Emile Gagnan


Emile Gagnan

Émile Gagnan

Émile Gagnan (né en Bourgogne en novembre 1900 et mort en 1979) fut un ingénieur français spécialisé dans les gaz. Il est notamment connu pour avoir été le co-inventeur, avec Jacques-Yves Cousteau, du détendeur à la demande que l'on appelle Aqualung (« poumon aquatique » en anglais) dans le monde anglophone, nom inventé par Gagnan et Cousteau eux-mêmes à des fins de commercialisation. Cette invention est aussi connue sous le nom de « scaphandre autonome » ou de « détendeur », tout simplement.

Gagnan et l'invention du scaphandre autonome moderne

Gagnan obtint son diplôme d'ingénieur au début des années 20 et fut admis ensuite au sein de la société Air liquide, à Paris. Au début de la guerre il obtint de la société Piel un « régulateur Rouquayrol-Denayrouze », destiné à équilibrer la pression d'air de la réserve d'air comprimé d'un plongeur avec la pression de l'eau environnante et dont le brevet datait de 1864. L'invention du détendeur existait donc déjà mais l'appareil Rouquayrol-Denayrouze était encore trop volumineux et était mal adaptée aux bouteilles de gaz comprimés des années 1940 dont les valves étaient plus sûres, dont la capacité de compression de l'air avait augmentée depuis 1864 et dont le prix avait fortement baissé depuis 1925, en conséquence de la vente du butane et du propane.

Mais pendant l'occupation allemande, à Paris, Gagnan ne songeait pas à la plongée et adapta son régulateur Rouquayrol-Denayrouze à l'alimentation des moteurs fonctionnant au gaz, car l'occupant réquisitionnait toute l'essence et la pénurie de carburant se faisait ressentir très durement. Il déposa à cette fin le brevet de son propre détendeur, fait de bakélite et dont la principale qualité était d'appliquer le même principe que le détendeur de Rouquayrol et de Denayrouze mais en occupant une taille beaucoup plus réduite. À cette époque le patron de Gagnan était Henri Melchior, un amiral de la Marine nationale qui était aussi à ce moment-là le directeur d'Air liquide. La fille de Melchior était Simone Melchior, épouse de Jacques-Yves Cousteau, un enseigne de vaisseau qui depuis les années 30 cherchait à perfectionner les appareils autonomes de plongée sous-marine. Lorsque Melchior apprit l'invention de Gagnan il en parla immédiatement à son gendre, Cousteau, et fit les présentations des deux hommes, qui se rencontrèrent à Paris en décembre 1942. L'année suivante, et avec les modifications pertinentes que Cousteau y apporta, le détendeur de Gagnan se vit parfaitement adapté à la plongée sous-marine. Le premier essai en mer eut lieu avec succès en juin 1943 à la plage du Barry, à Bandol, dans le Var. Les participants furent Philippe Tailliez, Frédéric Dumas et Cousteau.

Ce nouveau scaphandre autonome rendit obsolète celui mis au point par Yves Le Prieur dix-sept ans plus tôt. Le détendeur Rouquayrol-Denayrouze fonctionnait à la demande mais était trop limité en profondeur et en autonomie. Celui de Le Prieur jouissait d'une plus grande autonomie mais ne fonctionnait pas à la demande et ne libérait son air qu'avec une valve manuelle que le plongeur devait ouvrir lui-même en fonction de ses besoins, avec une perte d'air conséquente lors de ses expirations. Le détendeur du « scaphandre Cousteau-Gagnan » avait l'avantage d'être couplé à des réserves d'air plus importantes et que le plongeur portait sur le dos sans souci à se faire de la robinetterie, ce qui libérait entièrement ses deux mains. Ce détendeur était aussi plus léger et fiable et son débit fonctionnait à la demande. Le débit à la demande cela veut dire que le plongeur n'a qu'à inspirer de l'air de son embout pour que la valve qui retient l'air enfermé à pression puisse s'ouvrir. Ensuite l'expiration suffit pour refermer la valve, sans aucune perte inutile de l'air précieusement conservé à pression dans la réserve.

