Enlil


Enlil
Reproduction d'un sceau représentant le dieu Enlil et sa femme, la déesse Ninlil

Enlil, Li ou Ellil en akkadien, est l'un des dieux principaux de la religion de Sumer et d'Akkad.

En sumérien, son nom est expliqué comme en-líl, ce qui signifie « Seigneur du Vent » . Il est en effet au départ le dieu du vent du printemps, période de retour de la végétation dans les campagnes. Enlil peut également avoir un caractère violent et redoutable, comme la tornade. En fait, son nom n'est probablement pas sumérien à l'origine, mais pourrait remonter à des temps très reculés, et son sens initial nous est de ce fait inaccessible.

Son nombre est 50, ses symboles sont la tiare à cornes et les tablettes de la destinée. Une partie de la voûte céleste lui était attribuée, la « Voie d'Enlil », qui forme une bande qui s'étend sur une partie du ciel nocturne.

Enlil est présenté soit comme le frère cadet, soit plus souvent comme le fils d'Anu. Il est le frère d'Enki. Sa parèdre est Ninlil/Mullissu, et on leur attribue de nombreux enfants : Nanna/Sîn, Ishkur/Adad, Nergal, Ninurta, Urash pour les plus importants.

Son temple terrestre principal, l'Ekur, se trouve à Nippur. Il a également un palais au Ciel, l'Esharra. Il est toujours encadré d'une cour de dieux, et son vizir est Nushku.

Enlil apparaît dès la période des Dynasties archaïques comme l'un des principaux dieux du panthéon sumérien et akkadien. D'après les mythes les plus anciens, il est considéré comme le roi des dieux. Enlil dirige l'humanité, grâce aux tablettes du destin sur lesquelles est gravé l'avenir des hommes. Il attribue, à sa guise, la royauté aux hommes et fait chuter tout roi qui ne le respecte pas (en témoigne le mythe de la Malédiction d'Akkad). De ce fait, Nippur est le principal centre religieux de Sumer et d'Akkad, et bien qu'elle ne fut jamais une cité puissante aux époques historiques, sa possession était disputée car s'y faire couronner symbolisait être l'élu d'Enlil, être supérieur aux autres rois. Enlil est également considéré comme présidant l'assemblée des dieux, qui se réunit dans son temple de Nippur.

Enlil est un acteur important de nombreux mythes : Enlil et Ninlil, le Mariage de Sud, le Déluge (dans l'Atrahasis comme l'Épopée de Gilgamesh), le Voyage de Nanna à Nippur, etc.

Il perd cependant sa position de roi des dieux quand Mardouk, dieu de Babylone, prend sa place dans l'Enuma Elish (l'Épopée de la Création), rédigée vers le XIIe siècle av. J.‑C., dans laquelle celui-ci est proclamé "Enlil des dieux". En Assyrie, c'est le dieu national Assur qui se substitue à Enlil. On garde cependant le souvenir du prestige passé de ce dieu, puisque la souveraineté divine s'exprime parfois par un substantif formé sur son nom, enlilūtu.

Articles connexes

Enfants d'Enlil

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Enlil de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Enlil — (EN = Lord + LIL = Loft, Lord of the Open or Lord of the Wind ) [ Halloran, John A.; Sumerian Lexicon: Version 3.0 ; December 10th, 2006 at http://sumerian.org/sumerlex.htm ] was the name of a chief deity listed and written about in ancient… …   Wikipedia

  • Enlil — Saltar a navegación, búsqueda En la mitología de Mesopotamia, Enlil es el dios del cielo, del viento y las tempestades. Fue adorado por sumerios, acadios, babilonios, cananeos, y asirios. Se han propuesto dos órigenes para el nombre Enlil. Según… …   Wikipedia Español

  • Enlil — (auch En Lil, El Lil, Ellil; Beiname Nunamnir) ist der Hauptgott der sumerischen und auch der akkadischen, babylonischen und assyrischen Religion und Vorbild und Bestandteil anderer Gottheiten diverser altorientalischer Völker. Der Name En Lil… …   Deutsch Wikipedia

  • ENLIL — Un des trois dieux, avec Anu et Éa, de la triade suprême suméro akkadienne. Son nom, le «Seigneur souffle» en sumérien, indique quel est son empire: la terre ferme. Dans la théologie classique, il vient immédiatement après Anu, le dieu du ciel,… …   Encyclopédie Universelle

  • Enlil —    In Mesopotamian mythology, the god who ruled Earth s domain, lorded over most of the other gods, and bestowed kingship on human beings. From Sumerian times on, Enlil (called Ellil by the Assyrians and the Babylonians), was one of the chief… …   Ancient Mesopotamia dictioary

  • Enlil — /en lil/, n. the king of the Sumerian gods and the god of the air. * * * ▪ Mesopotamian god       Mesopotamian god of the atmosphere and a member of the triad of gods completed by Anu (Sumerian: An) and Ea (Enki). Enlil meant Lord Wind: both the… …   Universalium

  • ENLIL — (akkadian ELLIL)    Sumerian god, one of the most important Mesopotamian deities since the early third millennium B.C. His name is usually taken to mean “Lord (of the) Air/Wind” and denotes that his domain was the earth, above that of the “below” …   Historical Dictionary of Mesopotamia

  • Enlil — En la mitología sumeria, Enlil es el dios del cielo y las tempestades. Separó el cielo de la tierra y junto con Anu y Ea formaba la trinidad suprema del panteón sumerio. Hijo de Ki y An, Enlil era la divinidad patrona de la ciudad de Nippur y… …   Enciclopedia Universal

  • Enlil — noun chief deity listed and written about in ancient Sumerian, Akkadian, Hittite, Canaanite and other Mesopotamian clay and stone tablets; the god of breath, wind, loft, and breadth …   Wiktionary

  • Enlil — Ẹnlil   [»Herr des Sturmes«], sumerischer Gott mit Tempel in Nippur, ursprünglich wohl Sturmgott, Beherrscher des Raumes zwischen Himmel und Erde und schließlich der Erde selbst. Aus dem erschlagenen Chaosungeheuer erschuf er nach babylonischem… …   Universal-Lexikon