Emploi Fictif


Emploi Fictif

Emploi fictif

On parle d'emploi fictif lorsqu'une personne perçoit une rémunération pour une activité qu'elle n'exerce pas, par exemple en poursuivant des activités partisanes ou militantes au lieu d'effectuer le travail pour lequel elle est censée être rémunérée, ce qui est un délit.

Sommaire

Financement occulte

L'emploi fictif a été une source très importante de financement occulte des grands partis politiques en France, leur permettant de financer leurs activités et leurs permanents, entre autres. Parfois il a également été la source d'enrichissement personnel.

La France est particulièrement concernée

La France est particulièrement concernée par ce phénomène car non seulement son secteur étatique est très important (près de 6 millions de postes), mais aussi parce que la politique n'y est paradoxalement pas une expérience temporaire, mais un sacerdoce, contrairement aux autres pays où il existe une vie et une carrière après la politique

Réseaux d'« entraide »

Les hommes politiques français font donc souvent de la politique pour la vie, et cet engagement durable explique non seulement leur incroyable longévité, mais également le fait que de véritables réseaux d'entraides se mobilisent à chaque défaite ou alternance pour éviter que les équipes n'éclatent, en attendant des jours meilleurs. L'emploi fictif, bien que parfaitement illégal, est l'un des moyens de « solidarité partisane et militante » mis en place.

Les principales raisons de l'emploi fictif

Ainsi, les élus ont tendance à profiter d'emplois fictifs lorsqu'ils perdent leurs mandats, lors d'une alternance par exemple, afin d'éviter l'inconfort du marché de l'emploi et poursuivre leur métier de professionnel de la politique et du militantisme.

On évalue par exemple à 30 000 le nombre de postes au sein de l'Éducation nationale qui sont dévolus à des emplois fictifs.

[réf. nécessaire]


Les points de chute privilégiés

Les points de chute privilégiés sont bien souvent certains services publics, d'importantes associations subventionnées ou de grandes entreprises (publiques ou privatisées), au sein desquels le « travailleur fictif » se transforme alors souvent en chargé de mission ou consultant, en attendant la reconquête du pouvoir.

Les postes ainsi trouvés sont davantage des bases de replis que l'occasion d'un nouveau départ professionnel. De là naît la dimension fictive de l'emploi occupé, dès lors qu'il s'agit non pas d'exercer un nouveau métier mais de poursuivre une activité militante ou partisane en connivence avec la structure qui a bien voulu vous accueillir pour service rendu ou service à rendre.

Personnalités condamnées

De nombreuses personnalités de tous bords ont été reconnues coupables et condamnées pour avoir abusé d'emplois fictifs, en voici une liste non exhaustive :

Pierre Goldberg, Alain Aubert, Alain Juppé, Alfred Sirven, Arthur Lompret, Bernard Forge, Bruno Tellenne, Christian Cuvilliez, Christian Kerherno, Christian Serretta, Claude Sale, Franck Marlin, François Donzel, François Rosset, Gérard Peybernès, Guy Barbat du Clozel, Guy Drut, Harlem Désir, Jacques Petey, Jean Caron, Jean Guillou Keredan, Jean-Christophe Cambadélis, Jean-Claude Moillard, Jean-Jé Colonna, Jean-Marie Le Chevallier, Jean-Pierre Thomas, José Rossi, Laurent Raillard, Loïk Le Floch-Prigent, Louis Antoine, Louis-Ferdinand de Rocca-Serra, Louise-Yvonne Casetta, Michel Cottot, Michel David, Michel Giraud, Michel Mouillot, Michel Romestain, Michel Roussin, Philippe Jung, Xavier Dugoin, Xavière Tiberi

[réf. nécessaire]

Personnalités mises en cause actuellement

Le Député Pierre Morange[1],[2]. L'affaire révèle la difficulté de poursuivre de tels agissements.

Références

Voir aussi

  • Portail du droit Portail du droit
  • Portail de l’économie Portail de l’économie
Ce document provient de « Emploi fictif ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emploi Fictif de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Emploi fictif — On parle d emploi fictif lorsqu une personne perçoit une rémunération pour une activité qu elle n exerce pas, par exemple en poursuivant des activités partisanes ou militantes au lieu d effectuer le travail pour lequel elle est censée être… …   Wikipédia en Français

  • fictif — fictif, ive [ fiktif, iv ] adj. • 1609; h. XV e; lat. fictus, p. p. de fingere « feindre » 1 ♦ Créé par l imagination. Des personnages fictifs. ⇒ allégorique, fabuleux, imaginaire. Substant. « Mêlant le réel au fictif, je flottais dans un monde d …   Encyclopédie Universelle

  • Emplois fictifs — Emploi fictif On parle d emploi fictif lorsqu une personne perçoit une rémunération pour une activité qu elle n exerce pas, par exemple en poursuivant des activités partisanes ou militantes au lieu d effectuer le travail pour lequel elle est… …   Wikipédia en Français

  • Lyne Cohen-Solal — Pour les articles homonymes, voir Cohen Solal. Lyne Cohen Solal …   Wikipédia en Français

  • Pierre Morange — Pour les articles homonymes, voir Morange. Pierre Morange Parlementaire français Date de naissance 8 septembre 1956 Mandat Député Début du mandat …   Wikipédia en Français

  • Dominique Strauss-Kahn — Pour les articles homonymes, voir Strauss, Kahn et DSK …   Wikipédia en Français

  • Jean-Christophe Cambadélis — Parlementaire français Date de naissance 14 août 1951 (195 …   Wikipédia en Français

  • Projet:Économie/Liste des articles — Le but de cette page est de lister les articles de Wikipédia relatifs à l économie. Ainsi, ceux et celles intéressés par le sujet peuvent suivre les changements en cliquant « Suivi des liens ». Sommaire 1 Articles 1.1 0 9 1.2 A 1.3 B …   Wikipédia en Français

  • Dictionnaire d'économie — Projet:Économie/Liste des articles Cet article est une liste référençant l économie. D autres articles peuvent être identifiés dans la catégorie correspondante Le but de cette page est de lister les articles de Wikipédia relatifs à l économie.… …   Wikipédia en Français

  • Cambadélis — Jean Christophe Cambadélis Jean Christophe Cambadélis Parlementaire français …   Wikipédia en Français