Emmanuel Ethis


Emmanuel Ethis
Emmanuel Ethis
Emmanuel Ethis.png
Nom de naissance Emmanuel Ethis
Naissance 21 décembre 1967 (1967-12-21) (43 ans)
Drapeau de France France
Nationalité française

Emmanuel Ethis, né le 21 décembre 1967 à Compiègne[1], est un universitaire français, président de l'université d'Avignon et des Pays de Vaucluse depuis le 9 août 2007.

Sociologue de la culture, Professeur des universités en Sciences de l'Information et de la Communication, il est spécialiste de la réception du cinéma et de l'étude des publics des grands festivals (de Cannes et Avignon), et de la sociologie des acteurs et des comédiens.

Sommaire

Biographie

Formation

Après des DUT en génie civil et génie climatique à l'université de Reims et en gestion des entreprises et des administrations à l'université de Lille 3, il obtient une maîtrise en sciences de l'information et de la communication à Avignon puis un DEA en Sciences sociales à l'EHESS. Docteur en sociologie des arts et de la culture de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales en 1998 avec une thèse intitulée Les spectateurs du temps, introduction à une sociologie de la réception des œuvres filmiques, sous la direction de Jean-Claude Passeron et d'Emmanuel Pedler, Emmanuel Ethis obtient, en 2002, son habilitation à diriger des recherches en Sciences de l’information et de la Communication, avec Poïétique du questionnaire, le spectateur imaginé, à l'Université Stendhal-Grenoble III[2].

Sociologue des publics et du cinéma

Maître de conférences en 1998[3], puis professeur des universités en 2003[4], en Sciences de l'information et de la communication, il enseigne à l'Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse, dont il dirige le département des Sciences de l'information et de la communication et est directeur adjoint de l'équipe "Culture et Communication" du centre Norbert Elias (Unité mixte de recherche associant l'EHESS, le CNRS et l'université d'Avignon)[2].

Emmanuel Ethis a notamment écrit sur le concept de spectateur et sa perception du spectacle cinématographique (Les Cahiers du cinéma, Communication et langages, Musurgia, Studio Magazine, Protée…). À ce titre, il a fait des études sur la perception hétérogène du temps par le public lors de la projection, constatant que cette perception est propre à chacun et indépendante du plaisir ou de la satisfaction ressentie. Il a également développe l'idée de « public médiateur » à propos du Festival d'Avignon[5].

Il a collaboré à Libération et au magazine Synopsis, et intervient régulièrement sur France Culture et France Inter[6], et a dirigé le numéro 7 de la revue Culture et Musées intitulé Body is comedy, figures du corps au cinéma, ainsi qu'un numéro spécial de la revue québécoise Protée intitulé « Cannes Hors projection ».

Il a présidé durant plusieurs années la Compagnie de Ours de Robert Cantarella. Membre du conseil d'administration du Festival d'Avignon jusqu'en 2008, vice-président depuis 2009 de la Maison Jean-Vilar à Avignon[2], il est président de l’Institut supérieur des techniques du spectacle après 2009. Il fait partie du groupe de réflexion sur le cinéma, L'Exception, animé par le critique Jean-Michel Frodon pour Le Monde-Sciences-Po. Il siège au comité d'orientation scientifique de l'INA.global.fr et au comité de rédaction de la revue Culture et Musées. Il co-dirige depuis 2006 avec Jean Caune la collection Art, culture, publics aux Presses universitaires de Grenoble.

Emmanuel Ethis est intervenu comme conseiller sociologique sur le film de Jacques Maillot, Les Liens du sang (2008). En 2010, Laure Duthilleul lui propose d'interroger Sophie Marceau dans le cadre d'un documentaire de la série Empreintes sur France 5 consacré à l'actrice[7].

Actuellement, Emmanuel Ethis conduit en tant que responsable scientifique une enquête sur le Festival de Cannes (Marché du Film) et à la demande du Festival d'Avignon une nouvelle enquête sur les spectateurs de la manifestation estivale. Il conduit également une étude sur de jeunes comédiens pour dresser une sociologie de ces carrières, mises en parallèle avec celles de stars confirmées[8].

Président d'université

Élu président de l'Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse, il prend ses fonctions le 9 août 2007. Il créée la fondation universitaire de l'Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse le 25 février 2010 dont le mécène Pierre Bergé devient le président d'honneur.