Commercialisation de l'invention

Cousteau et Gagnan brevetèrent leur invention en 1945 (une fois la guerre terminée) sous les noms de « Scaphandre Cousteau-Gagnan », « CG45 » (pour Cousteau-Gagnan 1945) et « Aqualung », pour l'exportation. La commercialisation elle-même débuta l'année suivante, en 1946 lorsque Cousteau et Gagnan fondèrent une division d'Air liquide destinée à tel effet : la Spirotechnique. La Spirotechnique a pris de nos jours le nom du produit qu'elle vendait à ses débuts, Aqua Lung, et se fait appeler Technisub dans sa filiale italienne.

En 1947 Émile Gagnan et sa famille quittèrent Paris pour Montréal (au Canada) où Gagnan rejoignit « Air liquide Canada », en développant de nombreux nouveaux modèles de détendeur. Il mourut en 1979 et reçut en 2002, à titre posthume, le prix NOGI (New Orleans Grand Isle) pour service distingué (distinguished service), prix desservi par la AUAS (Academy of Underwater Arts and Sciences).

Liens internes

  • Portail de la plongée sous-marine Portail de la plongée sous-marine
Ce document provient de « %C3%89mile Gagnan ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emile Gagnan de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Émile Gagnan — (né en Bourgogne en novembre 1900 et mort en 1979) fut un ingénieur français spécialisé dans les gaz. Il est notamment connu pour avoir été le co inventeur, avec Jacques Yves Cousteau, du détendeur à la demande que l on appelle Aqualung… …   Wikipédia en Français

  • Émile Gagnan — (* November 1900 in der Bourgogne; † 1979) war ein französischer Ingenieur. Zusammen mit Jacques Yves Cousteau ist er der Entwickler des heutigen Lungenautomaten, in der Fachsprache auch „Aqualung“ genannt. Gagnan arbeitet nach seinem Studium (um …   Deutsch Wikipedia

  • Émile Gagnan — (November 1900 – 1979) was a French engineer and co inventor (together with Jacques Yves Cousteau) of the demand valve used for the first Scuba equipment ( Aqua Lung ) in 1943. The demand valve, or regulator, was designed for regulating gas in… …   Wikipedia

  • Scuba set — A scuba diver in usual sport diving gear A scuba set is an independent breathing set that provides a scuba diver with the breathing gas necessary to breathe underwater during scuba diving. It is much used for sport diving and some sorts of work… …   Wikipedia

  • Scaphandre autonome — Un plongeur équipé de scaphandre autonome Le scaphandre autonome est un dispositif individuel qui permet à un plongeur d évoluer librement en plongée avec une réserve d air. L air n étant rien d autre qu un mélange de gaz un scaphandre autonome… …   Wikipédia en Français

  • Buceo — «Buzo» redirige aquí. Para la prenda de vestir, véase Chándal. Buceando en María la Gorda, Cuba …   Wikipedia Español

  • Jacques-Yves Cousteau — Pour les articles homonymes, voir Cousteau. Jacques Yves Cousteau …   Wikipédia en Français

  • Aqua Lung/La Spirotechnique — Pour les articles homonymes, voir Aqualung. Création 1946 (sous le nom La Spirotechnique) …   Wikipédia en Français

  • Timeline of diving technology — This is a timeline of underwater technology. The entries marked ## are about decompression tables.[1] Contents 1 Pre industrial 2 19th century 2.1 Rebreathers appear …   Wikipedia

  • Chronologie de la plongée sous-marine — La chronologie de la plongée sous marine commence dès l Antiquité et connaît de nombreux perfectionnements décisifs à partir du XVIIIe siècle. Sommaire 1 Avant Jésus Christ 2 XVIIe et XVIIIe siècles 3 …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.