Emile Henriot (ecrivain)


Emile Henriot (ecrivain)

Émile Henriot (écrivain)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henriot (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Émile Henriot (chimiste).

Émile Henriot (3 mars 1889 à Paris - 14 avril 1961 à Paris) est un poète, romancier, essayiste et critique littéraire français.

Fils du caricaturiste Henri Maigrot, dit Henriot, il participe à la Première Guerre mondiale. Journaliste au Temps entre les deux guerres, il devient le critique littéraire du Monde, héritier du Temps à la Libération.

Il est élu membre de l'Académie française en 1946 en même temps qu'Édouard Le Roy..

Œuvres

  • Poèmes à Sylvie (1906)
  • Eurydice (1907)
  • Petite suite italienne (1909)
  • Jardins à la Française (1911)
  • L’Instant et le Souvenir (1912)
  • Vignettes romantiques et turqueries (1912)
  • À quoi rêvent les jeunes gens ? (1913)
  • La Flamme et les Cendres (1914)
  • Bellica (1915)
  • Le carnet d’un dragon dans les tranchées (1918)
  • Valentin (1918)
  • Le diable à l’hôtel ou les plaisirs imaginaires (1919)
  • Temps innocents (1921)
  • Courrier littéraire I (1922)
  • Aquarelles (1922)
  • Aventures de Sylvain Dutourd (1923)
  • Livres et portraits, 3 vol. (1923-1927)
  • Aricie Brun ou les Vertus bourgeoises (1924), Grand Prix du roman de l'Académie française
  • Stendhaliana (1924)
  • Courrier littéraire II (1925)
  • Les livres du second rayon (1925)
  • Promenades pittoresques sur les bords de la Seine (1926)
  • L’enfant perdu (1926)
  • Éloge de la curiosité (1927)
  • Journal de bord (1927)
  • Esquisses et notes de lecture (1928)
  • Alfred de Musset (1928)
  • Promenades italiennes (1928)
  • L’art de former une bibliothèque (1928)
  • Romanesques et romantiques (1930)
  • Les occasions perdues (1931)
  • Épistoliers et mémorialistes (1931)
  • La marchande de couronnes (1932)
  • En Provence (1932)
  • Courrier littéraire : XVIIe siècle (1933)
  • Le pénitent de Psalmodi (1933)
  • Vers l’oasis en Algérie (1935)
  • Portraits de femmes, d’Héloïse à Marie Bashkirtseff (1935)
  • Tout va finir (1936)
  • Portraits de femmes, de Marie de France à Katherine Mansfield (1937)
  • Le livre de mon père (1938)
  • Recherche d’un château perdu (1941)
  • Le pèlerinage espagnol (1942)
  • Quatre nouvelles (1944)
  • Poètes français, 2 vol. (1944-1946)
  • Naissances (1945)
  • Courrier littéraire : XIIIe siècle, 2 vol. (1945)
  • Beautés du Brésil (1946)
  • Courrier littéraire : XIXe siècle, autour de Chateaubriand (1948)
  • La rose de Bratislava (1948)
  • Courrier littéraire : XIXe siècle, Stendhal, Mérimée et leurs amis (1948)
  • Les fils de la louve (1949)
  • Tout va recommencer sans nous (1951)
  • Courrier littéraire III (1953)
  • Courrier littéraire : XIXe-XXe siècles, 2 vol. (1955-1956)
  • Au bord du temps (1958)
  • On n’est pas perdu sur la terre (1960)

Lien externe


Précédé par
Marcel Prévost
Fauteuil 9 de l’Académie française
1945-1961
Suivi par
Jean Guéhenno
Ce document provient de « %C3%89mile Henriot (%C3%A9crivain) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emile Henriot (ecrivain) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Émile henriot (écrivain) — Pour les articles homonymes, voir Henriot (homonymie).  Ne doit pas être confondu avec Émile Henriot (chimiste). Émile Henriot (3 mars 1889 à Paris 14 avril 1961 à Paris) est un poète, romancier, essay …   Wikipédia en Français

  • Émile Henriot (écrivain) — Pour les articles homonymes, voir Henriot (homonymie).  Ne doit pas être confondu avec Émile Henriot (chimiste). Émile Henriot (3 mars 1889 à Paris 14 avril 1961 à Paris) est un poète, romancier, essayiste et critique littéraire français.… …   Wikipédia en Français

  • Emile Henriot (chimiste) — Émile Henriot (chimiste) Pour les articles homonymes, voir Henriot (homonymie).  Ne doit pas être confondu avec Émile Henriot (écrivain). Émile Henriot (né le 2 juillet 1885 et décédé le 1er  …   Wikipédia en Français

  • Émile henriot (chimiste) — Pour les articles homonymes, voir Henriot (homonymie).  Ne doit pas être confondu avec Émile Henriot (écrivain). Émile Henriot (né le 2 juillet 1885 et décédé le 1er  …   Wikipédia en Français

  • Émile Henriot (chimiste) — Pour les articles homonymes, voir Henriot (homonymie).  Ne doit pas être confondu avec Émile Henriot (écrivain). Émile Henriot (né le 2 juillet 1885 et décédé le 1er février  …   Wikipédia en Français

  • Emile Henriot — Émile Henriot Pour les articles homonymes, voir Henriot (homonymie).  Cette page d’homonymie répertorie les différentes personnes partageant un même nom. Émile Henriot (1885 1961) est un chimiste français. Émile Henriot (1889 1961) est un… …   Wikipédia en Français

  • Emile henriot — Émile Henriot Pour les articles homonymes, voir Henriot (homonymie).  Cette page d’homonymie répertorie les différentes personnes partageant un même nom. Émile Henriot (1885 1961) est un chimiste français. Émile Henriot (1889 1961) est un… …   Wikipédia en Français

  • Émile Henriot — Pour les articles homonymes, voir Henriot (homonymie).  Cette page d’homonymie répertorie différentes personnes partageant un même nom. Émile Henriot (1885 1961) est un chimiste français. Émile Henriot (1889 1961) est un écrivain français …   Wikipédia en Français

  • Emile Male — Émile Mâle Émile Mâle, né le 2 juin 1862 à Commentry (Allier), mort le 6 octobre 1954 à l abbaye de Chaalis (commune de Fontaine Chaalis, Oise), était un historien d art français, membre de l Académie française. Émile Mâle fut …   Wikipédia en Français

  • Emile Mâle — Émile Mâle Émile Mâle, né le 2 juin 1862 à Commentry (Allier), mort le 6 octobre 1954 à l abbaye de Chaalis (commune de Fontaine Chaalis, Oise), était un historien d art français, membre de l Académie française. Émile Mâle fut …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.