Emile Bollaert


Emile Bollaert

Émile Bollaert

Né à Dunkerque, Émile Bollaert (1890-1978) suit des études secondaires à Paris et y passe sa licence en droit. En 1913, il entre comme attaché au cabinet du préfet du Nord, Félix Trépont.

Sous-lieutenant de chasseurs alpins pendant la guerre de 1914-1918, son attitude lui vaut cinq citations et la Légion d'honneur.

En 1919, il commence une carrière préfectorale :

Il est à plusieurs reprises chef de cabinet d'Édouard Herriot lorsqu'il est président du Conseil en 1927 et 1932.

De décembre 1932 à février 1934, ce fils et petit-fils de musiciens est directeur général des Beaux-Arts.

En 1934, il retrouve Édouard Herriot, maire de Lyon, en tant que préfet du Rhône.

En septembre 1940, ayant refusé de prêter serment au maréchal Pétain, il est relevé de ses fonctions.

Revenu à Paris en 1941, il entre dans la Résistance. Il est désigné dès 1942 comme le futur préfet de police de Paris puis comme commissaire à l'Intérieur à la Libération. «Beaudoin» (son pseudonyme de résistant) contacte le général de Gaulle, qui, par un décret du 1er septembre 1943, le nomme délégué général du Comité français de la Libération nationale auprès du Conseil national de la Résistance, pour remplacer Jean Moulin.

En février 1944, Bollaert est intercepté, avec Pierre Brossolette, sur la côte bretonne en cherchant à se rendre à Alger. Il est déporté en Allemagne : d'abord à Buchenwald, puis à Dora, enfin à Bergen-Belsen. Il est remplacé, au poste de délégué général du Comité de libération nationale en France occupée, par Alexandre Parodi.

Après son rapatriement, il est désigné, en novembre 1945, comme commissaire de la République à Strasbourg.

Le 5 mars 1947, il est nommé haut commissaire de la République en Indochine, pour remplacer Georges Thierry d'Argenlieu. Il y mène des négociations avec Bao Dai et le Viet Minh.

Le 21 octobre 1948, Émile Bollaert est remplacé par Léon Pignon.

De 1949 à 1960, il préside le conseil d'administration de la Compagnie nationale du Rhône.

Émile Bollaert est décédé le 18 mai 1978 à Paris, où il a été inhumé au cimetière du Montparnasse.

Sommaire

Décorations

Publications

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

Biographie complète : http://www.salan.asso.fr/bollaert.htm

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale Portail de la Seconde Guerre mondiale
Ce document provient de « %C3%89mile Bollaert ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emile Bollaert de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Émile Bollaert — Émile Bollaert, né le 13 novembre 1890[1] à Dunkerque et décédé le 18 mai 1978 à Paris, est un homme politique français, qui fit une carrière préfectorale de 1919 à 1940, s engagea dans la résistance pendant la Seconde Guerre… …   Wikipédia en Français

  • Mail Émile-Bollaert — Le mail Émile Bollaert est l un des quatre mails de Paris, situé dans le 19e arrondissement. Sommaire 1 Description 2 Situation 3 Voir aussi 3.1 Article connex …   Wikipédia en Français

  • Rue Émile-Bollaert — 19e arrt …   Wikipédia en Français

  • Square Claude-Bernard — Le square Claude Bernard est un grand square de Paris, situé dans 19e arrondissement. Sommaire 1 Description 2 Localisation 3 Annexes 3.1 Article connexe …   Wikipédia en Français

  • Liste des espaces verts de Paris — Cet article dresse une liste des espaces verts de Paris, en France. Sommaire 1 Statistiques 2 Liste 2.1 Bois 2.2 Parcs …   Wikipédia en Français

  • Indochine Française — Pour les articles homonymes, voir Indochine (homonymie). Indochine française Liên bang Đông Dương …   Wikipédia en Français

  • Indochine francaise — Indochine française Pour les articles homonymes, voir Indochine (homonymie). Indochine française Liên bang Đông Dương …   Wikipédia en Français

  • Indochine française — Pour les articles homonymes, voir Indochine (homonymie). Union indochinoise[1] Liên bang Đông Dương 1887 – 1954 …   Wikipédia en Français

  • Union d'Indochine — Indochine française Pour les articles homonymes, voir Indochine (homonymie). Indochine française Liên bang Đông Dương …   Wikipédia en Français

  • Union indochinoise — Indochine française Pour les articles homonymes, voir Indochine (homonymie). Indochine française Liên bang Đông Dương …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.