En février 2008, il anime, à la demande du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, une commission sur les relations entre les mondes de la culture et l'Université[9] et intègre à ce titre, comme représentant du monde universitaire[6], le Conseil de la création artistique‎‎ animé par Marin Karmitz et présidé par Nicolas Sarkozy[10]. Il y supervise dans l'un des dix projets mis en œuvre : la cinémathèque de l'étudiant qui vise à construire une plate-forme numérique de référence consacrée au patrimoine cinématographique et à destination de 2 230 000 étudiants français[11]. C'est également dans le cadre du bilan effectué par ce conseil qu'Emmanuel Ethis dressera un constat à propos des nouvelles inégalités sociales face à l'accessibilité culturelle à l'ère des écrans connectés [12].

Depuis mai 2009, Emmanuel Ethis est l'un des 23 membres de l'International Advisory Board of the Research Project Dynamics of World Cinema.

En janvier 2010, Emmanuel Ethis intervient sur la polémique ”30% de boursiers dans les grandes écoles !”, en déclarant à l’AEF : “il faut intégrer les filières des grandes écoles, les filières de formation des élites, dans les universités, qui sont le lieu par excellence de la diversité sociale”… “Le problème n’est pas celui des quotas de boursiers dans les grandes écoles ; c’est plutôt d’imaginer un appareil de formation où tout le monde sera formé ensemble”[13]. Il met en place dans le cadre de la Conférence des présidents d'université un groupe de présidents élus qui se consacreront à la diversité dans l'Enseignement supérieur, ce qui aboutira à la signature d'une convention relative à la charte pour l'égalité des chances dans l'accès aux formations d'excellence le 16 septembre 2010[14].

C'est en octobre 2010, qu'Emmanuel Ethis remet à la Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche les résultats des travaux de la Commission Culture et Université sous la forme d'un ouvrage intitulé : Culture et Université, 128 propositions[15]. Ce texte souligne (1) l'importance qu'il a à prendre en compte la question de la culture durant les études supérieures, point aveugle de toutes les politiques culturelles nationales, (2) l'urgence à rapprocher les diplômes relevant du Ministère de la Culture des diplômes universitaires, (3) la nécessité de développer les recherches sur la culture tous secteurs disciplinaires confondus. Suite à l'impulsion donnée par les travaux de la "Commission Ethis", la Conférence des présidents d'université décide de mettre la culture au centre de ses préoccupations en l'inscrivant au coeur de ses rencontres professionnelles du CNIT-La Défense du 26 mai 2011[16].

Filiations

Emmanuel Ethis est l'un des derniers descendants de Louis Ethis de Corny[17].

Ouvrages

  • 2001, Aux marches du palais, le festival de Cannes sous le regard des sciences sociales, (La Documentation française - ouvrage collectif sous sa direction), Paris.
  • 2002, Avignon, le public réinventé. Le festival sous le regard des sciences sociales, (La Documentation française - ouvrage collectif sous sa direction), Paris.
  • 2003, (dir.), "Cannes hors projections" - Protée, Théories et pratiques sémiotiques, Université de Québec à Chicoutimi, volume 31, n° 2., Québec.
  • 2004, Pour une po(ï)étique du questionnaire en sociologie de la culture. Le spectateur imaginé (L'Harmattan), Paris.
  • 2005, Sociologie du cinéma et de ses publics (Armand Colin- Sociologie 128) - réédité en 2007, Paris.
  • 2006, Les Spectateurs du temps : pour une sociologie de la réception du cinéma (L'Harmattan), Paris.
  • 2007, (dir.), Figures du corps au cinéma: body is comedy, (Actes sud), Paris.
  • 2008, Avignon, le public participant en collaboration avec Jean-Louis Fabiani et Damien Malinas (L'entretemps-La Documentation française), Paris.
  • 2009, Sociologie du cinéma et de ses publics (Armand Colin- Sociologie 128 - nouvelle édition revue et refondue), Paris.
  • 2010, De la Culture à l'Université : 128 propositions (Armand Colin- Collection 128), Paris.
  • 2011, La Petite fabrique du spectateur : être et devenir festivalier à Cannes et Avignon (Éditions Universitaires d'Avignon - Collection En scène), Avignon.

