Empire Sith


Empire Sith

Sith

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Sith (moteur de jeu)

Les Sith[1] sont des personnages de l'univers de fiction de la Guerre des étoiles.

Sommaire

Histoire

Vers 25 000 av.BY, un groupe de Jedi noirs, guidés par un chevalier du nom de Xendor fut banni de l'espace républicain par l'Ordre Jedi. Égarés, errant dans un espace qui leur était inconnu, ils dérivèrent durant une centaine d'années. Guidés par la Force, ils arrivèrent alors sur une planète désertique nommée Korriban. Cette planète était habitée par les membres d'une espèce très ressemblante aux humains : les Sith. À l'aide du pouvoir de la Force obscure, ils asservirent les Sith, en firent des esclaves et se nommèrent « Seigneur des Sith », puis par la suite, Sith tout court. Ils s'aperçurent bien vite du don qu'avait cette espèce : chaque membre était doté de la maîtrise naturelle de la Force, mais qui ne penchait d'aucun côté, ni clair, ni obscur. Sentant le bénéfice qu'ils pourraient tirer de cette situation, les Jedi obscurs arrivèrent à corrompre l'espèce Sith et en firent des maîtres du Côté Obscur. Par la suite, les Jedi déchus et les Sith se mélangèrent pour ne faire qu’une seule race et devenir la race Sith telle qu’elle est connue dans la Galaxie.

Politique

On peut distinguer quatre grandes périodes de l'Histoire Sith où l'organisation politique est différente.

L'empire Sith à son apogée, avant sa redécouverte des voies hyperspatiales menant à la République

Les Sith sont organisés en un Empire dont le dirigeant est le « Seigneur Noir des Sith ». À la mort d’un Seigneur Noir des Sith, un autre prend sa place. Le plus souvent, il s’agit de l’apprenti du Seigneur décédé mais il peut aussi s’agir d’un autre Sith qui aurait éliminé ses opposants. Il est alors reconnu par l’ensemble des Seigneurs Sith qui devront lui obéir jusqu’à sa mort. La tradition veut que l’apprenti du Seigneur Noir tue celui-ci pour prendre sa place lorsqu’il devient assez puissant. Cela permet de conserver toujours le plus puissant des Sith au poste de chef. Mais il n'est pas rare que plusieurs prétendants se disputent le pouvoir ; dans ce cas, le problème est réglé soit par un duel au sabre laser (souvent à mort), soit par l'assassinat des rivaux par le plus fourbe... Cette période s'appelle l'age d'or des siths.

La réorganisation d'un Empire en plein effondrement

Une nouvelle règle apparait, afin de corriger les faiblesses du premier empire Sith, responsable des énormes difficultés qu'il eut à surmonter suite à la guerre de l'hyperespace,entre autres épisodes de l'histoire plus que troublée des Siths. Tous les seigneurs siths sont considérés comme égaux, et on arrive alors à une organisation de type oligarchique. En conséquence le titre de « Dark » (ou « Darth ») disparait progressivement. C'est cette organisation fragile (des tensions existent toujours, et l'Empire parait moins efficace car non dirigé par le plus puissant des seigneurs Siths) que critiquera Dark Bane rapidement après son arrivée à l'académie Sith de Korriban, s'étonnant que le titre de Dark ne soit plus porté par personne.

La règle des deux

Une modification de la politique Sith s'effectua un millénaire avant la bataille de Yavin. Après un épisode particulièrement sanglant ayant opposé l'Ancienne République à l'Empire Sith (connu depuis lors sous le nom de Guerre des Sith, dont la periode est traitée dans le MMORPG de Bioware Star Wars : The Old Republic), les Sith furent décimés par les Chevaliers Jedi, en apparence. Il n'y avait en effet plus de seigneur noir des Sith, mais des seigneurs Sith se considérant comme égaux. Pour Dark Bane, là était l'erreur des Sith. Profitant de la décision de Lord Kaan (Seigneur du nouvel empire Sith) d'utiliser une bombe psychique afin d'exterminer tous les utilisateurs de la force dans les alentours ce qui permit de terminer la bataille de Ruusan (le lieu de l'explosion est désormais connu comme étant la « Vallée des Jedi »). Une fois cela fait, et alors que tous croyaient les Sith exterminés, il put rebâtir l'ordre sur une nouvelle règle, la règle des Deux : « Toujours par deux ils vont, ni plus, ni moins : le maître et son apprenti » (Yoda).

