Emprunt Balladur


Emprunt Balladur
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Emprunt.

L'Emprunt Balladur est un emprunt national de 40 milliards de francs lancé le 25 mai 1993 par Édouard Balladur, qui venait d'être nommé Premier ministre français deux mois plus tôt.

Il avait pour objectif selon la formule de L'Express de « mobiliser l'épargne des Français les plus aisés pour financer l'accès au travail des jeunes et la relance des travaux publics et du bâtiment » [1].

Histoire

Ne pouvant disposer immédiatement de l'argent des privatisations envisagées, Édouard Balladur et son Ministre du Budget de l'époque, Nicolas Sarkozy, mettent en place un emprunt national à hauteur de 40 milliards de francs et remboursés en quatre ans à un taux de 6 %. Cet emprunt ne devait servir que de « crédit-relais », à tel point qu'il est prévu que certains souscripteurs soient remboursés en action d'entreprises privatisées[2]. Finalement c'est 110 milliards qui sont récoltés auprès de 1,4 million de français[3].

Le Directeur du Trésor Jean-Claude Trichet se montre critique vis-à-vis de cet emprunt notamment par le fait qu'il existe l'emprunt d'État qui est moins risqués, avec un taux bien moindre et des frais annexes inexistants. Ces derniers sont notamment la campagne publicitaire organisée (25 millions de francs), les commissions auprès des banques (800 millions de francs) [2], les réductions d'impôts (1,5 milliard de francs) et autres exonérations de taxes (2 milliards de francs) [3].

Mais alors que cet emprunt ne devait pas creuser le déficit, c'est le contraire qui se produit. Notamment par le fait que l'argent de l'emprunt finance les dépenses courantes du budget et n'est au final que partiellement couvert par l'argent des privatisations. Au final, l'État perdit entre 3,3 et 4,3 milliards de francs dans cet emprunt[2] lorsqu'il rembourse les 90 milliards restant le 16 juillet 1997 [4].

Références

  1. (fr) Armelle Thoraval et Georges Valance, « Emprunt: Le joker de Balladur », L'Express, 27 mai 1993. Consulté le 22 juin 2009
  2. a, b et c (fr) Laurent Mauduit, « Sarkozy annonce un grand emprunt: attention, danger ! », Mediapart, 22 juin 2009. Mis en ligne le 22 juin 2009, consulté le 22 juin 2009
  3. a et b (fr) Lionel Allion, « Très, très cher emprunt Balladur », L'Humanité, 16 juillet 1997. Consulté le 22 juin 2009
  4. (fr) Véronique Le Billon, « Placement. Que faire de son emprunt Balladur ? », L'Expansion, 17 avril 1997. Consulté le 22 juin 2009

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emprunt Balladur de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Emprunt national français — Plusieurs emprunts nationaux eurent lieu à travers l histoire économique de la France. Ces emprunts nationaux ont lieu en temps de guerre lorsque les finances publiques sont mises à mal, ainsi qu en temps de paix lorsqu il faut lancer certains… …   Wikipédia en Français

  • EMPRUNT PUBLIC — Longtemps considéré comme un procédé nocif auquel l’État ne devait avoir recours qu’exceptionnellement, l’emprunt occupe, aujourd’hui, une place importante, aux côtés du prélèvement fiscal, parmi les recettes publiques. Traditionnellement défini… …   Encyclopédie Universelle

  • Dette publique de la France — Dette publique de la France, en % du PIB, et en milliards d euros courants, en fin d année, 1978 2010. La dette publique de la France, rigoureusement dette brute de l’ensemble des administrations publiques françaises, est l ensemble des… …   Wikipédia en Français

  • Dette Publique De La France — Dette publique, en % du PIB, et en milliards d euros courants. La dette publique de la France, rigoureusement dette brute de l’ensemble des administrations publiques françaises, est l ensemble des engagements financiers, sous formes d… …   Wikipédia en Français

  • Dette française — Dette publique de la France Dette publique, en % du PIB, et en milliards d euros courants. La dette publique de la France, rigoureusement dette brute de l’ensemble des administrations publiques françaises, est l ensemble des engagements… …   Wikipédia en Français

  • Dette publique de la france — Dette publique, en % du PIB, et en milliards d euros courants. La dette publique de la France, rigoureusement dette brute de l’ensemble des administrations publiques françaises, est l ensemble des engagements financiers, sous formes d… …   Wikipédia en Français

  • Dette publique française — Dette publique de la France Dette publique, en % du PIB, et en milliards d euros courants. La dette publique de la France, rigoureusement dette brute de l’ensemble des administrations publiques françaises, est l ensemble des engagements… …   Wikipédia en Français

  • FRANCE - Actualité (1990-1996) — P align=center République française Politique intérieure Le 11 février 1990, à l’issue des assises du Rassemblement pour la République (R.P.R.), qui ont vu Charles Pasqua et Philippe Séguin proposer la création d’un «nouveau rassemblement»,… …   Encyclopédie Universelle

  • Bankster — ou banqster est un mot valise fusionnant les termes banquier et gangster. Le mot bankster fut inventé par l avocat américain Ferdinand Pecora, qui présida la commission du Sénat américain ayant enquêté sur les origines du krach de 1929. Le Belge… …   Wikipédia en Français

  • Mai 1993 — Années : 1990 1991 1992  1993  1994 1995 1996 Décennies : 1960 1970 1980  1990  2000 2010 2020 Siècles : XIXe siècle  XXe siècle …   Wikipédia en Français