Distinctions

Notes et références

  1. Emmanuel Ethis, sur le site des éditions L'Harmattan
  2. a, b et c Élection du président de l'Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse, site de l'Université, 14 juin 2007.
  3. Listes de qualification aux fonctions de maître de conférences arrêtées en 1998 par les sections du Conseil national des universités, Journal officiel no194 du 23 août 1998
  4. Décret du 11 décembre 2003 portant nomination et titularisation (enseignements supérieurs), Journal officiel no288 du 13 décembre 2003
  5. cf. Pour une po(ï)étique du questionnaire en sociologie de la culture. Le spectateur imaginé (L'Harmattan, 2004)
  6. a et b « Emmanuel Ethis » dans l'annuaire des chercheurs de l'Université d'Avignon
  7. http://documentaires.france5.fr/documentaires/empreintes/sophie-marceau
  8. « Ramener les stars sur terre : stars et jeunes comédiens aujourd'hui », in, Croyances et Sacré au cinéma, Cinémaction n° 134, premier trimestre 2010
  9. http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid50376/commission-culture-et-universite.html
  10. Nathaniel Herzberg, « Le Conseil de la création, "coup de pied" culturel », Le Monde du 4 février 2009
  11. http://www.gouvernement.fr/gouvernement/le-conseil-de-la-creation-artistique-devoile-dix-projets-pour-la-democratisation-de-la-
  12. http://www.liberation.fr/culture/01012334594-les-inegalites-sont-plus-fortes-que-jamais
  13. http://histoireuniversites.blog.lemonde.fr/2010/01/26/non-pressees/
  14. http://www.cpu.fr/fileadmin/fichiers/Diversite/Convention_16_09_10.pdf
  15. http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/2010/59/4/Rapport_Commission_Culture_Universite_159594.pdf
  16. http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=1158476&clef=ARC-TRK-D_01
  17. cf. Who's Who in France, édition 2011
  18. Décret du 14 novembre 2008 portant promotion et nomination, Journal officiel no0266 du 15 novembre 2008
  19. Décret du 29 août 2011 portant promotion et nomination

Voir aussi

Lien externe



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emmanuel Ethis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Emmanuel Pedler — est un sociologue français, directeur d études à l École des hautes études en sciences sociales. Il exerce au pôle régional de Marseille, installé dans la Vieille Charité. Spécialiste de sociologie des arts du temps, il a consacré de nombreux… …   Wikipédia en Français

  • Sociologie du cinéma — Branche de la sociologie, la sociologie du cinéma interroge le fait sociologique dans son rapport avec le cinéma. Il s agit aussi bien de s intéresser à ce qui motive la pratique du cinéma et explique la fréquentation cinématographique que de… …   Wikipédia en Français

  • Sociologie du cinema — Sociologie du cinéma Sociologie Portail * …   Wikipédia en Français

  • Universite d'Avignon et des Pays de Vaucluse — Université d Avignon et des Pays de Vaucluse Université d Avignon et des Pays de Vaucluse Informations Fondation 1303 Type Université publique Localisation Avignon, France …   Wikipédia en Français

  • Université d'avignon et des pays de vaucluse — Informations Fondation 1303 Type Université publique Localisation Avignon, France …   Wikipédia en Français

  • Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse — Devise Ne pas attendre l avenir, le faire[1] Informations …   Wikipédia en Français

  • Festival d'Avignon — Le palais des Papes à Avignon Genre Théâtre et …   Wikipédia en Français

  • Festival d’Avignon — Festival d Avignon Les saluts après une représentation d Asobu de Josef Nadj dans la Cour d Honneur du Palais des Papes en 2006 Le Festival d Avignon, est un festival annuel de théâtre fondé en 1947 par Jean Vilar, à la suite d une r …   Wikipédia en Français

  • The avignon festival — Festival d Avignon Les saluts après une représentation d Asobu de Josef Nadj dans la Cour d Honneur du Palais des Papes en 2006 Le Festival d Avignon, est un festival annuel de théâtre fondé en 1947 par Jean Vilar, à la suite d une r …   Wikipédia en Français

  • 2006 en sociologie — Années : 2003 2004 2005  2006  2007 2008 2009 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècl …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.