Un maître, le Seigneur Noir, ne forme qu'un élève ; ce dernier devient Seigneur Noir à la mort du maître, qui d'ailleurs est souvent le fait de l'élève lui-même, et prend à son tour un élève. C'est ainsi qu'il n'y eut que deux Sith en même temps durant mille ans, ce qui assura discrétion et stabilité à l'Ordre Sith. De plus cela permet une constante amélioration des Sith, étant donné que l'apprenti doit dépasser son maitre afin de le tuer (alors que s'il y avait plusieurs apprentis, ils pourraient tuer leur maître sans pour autant lui être supérieur individuellement).

Cette règle a été inspirée à Dark Bane par l'histoire des Sith où ce schéma se retrouve souvent. Plus particulièrement il pensa à Dark Revan (dont il apprit, au travers de son Holocron, la méthode permettant de créer une bombe psychique).

Pour honorer Bane et sa sagesse, ses successeurs, lors de leur initiation, prenaient un nouveau nom, composé, dont la première partie était « Dark » (Darth en version originale), titre montrant l'appartenance à l'ordre Sith, tout comme le titre de Chevalier pour l'ordre Jedi. Palpatine, alias Dark Sidious, respectait cette règle, et fit donc tuer son précédent apprenti avant de prendre le dernier.

Il existe deux tolérances à cette règle :

  • l'Apprenti peut former un élève si c'est dans le but de tuer son Maître.
  • un Sith peut former des apprentis Jedi noirs. Il s'agit de simples hommes de mains utilisant la Force, ils ne sont pas initiés aux mystères Sith ; Palpatine usa largement de cette possibilité en tant qu'empereur :
    • il initia de nombreuses « mains » qui sont, au vu de leurs connaissances et de leurs compétences dans la Force, entre le Jedi noir et le Sith
    • il mit en place une organisation chargée de prédire l'avenir: Les Prophètes du coté obscur, dirigés par Kaan, initiés aux techniques Sith (ce ne sont plus de simples Jedis noirs, même si nombreux sont eux qui sont passés par là, tels Kaan lui-même).

En fait, cette règle n'est pas seulement utilitaire, elle porte toute la doctrine Sith : le Maître doit incarner le pouvoir, l'apprenti doit le convoiter. Un Maître Sith n'est pas digne de ce nom s'il n'a pas un apprenti désirant le tuer pour prendre sa place. Palpatine lui-même considérait que cette règle n'était qu'une manière d'honorer la tradition, puisqu'il avait imaginé des moyens de se rendre immortel, rendant la règle inutile concernant la pérennité de l'Ordre (de manière générale, Palpatine ne respectait que moyennement la doctrine Sith[2]).

L'existence de plusieurs ordres Sith sans liens entre eux est une anomalie. Que Lumiya ait accepté de coexister avec un autre ordre est en fait une rupture de la règle. Elle et son apprenti Jacen Solo (Dark Caedus) étaient en fait une distraction pour détourner les Jedi du développement du Nouvel ordre Sith, qui rejette la règle des deux.

La faiblesse de la règle des deux est que deux Sith peuvent difficilement suffire à vaincre un Ordre Jedi comportant des centaines de membres. Ce n'est qu'en utilisant une machination politique et militaire que Palpatine put presque exterminer les Jedi — une voie considérée comme douteuse par les anciens Sith. Un Ordre Sith respectant la règle des deux peut être entièrement éradiqué, soit si l'Ordre Jedi dispose de deux Jedi suffisamment puissants pour défaire en duel les deux Sith (c'est ainsi que fut vaincu Dark Caedus et son apprenti), soit si l'un des deux Sith passe du côté lumineux et tue l'autre (c'est ce qui arrive dans Le Retour du Jedi.

