone en 1889 pour y entamer une brillante carrière d'interprète et de compositeur. Il donne son premier récital en 1890. Par la suite, il partagera la scène avec de nombreuses célébrités de l'époque, dont bien des noms nous sont encore aujourd'hui familiers : Eugène Ysaÿe, Jacques Thibaud, Edouard Risler, etc. Son premier opéra, Maria del Carmen, lui vaut en 1898 une consécration royale. Néanmoins, les quatre opéras suivants, composés entre 1901 et 1911, n'auront guère de succès.

En 1901, il fonde l'Academia Granados. Granados se consacre dès cette date à l'enseignement du piano et de l'interprétation pianistique. Il fut professeur, entre autres, du compositeur Roberto Gerhard. S'il poursuit parallèlement sa carrière de compositeur, il ne reviendra en tant que tel sur le devant de la scène qu'en 1911, à la faveur des premières auditions de sa suite pour piano Goyescas. Le titre de l'œuvre qui assura sa notoriété est un hommage au peintre Francisco de Goya, pour qui Granados éprouvait une vive admiration : « Goya est le génie représentatif de l'Espagne... Nous devons, à l'exemple de cette belle figure, tenter de contribuer à la grandeur de notre pays ».

En 1916, il effectue un voyage à New York pour assister à la première américaine de son opéra Goyescas, inspiré de la suite éponyme. Les représentations sont un succès. Granados achève sa tournée américaine dans l'enthousiasme. Au mois de mars, sur le chemin du retour, il embarque avec sa femme à bord du Sussex, qui fait la liaison de Londres à Barcelone. Le 24 mars 1916, le navire est torpillé par un sous-marin allemand. Il réussit à rejoindre un canot de sauvetage mais, apercevant sa femme qui se noyait, il sauta à nouveau à la mer: tous deux se noyèrent.

Commentaires

Enrique Granados forme, avec Isaac Albéniz, Manuel de Falla et Joaquín Rodrigo, le quatuor emblématique du renouveau de la musique espagnole à la fin du XIXe siècle. Sur la Péninsule, les dernières décennies avaient en effet plutôt été marquées, dans le domaine musical, par l'extinction progressive de la tradition classique. La mode italienne, du reste, avait peu à peu vidé les productions espagnoles de leur "génie national". Seul le flamenco perpétuait sur la scène ibère une tradition vivante et dynamique. L'influence de Felipp Pedrell et de son Cancionero Musical Popular Español fut déterminante pour le réveil musical d'une musique espagnole à la fois savante et enracinée. Granados fera de nombreux emprunts rythmiques, mélodiques et harmoniques, à la musique populaire de son pays.

Curieusement, Granados n'a jamais écrit pour la guitare, malgré le caractère éminemment national de cet instrument. De nombreuses adaptations de son œuvre ont été réalisées au XXe siècle pour cet instrument, sous la forme de pièces pour guitare seule, ou bien pour deux ou quatre guitares.

Œuvres

Musique pour piano

Musique de chambre

  • Sonate pour violoncelle et piano
  • Trio pour violon, violoncelle et piano, op. 50
  • Intermezzo pour violoncelle et piano
  • Madrigal pour violoncelle et piano
  • Quintette pour piano et cordes

Musique vocale

  • Trois zarzuelas
  • Tonadillas en estile antiguo, pour voix et piano
  • Canciones amatorias, pour voix et piano
  • Canciones españolas, pour voix et piano
  • Cançons catalanes, pour voix et piano

Opéra

  • Maria del Carmen[1] : La première eut lieu au Teatro Parish de Madrid le 12 novembre 1898.
  • Follet, drame lyrique en trois actes sur un livret de Apel.les Mestres (1903)
  • Goyescas, (1916)

Musique symphonique

  • Divina commedia d'après l'œuvre de Dante, poème symphonique, op. 21, créée en 1908
  • Elisenda, suite pour petit orchestre et piano, d'après un poème d'Apel.les Mestres

Divers

  • Valses poétiques.

Notes et références

  1. inspiré d'une pièce de théâtre de 1896 écrite par José Feliú y Codina (es) : Aux jardins de Murcie (Maria del Carmen)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Enrique Granados de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Enrique Granados — Saltar a navegación, búsqueda Enrique Constanzo Granados y Campiña Nacimient …   Wikipedia Español

  • Enrique Granados — Campiña (1867 1916), compositor y pianista español. Por el carácter de su obra y por la época en que vivió es tenido como uno de los músicos nacionalistas españoles. Suele encuadrársele también en el neo romanticismo por su vinculación… …   Enciclopedia Universal

  • Enrique Granados — Enric Granados i Campiña Enric Granados i Campiña (span. Enrique Granados y Campiña) (* 27. Juli 1867 in Lleida, Katalonien; † 24. März 1916 nach der Torpedierung des Passagierdampfers Sussex im Englischen Kanal) war ein spanischer Komponist und… …   Deutsch Wikipedia

  • Enrique Granados — Pantaléon Enrique Costanzo Granados y Campiña (27 July 1867 ndash; 24 March 1916) was a Spanish pianist and composer of classical music. His music is in a uniquely Spanish style and, as such, representative of musical nationalism. Enrique… …   Wikipedia

  • Enrique Granados y Campina — Enric Granados i Campiña Enric Granados i Campiña (span. Enrique Granados y Campiña) (* 27. Juli 1867 in Lleida, Katalonien; † 24. März 1916 nach der Torpedierung des Passagierdampfers Sussex im Englischen Kanal) war ein spanischer Komponist und… …   Deutsch Wikipedia

  • Granados — es antropónimo, que en la actualidad se utiliza casi esclusivamente como apellido. Contenido 1 Apellido 2 Granados o Granado 2.1 Otros 3 Véase también …   Wikipedia Español

  • Enrique — m. *Moneda de oro de Enrique IV de Castilla, del valor de la dobla. * * * enrique. m. Moneda de oro equivalente a la dobla, mandada acuñar por Enrique IV de Castilla. * * * (n. 1955) Gran duque de Luxemburgo. Primogénito del gran duque Juan, le… …   Enciclopedia Universal

  • Granados 83 — (Барселона,Испания) Категория отеля: 4 звездочный отель Адрес: Enrique Granados, 83, Эша …   Каталог отелей

  • Granados — Places called Granados:*Granados, Baja Verapaz, Guatemala *Granados, Sonora, MexicoPeople named Granados:* Enrique Granados (1867 ndash;1916), Spanish composer * Federico Tinoco Granados (1870 ndash;1931), president of Costa Rica * Miguel García… …   Wikipedia

  • Enrique — Infobox Given Name Revised name = Enrique imagesize= caption= pronunciation= en REE ke gender =Male meaning = region = origin =Spanish related names =Henry footnotes =Enrique ( en REE ke ) is the Spanish variant of Heinrich of Germanic origin.… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.