Le Nouvel Ordre Sith

En 130 ap.BY, des guerriers se proclament « Nouvel Ordre Sith ». Menés par Dark Krayt, ils s'allient à l'Empire renaissant pour vaincre l'Alliance galactique (gouvernement dominant la plus grande partie de la galaxie).

Cet Ordre a remplacé la règle des Deux par la règle de Un : il n'y a qu'un seul Ordre Sith, et tous les Sith lui vouent allégeance. La nouvelle solution pour éviter les conflits est donc que tous les Sith renoncent à leur personnalités pour n'obéir qu'à l'Ordre, et en pratique à Dark Krayt. L'avantage évident est que les Sith disposent cette fois d'une armée massive, suffisante pour attaquer frontalement leurs ennemis, au lieu de s'appuyer sur des stratégies comme celle de Palpatine. Du point de vue de Cade Skywalker, la faiblesse de cette doctrine est que l'Ordre Sith pourrait se retrouver tout à fait sans repère simplement en tuant son chef. À noter que malgré leur grand nombre, les Sith de ce nouvel ordre ont tous le titre de « Seigneur Sith » et un nom avec le préfixe « Dark ».

Les spectres des anciens Sith ont clairement exprimé qu'ils pensent que l'Ordre de Krayt ne mérite pas le nom de Sith, étant plutôt des Jedi Noirs. Dark Wyyrlok répond à cela que puisqu'ils sont les seuls en vie, c'est eux qui ont le pouvoir de décider ce qu'est un Sith.

Après la défaite de l'Alliance, les Sith lancent un assaut contre l'Académie Jedi d'Ossus. Ils s'appuient sur leur grand nombre pour vaincre les Jedi, et le Maître Kol Skywalker tue un nombre important de Sith avant de succomber.

Après cela, les Sith font un coup d'état, et Dark Krayt se place à la tête de l'Empire. Mais l'empereur Fel lui échappe, et parvient à convaincre l'armée de la planète Bastion à se rallier à lui. Commence alors une guerre entre l'empire Sith, l'Empire exilé, les Jedi survivants, et les restes de l'Alliance galactique, les trois dernières factions étant ennemies des Sith, mais non formellement alliées entre elles.

La bataille de Had Abbadon a été provoquée par une tentative des Jedi pour tuer Krayt. Finalement, Krayt survit avec de graves blessures, mais son lieutenant Dark Wyyrlok l'achève. Il se proclame Régent des Sith.

Le Code Sith

Le Code Sith est la référence des Sith en matière de comportement et de pensée face à la Force.

La paix est un mensonge.
Il n'y a que la passion.
Par ma passion, j'obtiens la puissance.
Par ma puissance, j'obtiens le pouvoir.
Par mon pouvoir, j'obtiens la victoire.
Par mes victoires, mes chaînes se cassent.
La Force me rendra libre.
Il n'y a pas de paix, il y a la colère.
Il n'y a pas de peur, il y a la puissance.
Il n'y a pas de mort, il y a l'immortalité.
Il n'y a pas de faiblesse, il y a le côté obscur.
Je suis le cœur de l'Obscurité.
Je ne connais pas la peur, mais je l'instille à mes ennemis.
Je suis le destructeur des mondes.
Je connais le pouvoir du côté obscur.
Tout l'univers se prosterne devant moi.
Je m'engage dans les ténèbres où j'ai trouvé la vraie vie
Dans la mort de la lumière.

Géographie

La planète-capitale de l'Empire Sith est Ziost, mais de nombreux mondes sont également affiliés aux Sith, comme la planète Onderon, et sa lune Dxun où se trouve la tombe de Freedon Nadd, vestige de la puissance passée des Sith, ou la planète Korriban, qui renferme de nombreuses sépultures des Seigneurs Noirs tels Marka Ragnos ou Ajunta Pall. Les autres planètes importantes de l'Empire Sith sont :

  • Arkania, siège de la Grande Bibliothèque Sith.
  • Ch'hodos, base du seigneur Shar Dakhan.
  • Kalsunor.
  • Khar Delba, base officielle et factice de Naga Sadow, ainsi que sa lune, Khar Shian, base secrète de ce dernier.
  • Korriban monde d'origine des Sith.
  • Malachor V, lieu d'enseignement et de méditation du Côté Obscur.
  • Rhelg, planète-capitale du seigneur Ludo Kressh.

Yavin IV, quatrième planète du système Yavin est aussi imprégnée du côté obscur, Naga Sadow s'y étant établi avec ses fidèles Massassi, fuyant les forces de la république de l'impératrice Téta. 5000 ans plus tard, Yavin IV devint le refuge des rebelles. A la chute de l'empire de Palpatine, Luke Skywalker y établira l'académie Jedi dans le but de pourvoir à la renaissance de l'ordre.

Liste des Sith

Notes

  1. le mot est invariable, et la majuscule est obligatoire qu'il soit utilisé comme nom ou comme adjectif
  2. Cela lui est par exemple reproché par les fantômes des anciens Sith dans L'Empire des Ténèbres
  • Portail de la science-fiction Portail de la science-fiction
  • Portail de La Guerre des étoiles Portail de La Guerre des étoiles
  • Portail du cinéma Portail du cinéma
Ce document provient de « Sith ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Empire Sith de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sith —  Pour l’article homonyme, voir Sith (moteur de jeu).  Les Sith[1] sont des personnages de l univers de fiction de Star Wars. Sommaire 1 Histoire …   Wikipédia en Français

  • Empire — Pour les articles homonymes, voir Empire (homonymie). L aigle, symbole de nombreux empires occidentaux (ici celui de l Empire byzantin). Un empire est une forme de communa …   Wikipédia en Français

  • Empire (La Guerre des étoiles) — Empire galactique (La Guerre des étoiles) Pour les articles homonymes, voir Empire. Incarnation institutionnelle du côté obscur de la Force, l’Empire galactique est dans la saga de Star Wars le régime dictatorial établi sur la Galaxie entre 19 Av …   Wikipédia en Français

  • Empire Galactique (La Guerre Des Étoiles) — Pour les articles homonymes, voir Empire. Incarnation institutionnelle du côté obscur de la Force, l’Empire galactique est dans la saga de Star Wars le régime dictatorial établi sur la Galaxie entre 19 Av.BY et 4 Ap.BY. Il ne connut qu un seul… …   Wikipédia en Français

  • Empire Galactique (La Guerre des étoiles) — Pour les articles homonymes, voir Empire. Incarnation institutionnelle du côté obscur de la Force, l’Empire galactique est dans la saga de Star Wars le régime dictatorial établi sur la Galaxie entre 19 Av.BY et 4 Ap.BY. Il ne connut qu un seul… …   Wikipédia en Français

  • Empire Galactique (Star Wars) — Empire galactique (La Guerre des étoiles) Pour les articles homonymes, voir Empire. Incarnation institutionnelle du côté obscur de la Force, l’Empire galactique est dans la saga de Star Wars le régime dictatorial établi sur la Galaxie entre 19 Av …   Wikipédia en Français

  • Empire galactique (La Guerre des etoiles) — Empire galactique (La Guerre des étoiles) Pour les articles homonymes, voir Empire. Incarnation institutionnelle du côté obscur de la Force, l’Empire galactique est dans la saga de Star Wars le régime dictatorial établi sur la Galaxie entre 19 Av …   Wikipédia en Français

  • Empire galactique (La Guerre des étoiles) — Pour les articles homonymes, voir Empire. Incarnation institutionnelle du côté obscur de la Force, l’Empire galactique est dans la saga de Star Wars le régime dictatorial établi sur la Galaxie entre 19 Av.BY et 4 Ap.BY. Il ne connut qu un seul… …   Wikipédia en Français

  • Empire galactique (la guerre des étoiles) — Pour les articles homonymes, voir Empire. Incarnation institutionnelle du côté obscur de la Force, l’Empire galactique est dans la saga de Star Wars le régime dictatorial établi sur la Galaxie entre 19 Av.BY et 4 Ap.BY. Il ne connut qu un seul… …   Wikipédia en Français

  • Sith Infiltrator — Cimeterre Vaisseau de la Guerre des étoiles Constructeur Systèmes Sienar Républicains Spécification Vaisseau long courrier Sith Infiltrator Type Long c …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.